Brice Oligui Nguéma évoque la situation d’Ali Bongo en Côte d’Ivoire

Brice Oligui Nguéma évoque la situation d'Ali Bongo en Côte d'Ivoire

 

Brice Oligui Nguéma, chef de la junte gabonaise, a récemment effectué une visite en Côte d’Ivoire, où il a rencontré son homologue Alassane Ouattara pour discuter de la relance de la coopération bilatérale entre les deux pays. Cependant, une partie de leurs discussions a porté sur l’ex-président gabonais Ali Bongo, qui refuse de quitter le Gabon pour recevoir des soins médicaux à l’étranger.

Lire aussi : Voici les villes africaines qui éclipsent Londres et Rome dans l’Indice de Qualité de Vie 2024

Selon des sources rapportées par « Jeune Afrique » et « Gabon Média Time », Oligui Nguéma aurait demandé à Ouattara de transmettre un message discret à Ali Bongo, l’encourageant à accepter de se faire soigner à l’extérieur du pays. Depuis le putsch de 2023, Ali Bongo est resté au Gabon, refusant de partir malgré son état de santé fragile suite à un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) en 2018.

La santé d’Ali Bongo est une préoccupation majeure, et il est impératif qu’il reçoive une prise en charge médicale adéquate. Cependant, il aurait conditionné son départ à la libération de sa femme Sylvia et de son fils Noureddin, actuellement détenus au Gabon. Cette situation soulève des questions quant à la volonté d’Ali Bongo de recevoir des soins appropriés et à la complexité de la situation politique au Gabon.

La visite de Brice Oligui Nguéma en Côte d’Ivoire et les discussions sur Ali Bongo mettent en lumière les défis persistants auxquels est confronté le Gabon, tant sur le plan politique que sur le plan de la santé publique.