Russie : la CIJ déboute Moscou


Video player

 

La Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné à la Russie de cesser immédiatement ses actions militaires en Ukraine, se disant profondément préoccupée par l’usage de la force par Moscou.

« La Fédération de Russie suspendra immédiatement les opérations militaires qu’elle a commencées le 24 février 2022 sur le territoire de l’Ukraine », ont déclaré le15 mars les juges de la plus haute cour des Nations Unies.

Les juges ont ajouté que la Russie doit également veiller à ce que d’autres forces sous son contrôle ou soutenues par Moscou ne poursuivent pas l’opération militaire.

Bien que les décisions de la Cour soient contraignantes, elle n’a aucun moyen direct de les faire appliquer et, dans de rares cas, les pays les ont ignorées dans le passé.

Les pays qui refusent de se conformer aux ordonnances des tribunaux peuvent être déférés au Conseil de sécurité de l’ONU (Organisation des Nations-Unies), où la Russie détient un droit de veto. Pourtant, le président ukrainien, Volodymyr Zelinsky, l’a saluée comme une victoire majeure.

« L’Ukraine a remporté une victoire complète dans son procès contre la Russie devant la Cour internationale de justice », s’est-il réjouit sur Twitter.

L’Ukraine a déposé sa plainte peu de temps après le début de l’invasion russe le 24 février, affirmant que la justification apparente de la Russie, qu’elle agissait pour empêcher un génocide dans l’est de l’Ukraine, n’était pas fondée.

Lors des audiences, Kiev a indiqué qu’il n’y avait aucune menace de génocide dans l’est de l’Ukraine et que la Convention sur le génocide de 1948 des Nations Unies, que les deux pays ont signée, ne permet pas à une invasion d’en empêcher une.

Le président russe, Vladimir Poutine, a décrit l’invasion comme une action militaire spéciale nécessaire pour protéger les personnes qui ont été victimes d’intimidation et de génocide.

La Russie a précisé qu’elle avait boudé les audiences de la CIJ le 7 mars à la lumière de l’apparente absurdité du procès. Cependant, Moscou a déposé un document écrit auprès du tribunal indiquant que la CIJ ne devrait imposer aucune mesure.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire