Le G7 restera aux côtés de l’Ukraine « aussi longtemps qu’il le faudra »


Video player

Le club des nations riches du Groupe des Sept s’est engagé lundi à soutenir l’Ukraine « aussi longtemps qu’il le faudra », promettant de resserrer la pression sur les finances russes avec de nouvelles sanctions qui incluent une proposition pour plafonner le prix du pétrole russe.

L’annonce est intervenue après que le président ukrainien Volodymyr Zelensky, s’adressant aux dirigeants du G7 lors de leur sommet dans les Alpes bavaroises via une liaison vidéo, a demandé que les armes et les défenses aériennes prennent le dessus dans la guerre contre la Russie en quelques mois.
La déclaration du G7 visait à signaler que ses membres étaient prêts à soutenir l’Ukraine sur le long terme, à un moment où la flambée de l’inflation et les pénuries d’énergie – alimentées par l’invasion russe – ont mis à l’épreuve la résolution de sanctions de l’Occident.
« Nous continuerons à fournir un soutien financier, humanitaire, militaire et diplomatique et à soutenir l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra », indique le communiqué.
Après la pluie de missiles sur Kiev dimanche, le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a estimé que les États-Unis préparaient un nouvel ensemble d’armes pour l’Ukraine, comprenant des défenses aériennes à longue portée et des munitions.
« Au sommet de sa tête, il y avait la série de frappes de missiles qui ont eu lieu à Kiev et dans d’autres villes d’Ukraine et son désir d’obtenir des capacités de défense aérienne supplémentaires qui pourraient abattre des missiles russes depuis le ciel », a déclaré Sullivan aux journalistes à propos de l’allocution de Zelensky.
Les pays du G7 ont dit qu’ils étaient prêts à fournir des engagements de sécurité dans le cadre d’un règlement d’après-guerre tout en soulignant, après que l’Ukraine avait précédemment exprimé ses doutes, qu’il appartenait à Kiev de décider d’un futur accord de paix avec la Russie.
Les pays du G7 avaient également promis ou qu’ils pourraient être prêts à accorder jusqu’à 29,5 milliards de dollars à l’Ukraine.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire