togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

5 mythes sur la polygamie auxquels vous devriez cesser de croire

5 Mythes Sur La Polygamie Auxquels Vous Devriez Cesser De Croire

Notre société a souvent un certain nombre de règles et de normes qui guident la perception que chaque individu a des relations. Ces normes peuvent souvent devenir régressives et être imposées comme des mandats. La polygamie consiste à avoir une relation non monogame avec deux personnes ou plus. La seule règle ici est d’être ouvert et de s’exprimer avec toutes les personnes impliquées dans la relation. Dans une relation polyamoureuse, la communication est essentielle et il est apprécié d’être ouvert sur la plupart des aspects de la relation.

Voici quelques-uns des mythes courants associés à la polygamie :

Ils ont des problèmes d’engagement

Les gens ont souvent mal interprété les relations et les personnes qui se livrent à des relations polyamoureuses comme étant des phobiques de l’engagement. En fait, en polygamie, la communication est extrêmement importante et les gens parlent ouvertement de leurs expériences et de leurs sentiments. Une personne qui a des problèmes d’engagement ne serait pas idéalement ouverte à ses sentiments et les garderait pour elle.

Ce n’est qu’une phase

Lire aussi : Une série télévisée sur la polygamie pendant le ramadan fait polémique en Tunisie

Le polyamour ne consiste pas à expérimenter avec d’autres personnes tout en voulant éventuellement se fixer avec un partenaire. Le choix d’être dans une relation polyamoureuse et de s’y tenir doit rester constant. Il est offensant et irrespectueux de supposer qu’une personne polygame finira par choisir d’être dans une relation monogame une fois qu’elle aura dépassé cette phase.

Tout est question de sexe

S’il est accepté en polygamie d’être avec plusieurs partenaires en même temps, cela ne signifie pas toujours avoir des rapports sexuels avec plusieurs personnes en même temps. Le polyamour peut être aussi plutonique ou non-sexuel que n’importe quelle relation. La priorité est d’établir des règles de base qui conviennent à toutes les personnes concernées.

Le polygamie est synonyme de tromperie

Lire aussi : RDC : un pasteur avec 4 femmes affirme que la polygamie est une institution divine

Les personnes dans une relation polyamoureuse acceptent consensuellement d’être dans une telle relation et comprennent la vie amoureuse de leurs partenaires. Il s’agit d’une relation polyamoureuse uniquement lorsque toutes les personnes impliquées connaissent les autres et ont accepté mutuellement d’être dans une telle relation. Par contre, la tricherie consiste à tromper son partenaire ou à trahir sa confiance.

Il n’y a pas de fin heureuse

La société dans laquelle nous vivons a accepté la monogamie comme la norme et s’attache à représenter sa nature idéale en ignorant les autres expériences ou modes de vie. Une fin heureuse est toujours associée à une relation exclusive avec « la seule et unique ». Pour certains, le bonheur peut être défini par la célébration de l’individualité de plusieurs personnes en étant dans une relation avec elles. Dans ce cas, la polygamie devrait être aussi acceptée que la monogamie.