Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Afrique: découvrez cette tribu où les femmes peuvent prendre plusieurs maris
21/05/2020 à 23h24 par La redaction

Le royaume de Kuba en république démocratique du Congo est sans doute l’un des plus fidèles à ces pratiques culturelles d’antan. Les Lele, un peuple de ce royaume ont conservé nombre de coutumes qui font à cette date l’étonnement de plus d’un. Parmi elles, il y a des femmes… qui ont la possibilité de se marier à plusieurs hommes.

La polyandrie, voilà le mot qui ne choque point dans la culture Lele. Les femmes y ont le plein droit de se marier, à plusieurs hommes, à tous moments et même de se débarrasser de ceux qui ne leur conviennent plus. Ils appellent ce procédé hohombe ou ngalababola.

L’« épouse du village », comme est appelée celle qui décide ce type de liaison, est fiancée dès le bas âge à plusieurs hommes du villages. Ces derniers peuvent déjà avoir des femmes comme non, cela n’empêche qu’ils s’engagent avec la nouvelle.

Elle est traitée avec honneur et dispose d’une lune de miel qui dure entre six mois et plus. Exceptionnellement pendant ce temps, elle peut manger avec ses maris, alors qu’il faut noter que les femmes et les hommes ne mangent pas ensemble selon la tradition.

Pendant ce temps de lune de miel, elle couche avec un homme différent dans sa hutte toutes les deux nuits et, peut pendant la journée avoir des relations avec tout autre homme du village. À la fin de la lune de miel, elle se voit attribuer un nombre limité de maris pouvant aller jusqu’à cinq.

L’épouse du village est aussi une femme libre, excusée de tous les travaux ménagers. Elle ne cuisine pas, ne tire pas d’eau, ne coupe pas de bois de chauffage et ne fait aucun des travaux habituels des femmes…sauf si elle souhaite. Et dans ce dernier cas encore, elle doit se faire aider l’un de ses maris.

Parce qu’elle ne cuisine pas, elle mange la nourriture envoyée à ses maris par leurs mères ou leurs épouses.

Contrairement aux femmes ordinaires du village, elle ne mange pas de légumes car ses maris lui apportent chaque jour des écureuils et des oiseaux ou encore le foie de l’antilope appelé aussi « délicatesse des gens ».

Après la lune de miel, elle vit avec ses maris officiels dans sa maison et peut tout bonnement avoir des relations avec eux. Ces derniers ont le droit précieux de réclamer des dommages et intérêts à tout homme qui couche avec leur épouse dans sa hutte. Elle reste cependant disponible pour le reste du village lorsqu’elle est devant son domicile.

« L’épouse du village » a peut avec le temps éliminer des maris jusqu’à n’en avoir que deux ou trois. Son enfant est également est appelé mwanababola, pour dire enfant du village parce que dit-on, il appartient à tous les hommes.

L’enfant indique généralement un ou deux hommes qui ont été des pères sociaux si on lui demande qui est le père. Le village dans son ensemble sera responsable de payer la dot pour l’avenir des enfants issus de la polyandrie.

Il faut noter que l’apanage d’être d’une épouse du village est réservé à seulement une dizaine des femmes Lele. Elles sont capturées de force ou par séduction dès le bas âge. Les autres sont pour la plupart des mariages polygames.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 428 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Togo : vers un nouveau couvre-feu dans le grand Lomé

22/01/2021

Togo : vers...

La lutte contre la Covid-19 est loin de prendre...
Sciences : un journaliste togolais décroche un prix mondial

22/01/2021

Sciences : un journaliste...

Le département scientifique de la sphère journalistique togolaise est...
Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara veut négocier avec Guillaume Soro (révélations)

22/01/2021

Côte d’Ivoire...

Le président Alassane Ouattara après l'élection présidentielle...
Togo : 5  enseignants arrêtés, le ton monte

22/01/2021

Togo :...

La STT engage un bras de fer...
eudoxie Yao,grand P

22/01/2021

Eudoxie Yao...

Dans un couple, les choses ne vont...
Covid-19 : Les trois leçons à tirer de cette crise sanitaire (Deloitte)

22/01/2021

Covid-19 :...

  De nombreuses personnes ont été surprises...
enceinte

22/01/2021

« Je suis...

Quand tu épouses une femme, tu épouses...
Disparition de la Sénégalaise Diary Sow, voici ce que révèle l’historique de ses recherches internet

22/01/2021

Diary Sow...

On en sait un peu plus sur...
Togo : La STT envisage de poursuivre le SCRIC

22/01/2021

Togo :...

La  Synergie des travailleurs du Togo (STT) ...
CHAN 2021: le Congo-brazzaville et le Niger se sont séparés sur un match nul

22/01/2021

CHAN 2021:...

Les Diables rouges et les Mena du...
Côte d’ivoire : Tous les enseignants d’une école privée renvoyés

22/01/2021

Côte d’ivoire :...

L'information est rapportée par Opera News CI....
Bénin : Des élèves perdent la vie dans un grave accident

22/01/2021

Bénin :...

L’école béninoise est en deuil. C’est le...
Donald Trump

22/01/2021

Donald Trump a-t-il...

Après avoir contracté le virus de la...
Ligue 1: Krepin Diatta signe à As Monaco

22/01/2021

Ligue 1:...

Annoncé chez les monégasques par les médias...
Investiture de Joe Biden : les Simpson ont prédit un fait

22/01/2021

Investiture de...

  Une prédiction de plus pour la...
CHAN 2021: Abdullah Abdularahman élu l'homme du match de la rencontre RD Congo vs Libye

22/01/2021

CHAN 2021:...

La deuxième journée du Championnat d'Afrique des...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Jeudi le 21 Janvier 2021

21/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles du...
Enseignants arrêtés au Togo, la DMK se prononce

21/01/2021

Enseignants arrêtés...

Des enseignants togolais ont été arrêtés suite...
booba et gims

21/01/2021

Booba se...

La guerre entre Booba et Gims est...
Bénin : des agents de santé en prison pour non-port de masque

21/01/2021

Bénin :...

Au Bénin, les autorités compétentes ne blaguent...

Le royaume de Kuba en république démocratique du Congo est sans doute l’un des plus fidèles à ces pratiques culturelles d’antan. Les Lele, un peuple de ce royaume ont conservé nombre de coutumes qui font à cette date l’étonnement de plus d’un. Parmi elles, il y a des femmes… qui ont la possibilité de se marier à plusieurs hommes.

La polyandrie, voilà le mot qui ne choque point dans la culture Lele. Les femmes y ont le plein droit de se marier, à plusieurs hommes, à tous moments et même de se débarrasser de ceux qui ne leur conviennent plus. Ils appellent ce procédé hohombe ou ngalababola.

L’« épouse du village », comme est appelée celle qui décide ce type de liaison, est fiancée dès le bas âge à plusieurs hommes du villages. Ces derniers peuvent déjà avoir des femmes comme non, cela n’empêche qu’ils s’engagent avec la nouvelle.

Elle est traitée avec honneur et dispose d’une lune de miel qui dure entre six mois et plus. Exceptionnellement pendant ce temps, elle peut manger avec ses maris, alors qu’il faut noter que les femmes et les hommes ne mangent pas ensemble selon la tradition.

Pendant ce temps de lune de miel, elle couche avec un homme différent dans sa hutte toutes les deux nuits et, peut pendant la journée avoir des relations avec tout autre homme du village. À la fin de la lune de miel, elle se voit attribuer un nombre limité de maris pouvant aller jusqu’à cinq.

L’épouse du village est aussi une femme libre, excusée de tous les travaux ménagers. Elle ne cuisine pas, ne tire pas d’eau, ne coupe pas de bois de chauffage et ne fait aucun des travaux habituels des femmes…sauf si elle souhaite. Et dans ce dernier cas encore, elle doit se faire aider l’un de ses maris.

Parce qu’elle ne cuisine pas, elle mange la nourriture envoyée à ses maris par leurs mères ou leurs épouses.

Contrairement aux femmes ordinaires du village, elle ne mange pas de légumes car ses maris lui apportent chaque jour des écureuils et des oiseaux ou encore le foie de l’antilope appelé aussi « délicatesse des gens ».

Après la lune de miel, elle vit avec ses maris officiels dans sa maison et peut tout bonnement avoir des relations avec eux. Ces derniers ont le droit précieux de réclamer des dommages et intérêts à tout homme qui couche avec leur épouse dans sa hutte. Elle reste cependant disponible pour le reste du village lorsqu’elle est devant son domicile.

« L’épouse du village » a peut avec le temps éliminer des maris jusqu’à n’en avoir que deux ou trois. Son enfant est également est appelé mwanababola, pour dire enfant du village parce que dit-on, il appartient à tous les hommes.

L’enfant indique généralement un ou deux hommes qui ont été des pères sociaux si on lui demande qui est le père. Le village dans son ensemble sera responsable de payer la dot pour l’avenir des enfants issus de la polyandrie.

Il faut noter que l’apanage d’être d’une épouse du village est réservé à seulement une dizaine des femmes Lele. Elles sont capturées de force ou par séduction dès le bas âge. Les autres sont pour la plupart des mariages polygames.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 428 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire