A la une France Justice

Une enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence »

France Nicolas Sarkozy revient sur une polémique dont il a été objet en 2007

Les choses se compliquent davantage pour Nicolas Sarkozy après son règne. Le parquet financier français a confirmé vendredi avoir ouvert une enquête préliminaire pour « trafic d’influence » et « blanchiment de crime ou délit » visant les activités de conseil en Russie de l’ancien président Nicolas Sarkozy, nous apprend rts.

Faisant savoir avoir ouvert une enquête, le parquet national n’a pas donné d’autres précisions à propos. Mais selon le site d’information spécialisé dans les enquêtes et d’Investigations, Mediapart, la justice anticorruption enquête depuis l’été 2020, suite à un signalement du service de renseignement financier Tracfin, sur les raisons pour lesquelles Nicolas Sarkozy est rémunéré par une société d’assurances russe, Reso Garantia, contrôlée par deux milliardaires russes, Sergueï et Nikolaï Sarkisov, rapport rts.

Lire aussi : France/ Nicolas Sarkozy pleure lors de son procès

« La justice cherche à vérifier si l’ancien chef de l’Etat a seulement agi comme consultant, ce qui serait parfaitement légal, ou s’il se serait adonné à des activités de lobbying potentiellement délictuelles pour le compte des oligarques russes », écrit le site d’information.

D’après Mediapart, le contrat conclu en 2019 porterait sur plusieurs années et un montant de 3 millions d’euros. Nicolas Sarkozy aurait déjà touché un paiement de 500’000 euros au titre de ce contrat, début 2020.

Lire aussi : Affaire des écoutes : 4 ans de prison pour Nicolas Sarkozy

En 2007, l’assureur français AXA avait conclu un accord avec les actionnaires de Reso Garantia pour acquérir une participation de 36,7% dans cette société pour environ 810 millions d’euros. D’après Mediapart, AXA est un important client du cabinet d’avocats Realyze, co-fondé en 1987 par Nicolas Sarkozy, nous apprend rts.

Mais selon le site d’information, l’entourage de l’ancien chef de l’Etat et son avocat Me Thierry Herzog se sont abstenus de tout commentaire de ces informations.

Lire aussi : France-Justice/ Nicolas Sarkozy essuie une première défaite lors de son procès

Il faut rappeler que l’affaire de Libye le soupçonnant d’avoir reçu de financement de façon illicite de l’ancien leader du pays,  Mouamar Kadhafi, qui avait contribué à sa victoire à l’élection présidentielle de 2007 n’est pas encore finie.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire