Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Des chats et des chiens « jetés des fenêtres » après la diffusion de rumeurs selon lesquelles les animaux seraient responsables de la propagation de l’épidémie au coronavirus
06/02/2020 à 09h43 par La redaction

L’épidémie au coronavirus demeure au cœur de l’actualité internationale. Avec une force de propagation très inquiétante, le coronavirus 2019-nCoV inquiète de plus en plus les autorités sanitaires planétaires. Plusieurs pays ont ordonné le rapatriement de leurs habitants depuis la Chine, alors que le nombre de morts progresse d’une manière fulgurante. À l’heure actuelle, les autorités chinoises ont dénombré 362 morts et 17200 infections confirmés. Face à l’ampleur de ce chaos et sous l’influence de certaines fausses informations concernant l’origine de cette épidémie, des chinois ont décidé de jeter leurs chiens et leurs chats par les fenêtres. Des images choquantes relayées par le média britannique The Sun.

Selon certaines allégations, le coronavirus pourrait se transmettre par le contact avec les animaux. Ces rumeurs qui circulent sur la Toile ont incité des propriétaires de chiens et de chats à s’en débarrasser, de la manière la plus abjecte qui soit.

Des cadavres d’animaux gisant sur le sol
La psychose qui accompagne l’épidémie au coronavirus n’a pas manqué de provoquer des réactions exacerbées de la part de certains habitants en Chine. Selon les médias locaux, de nombreux cadavres d’animaux ont été retrouvées dans plusieurs villes et provinces du pays. L’épidémie actuelle a fait l’objet de plusieurs rumeurs selon lesquelles les animaux pourraient être à l’origine de la transmission du virus. Pour lutter contre les risques d’infection, certains habitants ont décidé de jeter leurs animaux par la fenêtre. De ce fait, un chien a été retrouvé à même le sol, après avoir été propulsé d’un immeuble dans la ville de Tianjin à 4 heures du matin à Hubei, épicentre de l’épidémie. Le pauvre animal aurait percuté le toit d’une voiture, gémissant de douleur, avant d’atterrir par terre et de rendre son dernier souffle.

Le cadavre de l’animal plein de sang a suscité l’effroi des habitants. En outre, cinq chats, qui semblent être des animaux de compagnie, ont été jetés par leurs propres propriétaires et ont trouvé la mort.

Ces incidents se sont produits juste après la déclaration du Dr Li Lanjuan dans une chaîne télévisée chinoise. « Si les animaux entrent en contact avec des patients suspects, ils doivent être mis en quarantaine », a révélé l’expert.

Selon les rapports, un média local aurait ensuite façonné ce discours en déclarant que « les chats et les chiens pouvaient transmettre le coronavirus ».

Face à ces fausses allégations, le China Global Television Network a repris une phrase de l’OMS. « Il n’y a aucune preuve montrant que les animaux de compagnie tels que les chats et les chiens puissent contracter le nouveau coronavirus ». Keith Guo, attaché de presse affilié à l’association PETA en faveur de la protection animale en Chine « Nous espérons que la police pourra retrouver les tueurs de sang-froid de ces pauvres animaux dès que possible ». L’homme a ensuite ajouté que « ce sont les fermes usines, les abattoirs et les marchés de viande sales qui menacent la santé de chaque être humain sur la planète en fournissant une terrain fertile pour des maladies mortelles comme le coronavirus, le Sras, la grippe aviaire, etc. »

Par ailleurs, rappelons que le virus a été jugé plus contagieux que le Sras, mais moins puissant. Ainsi, il se serait propagé très rapidement dans les quatre coins du monde.

Coronavirus : diagnostic et prise en charge
Les symptômes du coronavirus peuvent s’apparenter à ceux d’une grippe. Toux, éternuements, fièvre, essoufflement et difficultés respiratoires sont les principaux signes de la maladie. Mais selon le Ministère de la Santé, toute personne qui a été à Wuhan 14 jours avant l’apparition des symptômes ci-dessous est susceptible de souffrir de la maladie. Ainsi, un examen biologique pour détecter la présence du virus pourra lui être proposé. Ce dernier s’effectue dans un centre spécialisé pour limiter le risque de contamination. Dans ce sens, les autorités sanitaires recommandent de contacter directement le SAMU au numéro 15 en cas de doute. En effet, si une personne suspecte l’infection, elle doit éviter de se rendre chez son médecin ou à l’hôpital pour ne pas diffuser la maladie.

Enfin, il est nécessaire d’adopter les mesures barrières qui ont été mises en place par les autorités sanitaires pour prévenir la grippe saisonnière :

– Tousser dans son coude

– Utiliser des mouchoirs à usage unique

– Se laver régulièrement les mains.

Par ailleurs, une personne qui présente des symptômes pseudo-grippaux peut opter pour le port d’un masque chirurgical pour éviter de contaminer d’autres personnes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’épidémie au coronavirus demeure au cœur de l’actualité internationale. Avec une force de propagation très inquiétante, le coronavirus 2019-nCoV inquiète de plus en plus les autorités sanitaires planétaires. Plusieurs pays ont ordonné le rapatriement de leurs habitants depuis la Chine, alors que le nombre de morts progresse d’une manière fulgurante. À l’heure actuelle, les autorités chinoises ont dénombré 362 morts et 17200 infections confirmés. Face à l’ampleur de ce chaos et sous l’influence de certaines fausses informations concernant l’origine de cette épidémie, des chinois ont décidé de jeter leurs chiens et leurs chats par les fenêtres. Des images choquantes relayées par le média britannique The Sun.

Selon certaines allégations, le coronavirus pourrait se transmettre par le contact avec les animaux. Ces rumeurs qui circulent sur la Toile ont incité des propriétaires de chiens et de chats à s’en débarrasser, de la manière la plus abjecte qui soit.

Des cadavres d’animaux gisant sur le sol
La psychose qui accompagne l’épidémie au coronavirus n’a pas manqué de provoquer des réactions exacerbées de la part de certains habitants en Chine. Selon les médias locaux, de nombreux cadavres d’animaux ont été retrouvées dans plusieurs villes et provinces du pays. L’épidémie actuelle a fait l’objet de plusieurs rumeurs selon lesquelles les animaux pourraient être à l’origine de la transmission du virus. Pour lutter contre les risques d’infection, certains habitants ont décidé de jeter leurs animaux par la fenêtre. De ce fait, un chien a été retrouvé à même le sol, après avoir été propulsé d’un immeuble dans la ville de Tianjin à 4 heures du matin à Hubei, épicentre de l’épidémie. Le pauvre animal aurait percuté le toit d’une voiture, gémissant de douleur, avant d’atterrir par terre et de rendre son dernier souffle.

Le cadavre de l’animal plein de sang a suscité l’effroi des habitants. En outre, cinq chats, qui semblent être des animaux de compagnie, ont été jetés par leurs propres propriétaires et ont trouvé la mort.

Ces incidents se sont produits juste après la déclaration du Dr Li Lanjuan dans une chaîne télévisée chinoise. « Si les animaux entrent en contact avec des patients suspects, ils doivent être mis en quarantaine », a révélé l’expert.

Selon les rapports, un média local aurait ensuite façonné ce discours en déclarant que « les chats et les chiens pouvaient transmettre le coronavirus ».

Face à ces fausses allégations, le China Global Television Network a repris une phrase de l’OMS. « Il n’y a aucune preuve montrant que les animaux de compagnie tels que les chats et les chiens puissent contracter le nouveau coronavirus ». Keith Guo, attaché de presse affilié à l’association PETA en faveur de la protection animale en Chine « Nous espérons que la police pourra retrouver les tueurs de sang-froid de ces pauvres animaux dès que possible ». L’homme a ensuite ajouté que « ce sont les fermes usines, les abattoirs et les marchés de viande sales qui menacent la santé de chaque être humain sur la planète en fournissant une terrain fertile pour des maladies mortelles comme le coronavirus, le Sras, la grippe aviaire, etc. »

Par ailleurs, rappelons que le virus a été jugé plus contagieux que le Sras, mais moins puissant. Ainsi, il se serait propagé très rapidement dans les quatre coins du monde.

Coronavirus : diagnostic et prise en charge
Les symptômes du coronavirus peuvent s’apparenter à ceux d’une grippe. Toux, éternuements, fièvre, essoufflement et difficultés respiratoires sont les principaux signes de la maladie. Mais selon le Ministère de la Santé, toute personne qui a été à Wuhan 14 jours avant l’apparition des symptômes ci-dessous est susceptible de souffrir de la maladie. Ainsi, un examen biologique pour détecter la présence du virus pourra lui être proposé. Ce dernier s’effectue dans un centre spécialisé pour limiter le risque de contamination. Dans ce sens, les autorités sanitaires recommandent de contacter directement le SAMU au numéro 15 en cas de doute. En effet, si une personne suspecte l’infection, elle doit éviter de se rendre chez son médecin ou à l’hôpital pour ne pas diffuser la maladie.

Enfin, il est nécessaire d’adopter les mesures barrières qui ont été mises en place par les autorités sanitaires pour prévenir la grippe saisonnière :

– Tousser dans son coude

– Utiliser des mouchoirs à usage unique

– Se laver régulièrement les mains.

Par ailleurs, une personne qui présente des symptômes pseudo-grippaux peut opter pour le port d’un masque chirurgical pour éviter de contaminer d’autres personnes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire