Sénégal : un 3ème mandat en vue pour Macky Sall ?


Video player

Est-ce la fin de l’omerta au sujet d’un éventuel troisième mandat pour Macky Sall? Face à la société civile, le président Macky Sall n’a pu échapper à la question du 3e mandat. Il a réitéré vendredi, à l’issue d’une séance avec une délégation de la société civile, qu’il ne fera pas un troisième mandat à la tête de son pays.

 

Suite aux interrogations de la société civile sur son troisième mandat, le président Macky Sall a déclaré qu’il n’a jamais dit qu’il ferait un 3e mandat. ​«Il a dit qu’il ne va pas se prononcer sur la question comme ça. Il a également précisé qu’il n’a jamais dit qu’il veut faire un troisième mandat. En tant que Président réélu, il demande aux gens de se focaliser sur son travail», rapportent des sources qui se sont confiées au journal « Les Echos ».

Lire aussi : Sénégal : Ousmane Sonko a annoncé prendre en charge tous les blessés des manifestations

Les manifestations au Sénégal ont éclaté suite à l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko pour trouble à l’ordre public, alors qu’il se rendait au tribunal de Dakar, pour répondre à la convocation du juge d’instruction dans une affaire de viol et de menace de mort, dont il est accusé. Selon la chronologie des faits, Ousmane Sonko a été placé en garde à vue à la Section de recherche, et libéré sous contrôle judiciaire par la suite. Au moins une dizaine de personnes ont perdu la vie dans ces manifestations. Tout porte à croire que les frustrations des manifestants vont largement au-delà du feuilleton judiciaire sur fond d’atteinte aux mœurs de l’affaire Ousmane Sonko.  Quoi qu’il en soit,  Macky Sall ne peut pas avoir poussé le Vieux Gorgui à la sortie du pouvoir, pour s’amuser à vouloir ruser avec les textes et ses compatriotes afin de prolonger son bail à la tête de l’Etat. 

C’est pourquoi l’on ne peut pas dire qu’il est prématuré, pour Ousmane Sonko, de prêter des intentions malveillantes de troisième mandat à Macky Sall. Car, de Conakry à Abidjan en passant par Brazzaville et N’Djamena, les exemples sont là. Les régions où on a trop à attendre, le peuple finit très souvent par devenir le dindon de la farce, quand il ne se laisse pas purement et simplement entuber par des prédateurs de l’alternance. Ces derniers qui ne laissent tomber généralement leur masque qu’au dernier moment, sur un continent africain particulièrement malade de sa démocratie. Sans oublier qu’une fois que la machine de la forfaiture est lancée, il est souvent difficile de l’arrêter.

 

La délégation de la société civile a demandé au président Macky Sall de libérer les jeunes arrêtés lors des récentes manifestations qui ont fait de nombreux morts dans le pays. Une demande acceptée par le chef de l’Etat qui appelle à l’arrêt de toute sorte de manifestation.

Lire aussi : Ousmane Sonko : « Nous n’avons pas de problèmes avec la France« 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Sénégal : un 3ème mandat en vue pour Macky Sall ? Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire