En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

« Mahamat Idriss Déby est une menace pour la démocratie »



L’ancien Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacké, a récemment exprimé ses préoccupations quant à l’avenir démocratique du Tchad sous la présidence de Mahamat Idriss Déby, qualifiant ce dernier de menace pour la démocratie dans le pays.

Dans une interview accordée à France 24, Albert Pahimi Padacké, qui a occupé le poste de Premier ministre de transition après le décès d’Idriss Déby, a critiqué sévèrement le président Mahamat Idriss Déby. Il a exprimé ses inquiétudes concernant la qualité du référendum et l’organisation de l’élection présidentielle actuelle, déclarant que le fils du Maréchal représente une menace pour la démocratie tchadienne.

Lire aussi : Un nouveau vaccin contre le choléra approuvé par l’OMS

Albert Pahimi Padacké, candidat à l’élection présidentielle du 6 mai, a souligné son engagement à ne faire qu’un seul mandat en cas de victoire. Il a également insisté sur la nécessité d’une transparence totale dans le processus électoral et a affirmé sa capacité à battre le président sortant si le scrutin est ouvert et libre. Cependant, il a exprimé des doutes quant à la transparence de l’élection, regrettant le manque de garanties à cet égard.

Whatsapp Image 2024 04 17 At 14.13.47 1

En réponse aux critiques, Mahamat Idriss Déby a défendu son bilan à la tête de la transition et a promis de faire deux mandats s’il est élu lors du scrutin du 6 mai.

Les commentaires d’Albert Pahimi Padacké soulèvent des questions importantes sur la santé de la démocratie au Tchad et mettent en lumière les tensions politiques et les inquiétudes concernant le processus électoral. Alors que le pays se prépare à une transition politique cruciale, il est essentiel que les principes démocratiques soient respectés et que les élections se déroulent de manière transparente et équitable, dans l’intérêt du peuple tchadien et de la stabilité nationale.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !