Cote d'ivoire Actualités

Affaire NCI : une grande institution allemande ne veut plus associer son image à la chaîne

NCI une grande institution allemande ne veut plus associer son image doingbuzz

Du nouveau dans l’affaire Yves De Mbella de la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). Une grande institution allemande en Côte d’Ivoire proteste contre la chaîne  suite à l’émission « la télé d’ici les vacances » du 30 août 2021.  Elle ne veut plus associer son image à la chaîne. Il s’agit de Friedrich-Ebert-Stiftung.

La fondation allemande Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) a adressé,  mardi 1er septembre 2021, une lettre de protestation contre la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI), suite à la scène de viol mimée lors d’une émission présentée par l’animateur Yves de Mbella.

« Vu la gravité de ce manquement, la FES souhaite ne plus associer son image à la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) », a écrit Thilo Schöne, le Représentant résident.

Du nouveau dans l’affaire NCI

La lettre :

À lire aussi :   Achraf Hakimi en vacances avec Hiba Abouk, à l’image de Riyad Mahrez et Taylor Ward

A la date du 30 Août 2021 la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en Côte d’Ivoire a fait le constat de l’apologie du viol pendant l’émission « la télé d’ici les vacances » sur la chaine de télévision « Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) ». Sur le plateau de ladite émission, il y avait la présence de deux invités reconnus coupables de viol. L’un s’est adonné à une démonstration honteuse et révoltante d’une scène de viol, tandis que l’animateur principal de l’émission accompagnait la scène avec des questions choquantes.

En tant qu’organisation qui s’engage pour une société solidaire favorable à la protection des droits des femmes, nous protestons ce manque de solidarité à l’égard des nombreuses victimes de maltraitance, de viol, d’agressions et d’abus sexuels de tout genre.

À lire aussi :   YouTube : Ninho dépasse la barre de 2 milliards de vues sur sa chaîne

C’est l’occasion pour nous de rappeler qu’en Côte d’Ivoire, selon une enquête réalisée par la DDH, on décompte 1.129 cas de viol affectant 1.146 victimes à travers tout le territoire de la Côte d’Ivoire entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2015. Une fille sur cinq subit des rapports sexuels forcés selon le VACS (étude de 2018 par le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant). Nul n’est censé ignorer que le viol reste un délit condamnable dont on ne devrait en aucun cas faire la promotion ; encore moins sur des plateaux de télévision.

Quand une personne est victime de viol, ce sont des séquelles qui lui restent à vie. Il est difficile de se reconstruire après un tel traumatisme. La FES est choquée par la banalisation du viol par la NCI. La Friedrich-Ebert-Stiftung est une fondation social-démocrate allemande qui s’engage en Côte d’ Ivoire depuis 1991 pour la Liberté, la Justice Sociale et la Solidarité.

À lire aussi :   Achraf Hakimi en vacances avec Hiba Abouk, à l’image de Riyad Mahrez et Taylor Ward

En conséquence, la FES voudrait réaffirmer son soutien constant aux victimes et souligner sa solidarité aux organisations féminines. Même en prenant note de vos excuses et de votre explication aujourd’hui, des questions fondamentales de déontologie, de responsabilité sociale et d’approbation de tels concepts éditoriaux avant une diffusion se posent. Aussi, vu la gravité de ce manquement, la FES souhaite ne plus associer son image à la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI).

NCI

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire