Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Le Général Apalo Touré prévient : “nous militaires, nous avons des armes et on peut rester à Akouédo, tirer là et ça va tomber à Dabou”
24/10/2020 à 10h16 par La redaction

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire a évoqué l’éventualité d’une action d’envergure de l’armée si Dabou devenait une base arrière d’un mouvement armé incontrôlable. Depuis Akouédo, a dit le Général Apalo Touré, Dabou pourrait être bombardé.

En mission de ” Gendarmerie de proximité “, le Général Touré Apalo était à Dabou ces dernières 48 heures pour tenter de ramener le calme dans la ville qui a connu de violents affrontements intercommunautaires. Y étant, le patron de la gendarmerie a livré un message où il laisse planer le spectre d’une massive et violente réaction de l’armée dans les jours à venir.

En effet, selon l’officier général, des informations en sa possession laissent croire que des groupes armés tenteraient de faire de la ville de Dabou, leur base arrière. Une éventualité qui pourrait justifier une intervention militaire.

Nous savons, de par la position que nous occupons, que les gens veulent faire de Dabou une arrière base, mais ce serait dangereux. Nous militaires, nous avons des armes et on peut rester à Akouédo, tirer là et ça va tomber à Dabou. On a les avions. Et si ça devient une arrière base, disons une rébellion par exemple ou bien de combattants qui attaquent Abidjan ?” a déclaré le Général Apalo Touré.

Justifiant son propos, il a ajouté : “Vous avez vu ce qui s’est passé sur Bouaké qui a été bombardé. Est-ce que ce sera intéressant qu’on attende que tout soit gâté avant de venir bombarder. Dabou, c’est une localité ivoirienne. Ce sont nos parents. Que ce soit Adjoukrou ou Malinké, ils sont nos parents. C’est la Côte d’Ivoire. Donc, il faut éviter ça.

Selon le Général Apalo Touré, l’option d’un bombardement de la ville peut se poser ” quand l’Etat a trop le dos au mur et qu’il ne sait pas comment faire“. Alors, à l’en croire, l’État “peut dire mais pourquoi ne pas bombarder comme en 2004. Les officiers n’ont pas le choix. Ils font comment ? Si tu n’as pas une possibilité sur comment sécuriser chez toi, tu fais quoi à un moment donné ?

Quant aux dégâts éventuels d’une telle opération, le Général Apalo a indiqué que ” quand ça descend du ciel, que ce soit des armes qu’on tire depuis là-bas où on ne voit pas l’ennemi, mais on sait qu’il est là”.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Nigeria : un ex-international enlevé par des hommes armés !

16/11/2020

Nigeria :...

Christian Obodo (21 sélections, 4 buts), ancien joueur de...
Michel Larive, député français, sur l’élection de Ouattara: “C’est un coup de force anticonstitutionnel”

16/11/2020

Michel Larive,...

“En dépit des règles constitutionnelles en vigueur...
Soro découvre la lettre complète de Macron à Ouattara et s’écrie: “Féliciter quelqu’un qui vient de violer une Constitution avec plus de 100 morts dont un décapité”

16/11/2020

Soro découvre...

Guillaume Soro a exprimé une énorme déception...
Marichou fait sa premiere apparition après son problème avec Touba (Photos)

16/11/2020

Marichou fait...

Après son histoire de selfie faite à...
Annoncé mort par Rfi, l'ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade donne signe de vie

16/11/2020

Annoncé mort...

Annoncé mort par le site de Rfi,...
Émigration clandestine : Considéré mort, il réapparaît au moment de ses funérailles !

16/11/2020

Émigration clandestine...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Barack Obama explique comment il a humilié Donald Trump à la maison Blanche

16/11/2020

Barack Obama...

    L'ancien président américain Barack Obama...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire a évoqué l’éventualité d’une action d’envergure de l’armée si Dabou devenait une base arrière d’un mouvement armé incontrôlable. Depuis Akouédo, a dit le Général Apalo Touré, Dabou pourrait être bombardé.

En mission de ” Gendarmerie de proximité “, le Général Touré Apalo était à Dabou ces dernières 48 heures pour tenter de ramener le calme dans la ville qui a connu de violents affrontements intercommunautaires. Y étant, le patron de la gendarmerie a livré un message où il laisse planer le spectre d’une massive et violente réaction de l’armée dans les jours à venir.

En effet, selon l’officier général, des informations en sa possession laissent croire que des groupes armés tenteraient de faire de la ville de Dabou, leur base arrière. Une éventualité qui pourrait justifier une intervention militaire.

Nous savons, de par la position que nous occupons, que les gens veulent faire de Dabou une arrière base, mais ce serait dangereux. Nous militaires, nous avons des armes et on peut rester à Akouédo, tirer là et ça va tomber à Dabou. On a les avions. Et si ça devient une arrière base, disons une rébellion par exemple ou bien de combattants qui attaquent Abidjan ?” a déclaré le Général Apalo Touré.

Justifiant son propos, il a ajouté : “Vous avez vu ce qui s’est passé sur Bouaké qui a été bombardé. Est-ce que ce sera intéressant qu’on attende que tout soit gâté avant de venir bombarder. Dabou, c’est une localité ivoirienne. Ce sont nos parents. Que ce soit Adjoukrou ou Malinké, ils sont nos parents. C’est la Côte d’Ivoire. Donc, il faut éviter ça.

Selon le Général Apalo Touré, l’option d’un bombardement de la ville peut se poser ” quand l’Etat a trop le dos au mur et qu’il ne sait pas comment faire“. Alors, à l’en croire, l’État “peut dire mais pourquoi ne pas bombarder comme en 2004. Les officiers n’ont pas le choix. Ils font comment ? Si tu n’as pas une possibilité sur comment sécuriser chez toi, tu fais quoi à un moment donné ?

Quant aux dégâts éventuels d’une telle opération, le Général Apalo a indiqué que ” quand ça descend du ciel, que ce soit des armes qu’on tire depuis là-bas où on ne voit pas l’ennemi, mais on sait qu’il est là”.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire