Joe Biden : lors d’une déclaration, il confond la Libye et la Syrie à trois reprises


Video player

 

La Libye et la Syrie semblent avoir une frontière assez fine chez Joe Biden. En effet, le président américain a commis une bourde qui n’est pas passé inaperçue au cours d’une conférence de presse tenue depuis le sommet du G7. Le numéro 1 des USA a confondu trois fois la Libye et la Syrie au cours de son allocution.

Ce dimanche 13 juin, Joe Biden a commis une faute en répondant à une question de Peter Alexander, de la chaîne NBC, sur la manière dont le président envisage de traiter avec le président russe Vladimir Poutine. « Il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous pouvons travailler ensemble avec la Russie », a déclaré le président, introduisant son explication au cours de laquelle il a confondu la Libye et la Syrie.

Lire aussi : Joe Biden met en garde la Russie : « les États Unis répondront de manière ferme »

« Par exemple, en Libye, nous devrions ouvrir les cols pour pouvoir passer et fournir une assistance alimentaire, une assistance économique, je veux dire, vitale à une population qui est en réelle difficulté. Je pense que je vais essayer très fort, d’ailleurs, il y a des endroits où, je ne devrais pas commencer par négocier en public ici, mais laissez-moi le dire de cette façon : La Russie s’est engagée dans des activités qui, selon nous, sont contraires aux normes internationales », a poursuivi Joe Biden. Il voulait sans doute faire allusion à la présence militaire de la Russie en Syrie.

M. Biden a ensuite semblé confondre les pays deux fois de plus alors qu’il continuait à faire valoir son point de vue. Il poursuit : « Ils ont également mordu à de vrais problèmes, et ils vont avoir du mal à les mâcher. Par exemple, la reconstruction de la Syrie, de la Libye. Ils sont là, et tant qu’ils seront là, ils n’auront pas la capacité de mettre de l’ordre dans la région, et vous ne pouvez pas le faire très bien sans répondre aux besoins économiques de base des gens, alors j’espère que nous pourrons trouver un compromis qui nous permettra de sauver la vie des gens en Libye, par exemple, tout en respectant les intérêts de – peut-être pour des raisons différentes, mais pour les mêmes raisons ».

Lire aussi : Joe Biden à la Russie: « Les Etats-Unis sont de retour »

Les assistants de Joe Biden ont rejeté cette apparente gaffe, affirmant qu’il voulait dire Syrie au lieu de Libye. Cette erreur survient alors que le président démocrate se prépare à tenir sa première réunion avec M. Poutine lors d’un sommet qui se tiendra cette semaine à Genève, en Suisse.

Les proches du président disent qu’il a étudié intensément avant sa rencontre avec le dirigeant russe. Il aurait passé ses matinées pendant le sommet du G7 à consulter ses assistants au sujet des discussions. Les entretiens de M. Biden avec M. Poutine doivent commencer ce mercredi 16 juin.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire