Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Tchad : que sait-on du nouveau président Mahamat Idriss Déby ?
3Vision-Group
21/04/2021 à 14h05 par Tritech Raheem

Suite au décès d’Idriss Déby, un conseil militaire de transition a pris les commandes du pays avec à sa tête son fils, général de son état. Mahamat Idriss Déby a pris la tête du Tchad dans des conditions bien curieuses qui contraignent l’opinion nationale et internationale à se poser des questions sur son parcours.

 

En réalité, les informations connues sur le fils de l’ancien président tchadien sont infimes. Toutefois, il est connu que le nouvel homme fort du Tchad a fait sa formation militaire au Tchad au Groupement des écoles militaires interarmées. Mahamat Idriss Déby est ensuite allé en France, au Lycée Militaire d'Aix-en-Provence. À son retour, il a rejoint la Direction générale du Service de sécurité des institutions de l'État.

Lire aussi : Tchad : voici l’intégralité du programme des obsèques d’Idriss Déby

Lorsque la rébellion a éclaté en 2009, il a été à l'avant-garde de la bataille d'Am Dam, contre son cousin Timan Erdimi, neveu du défunt président, dans l'est du Tchad. Des affrontements qui ont tourné en faveur du gouvernement. Son père lui confie ensuite le commandement de l'escadron blindé et des gardes du corps de la Dgssie en 2010. Il a pris la tête de la garde présidentielle en 2012.

 

Âgé de 40 ans, le président du conseil national de transition tchadien est surnommé Mahamat Kaka, car il a été élevé par sa grand-mère. En 2013, il part au Mali, où il est nommé commandant en second des forces armées tchadiennes dans le cadre de l'intervention au Mali (Fatim).

Lire aussi : Tchad : Idriss Déby est mort, exécuté ?

Mahamat Idriss Déby n'était pas une personnalité publique de premier plan pendant la présidence de son père. D’après son parcours qui relate un manque apparent d’expérience, il assurait la sécurité présidentielle et était au cœur de l'arsenal militaire du régime de son père. Il est maintenant chargé de diriger une transition militaire de 18 mois.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Suite au décès d’Idriss Déby, un conseil militaire de transition a pris les commandes du pays avec à sa tête son fils, général de son état. Mahamat Idriss Déby a pris la tête du Tchad dans des conditions bien curieuses qui contraignent l’opinion nationale et internationale à se poser des questions sur son parcours.

 

En réalité, les informations connues sur le fils de l’ancien président tchadien sont infimes. Toutefois, il est connu que le nouvel homme fort du Tchad a fait sa formation militaire au Tchad au Groupement des écoles militaires interarmées. Mahamat Idriss Déby est ensuite allé en France, au Lycée Militaire d'Aix-en-Provence. À son retour, il a rejoint la Direction générale du Service de sécurité des institutions de l'État.

Lire aussi : Tchad : voici l’intégralité du programme des obsèques d’Idriss Déby

Lorsque la rébellion a éclaté en 2009, il a été à l'avant-garde de la bataille d'Am Dam, contre son cousin Timan Erdimi, neveu du défunt président, dans l'est du Tchad. Des affrontements qui ont tourné en faveur du gouvernement. Son père lui confie ensuite le commandement de l'escadron blindé et des gardes du corps de la Dgssie en 2010. Il a pris la tête de la garde présidentielle en 2012.

 

Âgé de 40 ans, le président du conseil national de transition tchadien est surnommé Mahamat Kaka, car il a été élevé par sa grand-mère. En 2013, il part au Mali, où il est nommé commandant en second des forces armées tchadiennes dans le cadre de l'intervention au Mali (Fatim).

Lire aussi : Tchad : Idriss Déby est mort, exécuté ?

Mahamat Idriss Déby n'était pas une personnalité publique de premier plan pendant la présidence de son père. D’après son parcours qui relate un manque apparent d’expérience, il assurait la sécurité présidentielle et était au cœur de l'arsenal militaire du régime de son père. Il est maintenant chargé de diriger une transition militaire de 18 mois.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire