Zambie : une enquête ouverte après la mort d’une femme mariée chez un prêtre catholique


Video player

Qui pourrait imaginer qu’un prélat serait coupable de la mort d’une fidèle en plein rapport sexuel ? Eh bien c’est ce qui s’est passé au Zambie où le père Abel Mwelwa serait en train de coucher avec une femme d’autrui, à même temps l’une de ses fidèles jusqu’à ce qu’elle retrouve la mort.

Lire aussi : MOQUÉ POUR SES DOIGTS DE PIEDS AMPUTÉS, SIDIKI DIABATÉ RACONTE AVOIR ÉCHAPPÉ À LA MORT

Interpelée, la police zambienne de la capitale, Lusaka, a ouvert une enquête sur la mort de cette femme de 42 ans au de Monicah, l’épouse de Mulenga, membre de la Ligue des femmes catholiques.

Selon les informations, la dame serait décédée dans la maison du curé de l’église catholique de Kaunda Square le jeudi saint. Même s’il y a doute dans cette affaire, l’époux de la défunte lève toute équivoque, « Ma défunte épouse sort avec le père Mwelwa depuis plus d’un an et je viens de découvrir le 19 novembre 2019 lorsque j’ai trouvé des messages WhatsApp dérangeants du prêtre dans son téléphone », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Coupé-decalé: Guerre ouverte entre Ariel Sheney et Safarel Obiang

Cette clarification pourrait aider la police à trouver des éléments probants afin de boucler vite son enquête.

Au Zambie et partout dans le monde, cette situation a surpris plus d’un. Alors que des gens ont critiqué les prêtes d’abandonner leur statut pour se marier. Une demande que l’église romaine a balayée du revers de la main. Pourtant les prélats sont souvent accusés de la pédophilie et fortification.

 

Lire aussi : BLANCHE BAILLY ENCEINTE ? CES IMAGES QUI SÈMENT LE DOUTE…

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Zambie : une enquête ouverte après la mort d'une femme mariée chez un prêtre catholique Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire