Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire/Alassane Ouattara reçu par Macron: ce qu’ils se sont dit
05/09/2020 à 10h29 par La redaction

Très attendue par le pouvoir et l’opposition en Côte d’Ivoire, la rencontre entre Emmanuel Macron et alassane Ouattara a finalement eu lieu ce vendredi 4 septembre à l’Elysée. Divers sujets ont meublé les discussions entre les deux hommes.

Alassane ouattara a été reçu à déjeuner par son homologue français, Emmanuel Macron. Cette rencpntre entre les deux hommes, très attendue, a eu lieu à la mi-journée de ce vendredi 4 septembre, au palais de l’Elysée

 

Sur sa page facebook, le président ivoirien a partagé les grands points de sa discussion avec son hôte

” J’ai eu un excellent déjeuner de travail avec mon ami, le Président Macron. Nous nous sommes réjouis de nos convergences de vues sur la situation économique et politique en CI, notamment l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un climat de paix“, a-t-il écrit sur le réseau social.

Des dires corroborés par un communiqué de la présidence de la république ivoirienne. Ce document rapporte que “les échanges ont porté sur la situation politique et économique en Côte d’Ivoire, dans la sous-région
ouest africaine, notamment la crise au Mali, ainsi que l’actualité internationale, marquée par la pandémie de COVID-19.

” Abordant les relations bilatérales, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de l’excellence
de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la France et ont réaffirmé leur détermination
à la renforcer davantage. Ils ont également fait un tour d’horizon de la situation
économique et politique de la Côte d’Ivoire. Ils se sont félicités des performances
économiques et sociales exceptionnelles de la Côte d’Ivoire au cours de ces dernières
années. Ils ont également noté la nécessité de maintenir la paix et la stabilité
retrouvées. Dans ce cadre, l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 doit contribuer, selon eux, à raffermir cette paix et cette stabilité en Côte d’Ivoire.
Sur le plan régional, le Président Alassane OUATTARA et son homologue français ont abordé la situation sociopolitique au Mali, marquée par la démission du Président Ibrahim Boubakar KEÏTA. À cet égard, ils ont réitéré leur engagement aux côtés des maliens pour parvenir à un Mali stable, en paix et en sécurité, conformément aux
décisions de la CEDEAO.
Pour terminer, le Président de la République a remercié le Président Emmanuel MACRON pour le soutien de la France dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, à travers notamment une contribution financière de l’Agence Française de Développement ( AFD), pour l’assistance de la France dans la lutte contre le terrorisme ainsi que pour son appui dans le cadre de l’assistance électorale, gage de la confiance de la France quant au processus en cours.
” lit-on dans la note livrée par Léon Fossou de la direction de la Communication de la présidence ivoirienne.

Selon nos informations, sur le sujet de la présidentielle ivoirienne, ADO se serait expliqué sur son choix de se porter candidat pour un nouveau mandat comme le lui autorise l’actuelle constitution après le décès brutal de son dauphin désigné Amadou Gon Coulibaly.

En retour, le président Macron aurait indiqué à son homologue de mettre tout en œuvre pour éviter une nouvelle crise au regard des signes précurseurs avec les troubles sociopolitiques constatés depuis le mois dernier.

Récemment, Henri Konan Bédié, candidat du PDCI, et principal rival d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain, et Pascal Affi N’guessan, qui conduit une frange du FPI, parti de Laurent Gbagbo, avaient appelé le président Français à ne pas rester muet aux “dérives dictatoriales” de l’actuel président ivoirien. Ce dernier brigue selon eux un troisième mandat que la constitution lui interdit pourtant.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Très attendue par le pouvoir et l’opposition en Côte d’Ivoire, la rencontre entre Emmanuel Macron et alassane Ouattara a finalement eu lieu ce vendredi 4 septembre à l’Elysée. Divers sujets ont meublé les discussions entre les deux hommes.

Alassane ouattara a été reçu à déjeuner par son homologue français, Emmanuel Macron. Cette rencpntre entre les deux hommes, très attendue, a eu lieu à la mi-journée de ce vendredi 4 septembre, au palais de l’Elysée

 

Sur sa page facebook, le président ivoirien a partagé les grands points de sa discussion avec son hôte

” J’ai eu un excellent déjeuner de travail avec mon ami, le Président Macron. Nous nous sommes réjouis de nos convergences de vues sur la situation économique et politique en CI, notamment l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un climat de paix“, a-t-il écrit sur le réseau social.

Des dires corroborés par un communiqué de la présidence de la république ivoirienne. Ce document rapporte que “les échanges ont porté sur la situation politique et économique en Côte d’Ivoire, dans la sous-région
ouest africaine, notamment la crise au Mali, ainsi que l’actualité internationale, marquée par la pandémie de COVID-19.

” Abordant les relations bilatérales, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de l’excellence
de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la France et ont réaffirmé leur détermination
à la renforcer davantage. Ils ont également fait un tour d’horizon de la situation
économique et politique de la Côte d’Ivoire. Ils se sont félicités des performances
économiques et sociales exceptionnelles de la Côte d’Ivoire au cours de ces dernières
années. Ils ont également noté la nécessité de maintenir la paix et la stabilité
retrouvées. Dans ce cadre, l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 doit contribuer, selon eux, à raffermir cette paix et cette stabilité en Côte d’Ivoire.
Sur le plan régional, le Président Alassane OUATTARA et son homologue français ont abordé la situation sociopolitique au Mali, marquée par la démission du Président Ibrahim Boubakar KEÏTA. À cet égard, ils ont réitéré leur engagement aux côtés des maliens pour parvenir à un Mali stable, en paix et en sécurité, conformément aux
décisions de la CEDEAO.
Pour terminer, le Président de la République a remercié le Président Emmanuel MACRON pour le soutien de la France dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, à travers notamment une contribution financière de l’Agence Française de Développement ( AFD), pour l’assistance de la France dans la lutte contre le terrorisme ainsi que pour son appui dans le cadre de l’assistance électorale, gage de la confiance de la France quant au processus en cours.
” lit-on dans la note livrée par Léon Fossou de la direction de la Communication de la présidence ivoirienne.

Selon nos informations, sur le sujet de la présidentielle ivoirienne, ADO se serait expliqué sur son choix de se porter candidat pour un nouveau mandat comme le lui autorise l’actuelle constitution après le décès brutal de son dauphin désigné Amadou Gon Coulibaly.

En retour, le président Macron aurait indiqué à son homologue de mettre tout en œuvre pour éviter une nouvelle crise au regard des signes précurseurs avec les troubles sociopolitiques constatés depuis le mois dernier.

Récemment, Henri Konan Bédié, candidat du PDCI, et principal rival d’Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre prochain, et Pascal Affi N’guessan, qui conduit une frange du FPI, parti de Laurent Gbagbo, avaient appelé le président Français à ne pas rester muet aux “dérives dictatoriales” de l’actuel président ivoirien. Ce dernier brigue selon eux un troisième mandat que la constitution lui interdit pourtant.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire