Le vaccin anti-covid peut entraîner un retard d’éjaculation


Video player

Les effets secondaires du vaccin anti-covid-19 occasionnent des polémiques dans les pays qui sont en pleine campagne vaccinale. Au Togo, même son de cloche. Les citoyens vaccinés font face aux conséquences de cette substance qui les préserverait du Coronavirus. Sur les plus de 30 000 Togolais vaccinés, certains ont déjà eu des effets secondaires, notamment le retardement de l’éjaculation.

Le président du Conseil scientifique, Prof. Didier Ekouevi veut renseigner la population sur la progression de la campagne vaccinale. À l’en croire, 30.581 personnes sont vaccinées. Sur 1200 personnes questionnées après réception du vaccin AstraZeneka, 73 % a été confronté aux des effets secondaires. Il s’agit de douleurs au point d’injection, des maux de tête, des fièvres et même des retards d’éjaculation. Ce dernier point est sujet de vives discussions au sein de l’opinion depuis quelques temps. Le président du Conseil scientifique rassure que toutes ces conséquences sont normales

Lire aussi : Norvège: mort d’une soignante vaccinée avec AstraZeneca

Prof. Didier Ekouevi estime que l’utilisation du vaccin AstraZeneca est liée à sa disponibilité. « Quand on a un voleur chez soi, on se défend avec les moyens qu’on a sous la main. Le bon vaccin dans l’urgence actuellement, c’est le vaccin disponible. Si nous étions en situation normale, on pourrait acheter le vaccin voulu. Là, nous sommes dans une pandémie où tout le monde veut avoir un vaccin. Et aujourd’hui, on prend le vaccin disponible. On veut bien avoir d’autres vaccins mais forcément, on est sur une liste d’attente », a déclaré le scientifique sur Victoire FM.

Contrairement à d’autre autorités qui ont voulu être menaçantes, le Prof. Ekouevi, a tout simplement émis le souhait que les Togolais fassent confiance au gouvernement et se faire vacciner. « La main sur le cœur, les Togolais doivent nous faire confiance. Le jour où il y aura un problème, on le dira aussi de façon transparente. J’ai un devoir de vérité vis-à-vis de mes concitoyens. Je ne subirai même pas de pression politique pour dire. Si ce n’est pas bon, je le dirai. Personne ne peut venir me dire de ne pas le dire », a lancé le président du Conseil Scientifique.

Et d’ajouter : « Au conseil scientifique, nous avons dit que la vaccination n’est pas obligatoire, elle est plutôt fortement recommandée. Et notre rôle est de sensibiliser et de convaincre la population sur les bienfaits de la vaccination. Il n’y a pas de raison de menacer ».

Le scientifique a tenu également à rassurer qu’ « aucun pays n’a suspendu définitivement l’utilisation d’AstraZeneca. Il y a des pays qui ont suspendu temporairement son utilisation pour 2 semaines. Il y a un 3èmegroupe de pays qui a suspendu des lots parmi les vaccins. Et il y a un 4ème groupe de pays dont on ne parle pas, il s’agit de ces pays ont confirmé l’utilisation d’AstraZeneca ». Le Togo est dans le dernier groupe.

Lire aussi : Togo : UNIR rêve de rendre obligatoire la vaccination anti-covid

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Le vaccin anti-covid peut entraîner un retard d’éjaculation Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire