Nigeria : des terroristes tuent au moins 50 civils au nord-ouest du pays


Video player

Des hommes armés ont attaqué un village dans le nord-ouest du Nigeria, tuant au moins 50 personnes, selon les habitants. Cette nouvelle attaque intervient alors que les terroristes continuent de faire des ravages dans ce pays africain secoué sur le plan sécuritaire.

Abdullahi Karman Unashi, un habitant de la région, a déclaré dimanche à Reuters que des dizaines d’hommes armés sur des motos avaient attaqué vendredi soir le village de Dankade, dans l’État de Kebbi (nord du pays), et échangé des coups de feu avec la police et les forces militaires présentes dans la zone.

Toutefois, a-t-il ajouté, les forces militaires ont été contraintes de battre en retraite aux premières heures de samedi, laissant les terroristes brûler des magasins, des maisons et des silos à grains et s’emparer du bétail.

“Ils ont tué deux soldats et un officier de police ainsi que 50 villageois. Ils ont enlevé le chef de la communauté de Dankade et de nombreux villageois, principalement des femmes et des enfants”, a déclaré Karman.

Didzi Umar Bunu, fils du chef communautaire enlevé, a déclaré que les assaillants étaient revenus tôt dimanche et avaient incendié d’autres maisons. “Ils n’ont pas appelé ni fait de demande de rançon. Le village de Dankade est jonché de cadavres”, a-t-il déclaré au téléphone.

Ces événements surviennent une semaine après que des terroristes ont tué au moins 200 personnes lors d’attaques de villages dans l’État voisin de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, à la suite de frappes aériennes de l’armée sur leurs cachettes.

Le nord-ouest du Nigeria a connu une forte augmentation des enlèvements de masse et d’autres crimes violents depuis la fin de l’année 2020, alors que le gouvernement s’efforce de maintenir l’ordre public. Les gangs criminels terrorisent le nord-ouest et le centre du Nigeria depuis des années, mais ils sont devenus plus effrontés ces derniers mois.

Plus de 30 000 personnes ont été tuées en plus d’une décennie de terrorisme au Nigeria, à l’instigation du groupe Boko Haram. Le règne de la terreur s’est étendu aux pays voisins, le Tchad, le Niger et le Cameroun, et a forcé plus de deux millions de personnes à fuir leur foyer.

Le président Muhammadu Buhari a été critiqué pour la dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs régions du Nigeria.

 

Avec AA

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Nigeria : des terroristes tuent au moins 50 civils au nord-ouest du pays Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire