Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Coronavirus. Les résultats «?encourageants?» d’un traitement pour soigner les cas graves
31/05/2020 à 00h35 par La redaction
Publicité
Publicité
«?Dans l’attente de résultats d’essais contrôlés, l’ananra donne de l’espoir pour ceux qui sont gravement touchés par le Covid-19?». Selon une étude française, ce médicament initialement destiné à des maladies rhumatismales serait efficace contre les formes graves de la maladie.
Un médicament, l’anakinra, initialement destiné à des maladies rhumatismales, donne des résultats «?encourageants?» pour les formes graves de la maladie Covid-19 en réduisant le risque de décès et le besoin d’être mis sous respirateur en réanimation, selon une étude française qui offre une lueur d’espoir.
«?La réduction significative de la mortalité associée à l’utilisation de l’anakinra pour le Covid-19 dans cette étude est encourageante en ces temps difficiles?», écrit dans un commentaire le rhumatologue Randy Cron de l’Université d’Alabama (Birmingham, États-Unis) dans la revue spécialisée The Lancet Rheumatology où paraît l’étude. Il souligne le «?profil de sécurité favorable?» de ce médicament bien connu des rhumatologues.
Le but est de contrer l'«?orage cytokinique?», une réaction inflammatoire incontrôlée mise en cause dans les formes graves de pneumonie Covid-19, débouchant sur un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Une situation où les poumons ne fournissent pas assez d’oxygène aux organes vitaux, qui nécessite l’assistance d’une ventilation artificielle avec l’utilisation de respirateur.
Plus spécifiquement l’anakinra cible, pour bloquer, une des cytokines impliquées dans cette «?tempête inflammatoire?», l’interleukine-1 (IL-1).
Selon l’équipe médicale, Thomas Huet et ses collègues, du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ), l’administration par injection sous-cutanée pendant 10 jours de l’anakinra (nom commercial?: Kineret), à 52 patients atteints d’une forme grave de COVID-19 a permis une «?réduction statistiquement significative du risque de décès et de passage en réanimation pour assistance respiratoire par ventilation mécanique?».
Diminution rapide des besoins en oxygène
Un quart des patients traités avec l’anakinra ont été transférés en réanimation ou sont décédés, contre près de 73?% de ceux n’ayant pas eu cette biothérapie. Le groupe de comparaison était formé de 44 patients qui avaient été auparavant pris en charge
Publicité
dans la même institution.
Dans le groupe recevant de l’anakinra, une diminution rapide des besoins en oxygène a été également observée au bout de 7 jours de traitement.
«?En l’absence d’accès à des essais thérapeutiques incluant des médicaments immunomodulateurs pour nos patients, la décision […] prise de proposer l’anakinra, selon des critères de gravité décidés de manière consensuelle et a priori, a rapidement changé le visage de la maladie en salle?», explique le professeur Jean-Jacques Mourad, co-signataire de l’étude. «?Le bénéfice était palpable au quotidien?», selon lui.
«?Il existe actuellement une douzaine d’essais cliniques explorant le blocage de la cytokine IL-1 associée au syndrome de tempête inflammatoire du Covid-19?» écrit le Dr Randy Cron.
Trois petites séries de cas (dont une italienne) ont rapporté que l’anakinra bénéficiait aux patients atteints de COVID-19. «?Mais cette étude apporte la preuve la plus probante à ce jour que l’anakinra peut bénéficier aux patients souffrant du syndrome de tempête de cytokines associé au Covid-19?», poursuit-il.
«?Dans l’attente de résultats d’essais contrôlés, l’anakinra donne de l’espoir pour ceux qui sont gravement touchés par le Covid-19?», ajoute le Dr Cron.
Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Indice Mondial De La Paix : Voici Les 10 Pays Les Moins Pacifiques D’afrique En 2021

19/06/2021

Indice mondial...

Publicité Publicité Indice mondial de la paix...
J.o Tokyo/ Les Organisateurs Vont Se Rencontrer Pour Décider De La Présence De Spectateurs

19/06/2021

J.O Tokyo/...

Publicité Publicité Le Comité d’organisation des Jeux...
5 Choses À Savoir Sur Nady Bamba, La Seconde Femme De Laurent Gbagbo

19/06/2021

5 choses...

Publicité Publicité   Nady Bamba est la...
En Colère, Un Avocat De Guillaume Soro Tacle Le Procureur Adou Richard

19/06/2021

En colère,...

Publicité Publicité Très remonté, un des avocats...
Nady Bamba À Propos De Simone Gbagbo : « Elle Salue Laurent Gbagbo Et Elle Part »

19/06/2021

Nady Bamba...

Publicité Publicité Publicité C'est une vidéo choc....
Côte D’ivoire/Masa : Prof Yacouba Konaté Quitte La Maison Avec 42 Mois D’arriérés De Salaire

19/06/2021

Côte d’Ivoire/MASA...

Publicité Publicité M. Hervé Yapi, logisticien de...
Burkina Faso : Des Biens Et Comptes Bancaires Du Groupe Bolloré Saisis

19/06/2021

Burkina Faso...

Publicité Publicité   La bataille judiciaire entre...
Mame Mbaye Niang : &Quot;Je N'Aiderai Pas Macky Sall S'Il Brigue Un 3È Mandat&Quot;

19/06/2021

Mame Mbaye...

Publicité Publicité Un possible 3è mandat de...
Israël: Un Ministre Détruit Des Documents Administratifs Et Quitte Son Poste

19/06/2021

Israël: un...

Publicité Publicité   Les documents conservés dans...
Bénin: Une Vingtaine De Mémoires De Master Rejetés À L’université De Parakou

19/06/2021

Bénin: une...

Publicité Publicité Publicité Pour plagiat, 21 mémoires...
Une Jeune Marocaine Se Lance Le Défi De Traverser L’afrique À Vélo Pour Soutenir Les Droits Des Femmes Africaines

19/06/2021

Une jeune...

Publicité Publicité « Le jour de mon 32ème...
Bobrisky Gâte Son Père Avec Un Suv Lexus

19/06/2021

Bobrisky gâte...

Publicité Publicité Le travesti controversé nigérian Idris...
Sénégal : Après L'Hôpital, Sadio Mané Installe Une Station Service Dans Son Village

19/06/2021

Sénégal :...

Publicité Publicité   Après un hôpital qui...
L’exemple De L’inde Fait Craindre La Troisième Vague De Covid-19 En Afrique

19/06/2021

L’exemple de...

Publicité Publicité Les cas de Covid-19, dans...
Sahara : Alger Rame Toujours À Contre-Courant De Rabat

19/06/2021

Sahara :...

Publicité Publicité L’organisation des Nations Unies a...
Zambie : « Père De La Nation », Kenneth Kaunda Est Décédé À 97 Ans

19/06/2021

Zambie :...

Publicité Publicité Kenneth Kaunda, un symbole de...
Sahara : La Guinée Equatoriale En Médiateur Entre L’espagne Et Le Maroc

19/06/2021

Sahara :...

Publicité Publicité La situation demeure toujours tendue...
Un Lion Meurt De Covid-19 Dans Un Zoo Indien

19/06/2021

Un lion...

Publicité Publicité Un deuxième lion du zoo...
Burundi : Le Bilan De La Première Année D’evariste Ndayishimiye Au Pouvoir

19/06/2021

Burundi :...

Publicité Publicité Le 18 juin 2020, Evariste...
Odella Flomo Couronnée Miss Earth Liberia 2021

19/06/2021

Odella Flomo...

Publicité Publicité La nouvelle Miss Earth Liberia...
Publicité
Publicité
«?Dans l’attente de résultats d’essais contrôlés, l’ananra donne de l’espoir pour ceux qui sont gravement touchés par le Covid-19?». Selon une étude française, ce médicament initialement destiné à des maladies rhumatismales serait efficace contre les formes graves de la maladie.
Un médicament, l’anakinra, initialement destiné à des maladies rhumatismales, donne des résultats «?encourageants?» pour les formes graves de la maladie Covid-19 en réduisant le risque de décès et le besoin d’être mis sous respirateur en réanimation, selon une étude française qui offre une lueur d’espoir.
«?La réduction significative de la mortalité associée à l’utilisation de l’anakinra pour le Covid-19 dans cette étude est encourageante en ces temps difficiles?», écrit dans un commentaire le rhumatologue Randy Cron de l’Université d’Alabama (Birmingham, États-Unis) dans la revue spécialisée The Lancet Rheumatology où paraît l’étude. Il souligne le «?profil de sécurité favorable?» de ce médicament bien connu des rhumatologues.
Le but est de contrer l'«?orage cytokinique?», une réaction inflammatoire incontrôlée mise en cause dans les formes graves de pneumonie Covid-19, débouchant sur un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Une situation où les poumons ne fournissent pas assez d’oxygène aux organes vitaux, qui nécessite l’assistance d’une ventilation artificielle avec l’utilisation de respirateur.
Plus spécifiquement l’anakinra cible, pour bloquer, une des cytokines impliquées dans cette «?tempête inflammatoire?», l’interleukine-1 (IL-1).
Selon l’équipe médicale, Thomas Huet et ses collègues, du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ), l’administration par injection sous-cutanée pendant 10 jours de l’anakinra (nom commercial?: Kineret), à 52 patients atteints d’une forme grave de COVID-19 a permis une «?réduction statistiquement significative du risque de décès et de passage en réanimation pour assistance respiratoire par ventilation mécanique?».
Diminution rapide des besoins en oxygène
Un quart des patients traités avec l’anakinra ont été transférés en réanimation ou sont décédés, contre près de 73?% de ceux n’ayant pas eu cette biothérapie. Le groupe de comparaison était formé de 44 patients qui avaient été auparavant pris en charge
Publicité
dans la même institution.
Dans le groupe recevant de l’anakinra, une diminution rapide des besoins en oxygène a été également observée au bout de 7 jours de traitement.
«?En l’absence d’accès à des essais thérapeutiques incluant des médicaments immunomodulateurs pour nos patients, la décision […] prise de proposer l’anakinra, selon des critères de gravité décidés de manière consensuelle et a priori, a rapidement changé le visage de la maladie en salle?», explique le professeur Jean-Jacques Mourad, co-signataire de l’étude. «?Le bénéfice était palpable au quotidien?», selon lui.
«?Il existe actuellement une douzaine d’essais cliniques explorant le blocage de la cytokine IL-1 associée au syndrome de tempête inflammatoire du Covid-19?» écrit le Dr Randy Cron.
Trois petites séries de cas (dont une italienne) ont rapporté que l’anakinra bénéficiait aux patients atteints de COVID-19. «?Mais cette étude apporte la preuve la plus probante à ce jour que l’anakinra peut bénéficier aux patients souffrant du syndrome de tempête de cytokines associé au Covid-19?», poursuit-il.
«?Dans l’attente de résultats d’essais contrôlés, l’anakinra donne de l’espoir pour ceux qui sont gravement touchés par le Covid-19?», ajoute le Dr Cron.
Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire