Haïti/ Martine Moïse : « Je ne crois toujours pas que mon mari soit passé comme ça sous mes yeux »


Video player

 

Martine Moïse, la première dame haïtienne donne de ses nouvelles depuis son lit d’hôpital. L’épouse du président haïtien assassiné Jovenel Moïse a partagé les premières images d’elle-même dans un hôpital de Floride. En légende de son post, elle dit qu’elle ne peut toujours pas croire que son mari est parti.

Martine Moïse a posté deux photos sur Twitter depuis son lit à l’hôpital Jackson Memorial de Miami, où elle se remet de l’attaque du 7 juillet à la résidence du couple. « Merci pour l’équipe d’anges gardiens qui m’a aidé à traverser ce terrible moment. Avec votre toucher doux, votre gentillesse et vos soins, j’ai pu tenir bon. Merci ! Merci ! Merci ! », a écrit la femme de 47 ans.

La veuve éplorée semble abattue alors qu’elle est appuyée sur un grand oreiller avec son bras droit fortement bandé. Dans un autre tweet, elle a déclaré que la douleur de la perte de son mari depuis 25 ans « ne passera jamais ». « Je n’arrive toujours pas à croire que mon mari est parti comme ça sous mes yeux sans me dire un dernier mot », a écrit Martine Moïse.

Ses derniers commentaires interviennent quelques jours après s’être adressée les ennemis de son mari, les accusant de vouloir « tuer son rêve, sa vision, son idéologie ». « Je suis en vie, grâce à Dieu », a déclaré Moïse samedi. « Mais j’aime mon mari, Jovenel. Nous avons lutté ensemble pendant plus de 25 ans. Pendant toutes ces années, l’amour rayonnait au sein du foyer. Mais soudain, les mercenaires sont venus et ont bombardé mon mari de balles », a-t-elle ajouté.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire