Togo : UNIR rêve de rendre obligatoire la vaccination anti-covid


Video player

 

Le parti Union pour la République (UNIR) se dit être prêt à prendre une décision qui fera taire les Togolais qui s’imposent à la campagne vaccinale lancée mercredi 10 mars dernier. Le Président du groupe parlementaire UNIR, l’honorable Atcholé Aklesso, au cour d’un débat à l’Assemblée nationale souhaite voir tous ses compatriotes se faire vacciner quitte à rendre cela obligatoire.

LL’honorable Atcholé Aklesso ne tolère pas les polémiques qui tournent autour du vaccin AstraZeneka. À l’heure où une importante partie de la population exprime leur crainte par rapport aux effets secondaires de se vaccin, le Président du groupe parlementaire du parti au pouvoir fait une sortie stricte pour leur montrer l’importance de ce vaccin anti-covid-19.

Lire aussi : Togo : le vaccin Astrazeneca a-t-il déjà fait de victime ?

Atcholé Aklesso considère toux ceux qui ne seraient pas partants pour recevoir le vaccin anti-covid comme « comme des criminels ». « C’est 50 000 000 FCFA dépensés chaque jour, et si les gens choisissent délibérément de faire dépenser cet argent à l’Etat, le groupe parlementaire Unir auquel j’appartiens est prêt à proposer une loi pour rendre obligatoire la vaccination », a-t-il déclaré lors de la discussion au Parlement.

« Nous devons sensibiliser, avoir des réponses appropriés face aux populations, nos électeurs qui s’adressent à nous pour leur expliquer que ce qui se passe aujourd’hui, c’est une hécatombe annoncée », s’est adressé le Président du groupe parlementaire UNIR à ses collègues. Son appel est lié aux cas de contaminations et de décès élevés annoncés dans d’autres pays.

Lire aussi : Togo : UNIR recadre ses membres

Avant lui, c’est le ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Wateba Ihou qui a fait une sortie pour taper du poing sur la table en face des personnes qui se montrent réticentes concernant la vaccination. Il a mis en garde tous les Togolais qui ne vont pas vouloir se faire vacciner. Il indique qu’ils devront assurer eux-mêmes les dépenses de prise en charge lorsqu’elles contracteront par mégarde le virus. En d’autres termes, le gouvernement ne déboursera aucun centime.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire