Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les USA prêts pour une intervention militaire
02/12/2019 à 11h29 par Prudence ETOU

Les États Unis d'Amérique avec à leur tête le président influenceur Donald Trump ne limitent pas leur pouvoir exécutif à leur territoire. Ils ont une certaine main mise sur tous les autres États, notamment les pays africains. Une récente preuve de ce fait est la déclaration du secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires africaines, Nagy Tibor, qui stipule que de lourdes sanctions pourraient être appliquées au cas où le pays de Paul Biya continuait obstinément de violer les lois internationales des droits de l’homme, et ce même si les relations entre le Cameroun et les États-Unis restent cordiales.

 

Selon Nagy Tibor, les violations les violations des droits de l’homme dans les régions anglophones du Cameroun sont "graves". C'est ce qu'il a allégé en mentionnant qu’aucune mendicité des délégations camerounaises n'est en mesure de réparer des violations flagrantes des droits de l’homme.

 

Pas plus que mercredi dernier M. Tibor a martelé sur le fait que des délégations du Cameroun devaient être envoyées pour trouver des solutions aux problèmes politiques dans l’État séparatiste d’Ambazonia.

 

Ainsi, le secrétaire Tibor a adressé à une délégation conduite par le ministre délégué du Cameroun au ministère des Relations extérieures en charge de la Coopération avec le Commonwealth, Felix Mayur, les mots suivants : "Ne gaspillez pas l’argent des contribuables pour implorer les États-Unis d’assouplir les sanctions de l’AGOA".

 

Puis de poursuivre : «Les États-Unis ont été trop patients avec le Camerounais Paul Biya. Il appelle une intervention militaire sur son pays. Nous ne pouvons pas nous rallier à une dictature brutale qui est déterminée à changer. ».

 

Cependant, Mbayu Felix n'est pas resté muet face à la déclaration du secrétaire adjoint américain. Il y répond qu'il fallait accorder plus de temps au changement de Paul Biya, avant de continuer que les mécanismes du gouvernement fonctionnaient lentement mais sûrement. Il a ainsi déclaré, «Notre président n’a pas été en bonne santé. C’est pourquoi les décisions de mendier des anglophones ont été difficiles à appliquer. Donnez-nous un jour ».

 

«Nous sanctionnons également quelques soldats qui ont décapité des anglophones.» en réponse à des questions de la presse lors d’une conférence de presse conjointe à Washington DC, Mbayu a confié aux journalistes que les soldats d’Ambazonia sont très puissants et que les vaincre est particulièrement difficile.“Nous avons sous-estimé leur force et leur unité”, a avoué Mbayu au Washington Post.

 

«Nous avons également perdu au moins 741 soldats camerounais. Nous prions les États-Unis de sanctionner les groupes de défense Ambazonia ». D'autres personnalités ont réagit par rapport à la situation. On note l'intervention de Tim Hans, un diplomate américain de premier plan, qui laisse entendre que de nouvelles sanctions contre le Cameroun pourraient sortir et seraient semblables à celles qui ont été appliquées contre le régime du Zimbabwe de l’ancien Président Robert Mugabe. «Les anglophones souffrent vraiment et ils ont besoin de leur pays à tout prix. Ils ne peuvent pas supporter le traitement inhumain qui leur est fait », a mentionné Tim Hans. Au moins 12 000 civils ont été tués par l’armée camerounaise depuis 2016, citant Human Rights Watch. Un demi-million d’anglophones vivent en tant que réfugiés ailleurs en Afrique.

 

On voit par ces faits, un caractère de justice et de détermination au respect formel des droits internationaux de l'homme.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d'Ivoire/ Primud: Molare répond à ses détracteurs

14/10/2020

Côte d’Ivoire/...

En Côte d’Ivoire, Primud est l’un des meilleurs festivals...
Togo : le célèbre animateur Toni B Cool est mort

14/10/2020

Togo :...

  Triste nouvelle pour les inconditionnels fans...
Triste histoire : Son homme se marie avec une autre femme en cachette

14/10/2020

Triste histoire...

Enveloppée dans une triste histoire, une mère...
Skelly : "si DJ Arafat avait un village, il ne serait pas déterré"

13/10/2020

Skelly :...

Dans un message laissé sur sa page...
Hillary Clinton en justice pour avoir causé le chaos en Lybie

13/10/2020

Hillary Clinton...

Visiblement, HIllary Clinton a joué un rôle décisif dans l’envoi des...
Togo : Des Chinois achètent 1000 hectares

13/10/2020

Togo :...

  Véritable bombe à retardement. Au Togo,...
Covid-19 : Des paquebots de luxe sur le point d'être démolis

13/10/2020

Covid-19 :...

Avec cette  crise sanitaire due à la...
Le héros malien Mamoudou Gassama est désormais un homme marié

13/10/2020

Le héros...

Passé de sans papiers à héros national...
Muhammadu Buhari et Osinbajo prévoient 4 milliards nairas pour l'alimentation et le voyage

13/10/2020

Muhammadu Buhari...

  Le président Muhammadu Buhari a présenté...
Angola : l'ancien président dos Santos poursuivi par la justice

13/10/2020

Angola :...

  L'ancien président angolais José Eduardo dos...
Cameroun : la taxe sur les téléphones portables suscite de vives polémiques

13/10/2020

Cameroun :...

  Après avoir annoncé l'entrée en vigueur...
Belgique: une femme transgenre nommée vice première-ministre, une première en Europe

13/10/2020

Belgique: une...

La Belgique a mis fin à des...
Prix Nobel d’économie : les Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, récompensés

13/10/2020

Prix Nobel...

Les deux Américains Paul R. Milgrom et...
Primud 2020: Sandia Chouchou clashe violemment Molare

13/10/2020

Primud 2020:...

Dans la soirée d’hier, se tenait les...
Douk Saga : 14 ans après sa mort, l’artiste reste dans la mémoire des mélomanes

13/10/2020

Douk Saga...

12 octobre 2006- 12 octobre 2020, cela...
Burkina Faso: une ville du pays enregistre une forte pénurie de préservatifs…La raison!

13/10/2020

Burkina Faso:...

Dans le sud-Ouest du Burkina Faso, dans...
Rumeurs de fuite du pays/ KKB est en “Côte d’Ivoire et “participera à l’élection présidentielle”, selon sa chargée de communication

13/10/2020

Rumeurs de...

Face aux rumeurs l’envoyant sa famille et...
Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara justifie la raison de son troisième mandat

13/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En visite de famille à Odienné dans...
Présidentielle ivoirienne/ voici la date fixée pour le retrait des cartes d’électeurs

13/10/2020

Présidentielle ivoirienne/...

La Commission Électorale Indépendante (CEI) de Côte...
Alison-Madueke : la Nigériane recherchée dans trois pays pour l’un des plus grands détournements de fonds de l’histoire

13/10/2020

Alison-Madueke :...

Alison-Madueke, première femme présidente de l’OPEP (Organisation...

Les États Unis d'Amérique avec à leur tête le président influenceur Donald Trump ne limitent pas leur pouvoir exécutif à leur territoire. Ils ont une certaine main mise sur tous les autres États, notamment les pays africains. Une récente preuve de ce fait est la déclaration du secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires africaines, Nagy Tibor, qui stipule que de lourdes sanctions pourraient être appliquées au cas où le pays de Paul Biya continuait obstinément de violer les lois internationales des droits de l’homme, et ce même si les relations entre le Cameroun et les États-Unis restent cordiales.

 

Selon Nagy Tibor, les violations les violations des droits de l’homme dans les régions anglophones du Cameroun sont "graves". C'est ce qu'il a allégé en mentionnant qu’aucune mendicité des délégations camerounaises n'est en mesure de réparer des violations flagrantes des droits de l’homme.

 

Pas plus que mercredi dernier M. Tibor a martelé sur le fait que des délégations du Cameroun devaient être envoyées pour trouver des solutions aux problèmes politiques dans l’État séparatiste d’Ambazonia.

 

Ainsi, le secrétaire Tibor a adressé à une délégation conduite par le ministre délégué du Cameroun au ministère des Relations extérieures en charge de la Coopération avec le Commonwealth, Felix Mayur, les mots suivants : "Ne gaspillez pas l’argent des contribuables pour implorer les États-Unis d’assouplir les sanctions de l’AGOA".

 

Puis de poursuivre : «Les États-Unis ont été trop patients avec le Camerounais Paul Biya. Il appelle une intervention militaire sur son pays. Nous ne pouvons pas nous rallier à une dictature brutale qui est déterminée à changer. ».

 

Cependant, Mbayu Felix n'est pas resté muet face à la déclaration du secrétaire adjoint américain. Il y répond qu'il fallait accorder plus de temps au changement de Paul Biya, avant de continuer que les mécanismes du gouvernement fonctionnaient lentement mais sûrement. Il a ainsi déclaré, «Notre président n’a pas été en bonne santé. C’est pourquoi les décisions de mendier des anglophones ont été difficiles à appliquer. Donnez-nous un jour ».

 

«Nous sanctionnons également quelques soldats qui ont décapité des anglophones.» en réponse à des questions de la presse lors d’une conférence de presse conjointe à Washington DC, Mbayu a confié aux journalistes que les soldats d’Ambazonia sont très puissants et que les vaincre est particulièrement difficile.“Nous avons sous-estimé leur force et leur unité”, a avoué Mbayu au Washington Post.

 

«Nous avons également perdu au moins 741 soldats camerounais. Nous prions les États-Unis de sanctionner les groupes de défense Ambazonia ». D'autres personnalités ont réagit par rapport à la situation. On note l'intervention de Tim Hans, un diplomate américain de premier plan, qui laisse entendre que de nouvelles sanctions contre le Cameroun pourraient sortir et seraient semblables à celles qui ont été appliquées contre le régime du Zimbabwe de l’ancien Président Robert Mugabe. «Les anglophones souffrent vraiment et ils ont besoin de leur pays à tout prix. Ils ne peuvent pas supporter le traitement inhumain qui leur est fait », a mentionné Tim Hans. Au moins 12 000 civils ont été tués par l’armée camerounaise depuis 2016, citant Human Rights Watch. Un demi-million d’anglophones vivent en tant que réfugiés ailleurs en Afrique.

 

On voit par ces faits, un caractère de justice et de détermination au respect formel des droits internationaux de l'homme.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 522 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire