Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
L’UNICEF Recrute Un Spécialiste à la Nutrition, NOC  » Poste Réservé aux Nationaux de la RDC »
14/05/2021 à 10h43 par Virgile DANSOUVI
CONTEXTE ET JUSTIFICATION
En RDC la situation nutritionnelle est très préoccupante. Les différentes crises politiques et socio-économiques que connait la RDC aggravent la situation nutritionnelle, classant le pays parmi les plus affectés par les différentes formes de malnutrition au niveau mondial. Selon les résultats de l’EDS 2013-2014, le contexte général de la nutrition en RDC est marqué par l’ampleur des prévalences du retard de croissance et sa stagnation sur les dix dernières années. Cette forme de malnutrition limite considérablement le développement des individus, elle constitue un frein au développement ; des effets à long terme sur l'individu et la société. A côté de la malnutrition chronique, les carences en micronutriments sont une autre forme de la malnutrition avec des conséquences considérables sur la mortalité infantile. Cette situation particulière de la RDC nécessite la participation communautaire et la collaboration intersectorielle afin d’assurer l’intégration effective des activités de nutrition dans les activités des Soins de Santé Primaires et des autres secteurs de la vie socio-économique. Dans l’optique d’atteindre les objectifs mondiaux de développement durable (ODD), le Pays s’est doté d’une Politique nationale multisectorielle de Nutrition et d’un plan stratégique multisectoriel de Nutrition pour assurer une réponse durable et participative de tous les secteurs. Des efforts sont en cours pour l’élaboration d’un cadre commun des résultats en vue d’opérationnaliser le plan stratégique. Un décret portant sur la création des comités multisectoriels de Nutrition signé en 2016 par le secrétaire général du Ministère de la sante encourage la responsabilisation des provinces dans la mise en place d’une telle structure, gage d’une coordination multisectorielle efficace pour l’amélioration de la nutrition. La situation nutritionnelle s’est empirée pendant et après les affrontements caractérisés par les facteurs aggravants tels que : déplacements massifs de populations, faible accès aux services sociaux de base, récents refoulements des congolais dans la bande frontalière, y compris l’augmentation de l’incidence des maladies tueuses de l’enfant (paludisme, rougeole, infections respiratoires aigües, diarrhée et malnutrition aigüe sévère). Ceci hypothèque la qualité de vie et même la survie des enfants de moins de 5 ans. Les prévalences actuelles de la malnutrition aiguë dépassent les seuils d’urgence de l’OMS. Les alertes récurrentes du SNSAP et les analyses du dernier IPC confirment la gravite/précarité de la situation dans les provinces Kasai Oriental, Lomami et Sankuru.
Face aux conséquences de la crise, la communauté humanitaire s’est mobilisée autour de la réponse d’urgence pour sauver des vies et réduire le risque de décès chez les enfants de moins de 5 ans dû à la malnutrition.
Considérant la situation nutritionnelle préoccupante dans ces trois provinces et vu les diverses réponses encours et à venir avec le gouvernement et les ONG, l’UNICEF envisage de recruter un administrateur national de niveau NOC afin de soutenir tous les efforts déployés et apporter une réponse idoine a la problématique de la malnutrition.
 Comment pouvez-vous faire la différence pour UNICEF en RDC?
OBJET DU POSTE
Assurer l’accompagnement technique des interventions nutritionnelles dans les provinces du Kasai Oriental, Lomami et Sankuru.
RESPONSABILITÉS
Sous la supervision administrative du Chef de bureau de Mbuji Mayi et la supervision technique du spécialiste Nutrition à Kananga ; l’administrateur (trice) nutrition est responsable de la planification, l'exécution, le suivi et l'évaluation des activités de nutrition du programme Nutrition :
1. Appuyer l'élaboration et à la planification des programmes / projets de Nutrition
- Contribuer / soutenir la préparation / conception et mener / mettre à jour l'analyse de la situation du secteur nutrition afin de garantir que des données complètes et actualisées sur la nutrition de la mère et de l'enfant soient disponibles pour guider les politiques, l'élaboration, la conception et la gestion de programmes / projets de nutrition
- Tenir au courant des tendances du développement afin d’améliorer la gestion, l'efficacité dans la mise en oeuvre du programme.
- Participer aux discussions stratégiques sur la planification des programmes/ projets de nutrition.
- Formuler, concevoir et préparer pour le secteur des programmes / projets de nutrition, en veillant à l’alignement sur les plans stratégiques de l’UNICEF et à la cohérence / intégration avec le Plan-cadre des Nations Unies pour le développement, les stratégies régionales et les priorités, plans et compétences nationaux.
-  Établir des buts, des objectifs et des stratégies spécifiques ainsi que des plans de mise en œuvre pour le ou les secteurs, sur la base de la terminologie et de la méthodologie de planification axée sur les résultats (RBM). Préparer les documentations requises pour l'examen et l'approbation du programme.
- Travailler étroitement et en collaboration avec les collègues et partenaires internes /externes pour discuter de stratégies, méthodologies en vue de déterminer les priorités / compétences nationales afin de garantir l'obtention de résultats concrets et durables.
- Fournir un appui technique et opérationnel durant toutes les étapes des processus de programmation et assurer l'intégration, la cohérence et l'harmonisation des programmes / projets avec d'autres secteurs de l'UNICEF et l'atteinte des résultats planifies.
2. Gestion du programme, suivi et diffusion des résultats
- Planifier et / ou collaborer avec les partenaires internes et externes pour établir des repères de suivi, des indicateurs de performance et d'autres indicateurs de UNICEF / ONU pour évaluer / renforcer la redevabilité, la cohérence et l'obtention de résultats concrets, durables pour les secteurs relatifs aux programmes de nutrition.
- Participer aux exercices de suivi et évaluation, aux revues de programme, revues annuelles avec le gouvernement et d'autres homologues pour évaluer les progrès/déterminer les actions / interventions requises pour obtenir les résultats.
- Préparer / évaluer les rapports de suivi/évaluation afin d’identifier les forces / faiblesses dans la gestion du programme ; identifier les leçons apprises pour la planification.
- Assurer le suivi des programmes / projets a travers des visites de terrain, enquêtes et / ou échanges d’informations avec les partenaires / parties prenantes afin d’évaluer les progrès, identifier les goulots d’étranglement/problèmes potentiels et prendre des décisions opportunes pour résoudre les problèmes et / ou faire référence aux responsables concernés.
- Assurer le suivi de l'utilisation optimale des ressources du programme (ressources financières, administratives et autres) conformément au respect des règles, procédures et de l'organisation, engagements aux donateurs, normes de responsabilité, d'intégrité, et la liquidation des ressources en temps requis.
- Préparer les rapports de programme, rapports aux donateurs afin de les tenir informé de l'avancement des interventions.
3. Accompagnement technique et opérationnel dans la mise en œuvre du programme
- Fournir des conseils techniques et un appui opérationnel aux homologues gouvernementaux, aux ONG partenaires, aux partenaires du système des Nations Unies et aux autres partenaires / donateurs des bureaux de pays en ce qui concerne l'interprétation, l'application, la compréhension des politiques, stratégies, processus, meilleures pratiques et approches de l'UNICEF en matière de nutrition et questions connexes à l'appui du programme planification
- Participer aux discussions avec les partenaires nationaux pour promouvoir la nutrition en particulier dans les domaines de la préparation aux urgences et la survie du couple mère/enfant.
- Rédiger les documents de politique, les notes de synthèse et d'autres matériels de programme stratégiques à des fins de gestion, d'information et / ou de considération.
- Participer à l'élaboration d'initiatives de préparation aux situations d'urgence et à la planification des interventions d'urgence et / ou pour faire face aux situations d'urgence.
4. Création de réseaux et de partenariats
- Créer et maintenir des partenariats étroits et efficaces avec les homologues du secteur de la nutrition, les parties prenantes nationales et les partenaires / alliés / donateurs / universités par le biais d’un réseautage actif, d’un plaidoyer et d’une communication efficace en vue de renforcer les capacités, échanger les connaissances / compétences pour faciliter la réalisation des objectifs du programme, des activités sociales, justice et équité pour les droits des mères, des nouveau-nés et des enfants ;
- Préparer des supports de communication et d'information pour le plaidoyer des programmes afin de sensibiliser, établir des partenariats / alliances et soutenir la mobilisation de ressources pour les programmes de nutrition (survie et développement de la mère, du nouveau-né et de l'enfant).
- Représenter l'UNICEF dans les discussions/la planification inter institutions appropriées sur la nutrition et les questions connexes et l’UNDAF en assurant que les priorités de l'organisation soient pleinement pris en compte et intégré dans la définition de l'agenda.
5. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités
- Appliquer / introduire des approches innovantes et des bonnes pratiques pour renforcer les capacités des partenaires et des parties prenantes et soutenir la mise en œuvre et la fourniture de résultats de programmes concrets et durables.
- Tenir au courant, rechercher, comparer et mettre en œuvre les meilleures pratiques de pointe en matière de gestion de la nutrition et de systèmes d'information. Évaluer, institutionnaliser et partager les meilleures pratiques et connaissances acquises.
- Contribuer à l'élaboration, la mise en œuvre de politiques et procédures pour assurer une efficacité optimale des programmes.
- Organiser et mettre en œuvre des initiatives de renforcement de capacités pour renforcer les compétences des parties prenantes afin de promouvoir des résultats durables sur les programmes.
QUALIFICATIONS
Être de nationalité congolaise (RDC) ;
Avoir au moins un diplôme de fin études universitaires (Licence) en nutrition et en santé publique ou dans un domaine similaire ; Un diplôme de graduat avec une expérience d’au moins 7 ans serait acceptable.
Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de nutrition ;
Parler couramment le français et avoir des bonnes connaissances parlées et écrit de l’anglais. La connaissance de la langue locale parlée sera un atout important ;
Avoir l’aptitude avérée à conceptualiser, développer, planifier et gérer le programme et des projets, ainsi que de transmettre des connaissances et d'enseigner des compétences ;
Avoir le leadership et les capacités de travail d'équipe ainsi qu’être proactive et dynamique ;
Avoir des bonnes capacités d'analyse, de négociation, de communication et de plaidoyer ;
Avoir l’aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et d'établir des relations harmonieuses et efficaces de travail tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation ;
Maitriser les outils informatiques sous environnement Windows
Pour chaque enfant, vous devrez démontrer
Nos valeurs fondamentales d’Engagement, de Diversité et Intégrité et nos compétences clés en Communication, Travaille en Equipe et Recherche des Résultats.
Pour consulter notre Cadre de Compétences, veuillez cliquer ici.
N'oubliez pas d'insérer dans votre dossier de candidature une lettre de motivation, un curriculum vitae basé sur les réalisations et comprenant les coordonnées de contact (adresse physique, numéros de téléphone fixe et cellulaire), les copies de vos diplômes, de vos attestations de fin de service, ainsi que tout autre document utile renseignant sur la carrière du candidat.
UNICEF promeut la diversité et l'inclusion au sein de son personnel et encourage les candidats qualifiés, hommes et femmes de toutes les nationalités, religions et origines ethniques, y compris les personnes vivant avec handicap a postuler afin de devenir membre de l'Organisation.
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
Deadline : 19 May 2021 W. Central Africa Standard Time

POSTULER

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici 👆



entrepreneur sur doingbuzz 3vision-group togopapel

Plus de news

Fin De L’idylle Entre Laconco Et Jacob Zuma ?

12/06/2021

Fin de...

Nonkanyiso Conco dite « LaConco », une...
Le Parlement Européen Condamne Le Maroc

12/06/2021

Le Parlement...

Sans surprise, le Maroc s’est fait condamner...
Sahara : Après L’espagne Et L’allemagne, La Russie Franchit La Ligne Rouge Marocaine

12/06/2021

Sahara :...

La Russie vient à son tour de...
Tchad : Défenseur Des Droits De L’homme, Baradine Chegué Libéré

12/06/2021

Tchad :...

Au Tchad, le président de l’organisation tchadienne...
Tunisie : Qui Veut Assassiner Rached Ghannouchi ?

12/06/2021

Tunisie :...

Le ministère tunisien de l’Intérieur a informé...
Mali : L’armée Française Venge Ghislaine Dupont Et Claude Verlon

12/06/2021

Mali :...

Le chef terroriste Baye Ag Bakabo est...
Mali : Assimi Goïta Tient Son Gouvernement Au Complet

12/06/2021

Mali :...

Le président de la Transition malienne, Assimi...
Force Barkhane Au Sahel, Les Précisions De Jean-Yves Le Drian

12/06/2021

Force Barkhane...

Présent à Ouagadougou au Burkina Faso, le...
Guillaume Soro Remporte Un Procès En France

12/06/2021

Guillaume Soro...

Accusé d’avoir commandité des attentats terroristes au...
Nouvelle Attaque : Une Dizaine De Terroristes Neutralisés Au Burkina

12/06/2021

Nouvelle attaque...

La scène continue. Pour ce nouvel épisode...
Musique : Une Très Bonne Nouvelle Pour Le Groupe Magic System

12/06/2021

Musique :...

Une très bonne nouvelle pour le groupe...
Nigeria/ Suspension De Twitter : Joe Biden Se Prononce Enfin

12/06/2021

Nigeria/ suspension...

L'administration du résident Joe Biden a publiquement...
Dakar Music Expo, Le Rendez De Youssou Ndour Et Angélique Kidjo Du 17 Au 21 Juin

12/06/2021

Dakar Music...

« Dakar Music Expo », la vitrine...
Les Algériens Élisent Leurs Députés

12/06/2021

Les Algériens...

Plus de 24 millions d’électeurs algériens sont...
Centrafrique : Henri-Marie Dondra Nouveau Premier Ministre

12/06/2021

Centrafrique :...

À peine 24 heures après la démission...
Côte D’ivoire/ Concours D’entrée À L’ena 2022: La Date Des Cours De Préparation Obligatoires Dévoilée

12/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Dans un communiqué rendu public ce vendredi...
Indépendance Financière : Un Sommet Sur La Question Va Se Tenir À Abidjan En Juillet Prochain

12/06/2021

Indépendance financière...

Un Sommet de l’indépendance financière africaine (SIFA),...
40 000 Logements Sociaux Bientôt Construits À Songon

12/06/2021

40 000...

Environ 40 000 logements sociaux devraient sortir...
« Tb Joshua N’est Pas Au Paradis…Son Pouvoir Ne Venait Pas De Dieu » : Les Choquantes Révélations D’un Pasteur Nigérian

12/06/2021

« TB...

Olatobiloba Peters, le pasteur principal de l’église...
Etats-Unis/ Avalé Par Une Baleine, Un Pêcheur Ressort Vivant Du Mammifère

12/06/2021

Etats-Unis/ Avalé...

Son témoignage n’a pas encore été mis...
CONTEXTE ET JUSTIFICATION
En RDC la situation nutritionnelle est très préoccupante. Les différentes crises politiques et socio-économiques que connait la RDC aggravent la situation nutritionnelle, classant le pays parmi les plus affectés par les différentes formes de malnutrition au niveau mondial. Selon les résultats de l’EDS 2013-2014, le contexte général de la nutrition en RDC est marqué par l’ampleur des prévalences du retard de croissance et sa stagnation sur les dix dernières années. Cette forme de malnutrition limite considérablement le développement des individus, elle constitue un frein au développement ; des effets à long terme sur l'individu et la société. A côté de la malnutrition chronique, les carences en micronutriments sont une autre forme de la malnutrition avec des conséquences considérables sur la mortalité infantile. Cette situation particulière de la RDC nécessite la participation communautaire et la collaboration intersectorielle afin d’assurer l’intégration effective des activités de nutrition dans les activités des Soins de Santé Primaires et des autres secteurs de la vie socio-économique. Dans l’optique d’atteindre les objectifs mondiaux de développement durable (ODD), le Pays s’est doté d’une Politique nationale multisectorielle de Nutrition et d’un plan stratégique multisectoriel de Nutrition pour assurer une réponse durable et participative de tous les secteurs. Des efforts sont en cours pour l’élaboration d’un cadre commun des résultats en vue d’opérationnaliser le plan stratégique. Un décret portant sur la création des comités multisectoriels de Nutrition signé en 2016 par le secrétaire général du Ministère de la sante encourage la responsabilisation des provinces dans la mise en place d’une telle structure, gage d’une coordination multisectorielle efficace pour l’amélioration de la nutrition. La situation nutritionnelle s’est empirée pendant et après les affrontements caractérisés par les facteurs aggravants tels que : déplacements massifs de populations, faible accès aux services sociaux de base, récents refoulements des congolais dans la bande frontalière, y compris l’augmentation de l’incidence des maladies tueuses de l’enfant (paludisme, rougeole, infections respiratoires aigües, diarrhée et malnutrition aigüe sévère). Ceci hypothèque la qualité de vie et même la survie des enfants de moins de 5 ans. Les prévalences actuelles de la malnutrition aiguë dépassent les seuils d’urgence de l’OMS. Les alertes récurrentes du SNSAP et les analyses du dernier IPC confirment la gravite/précarité de la situation dans les provinces Kasai Oriental, Lomami et Sankuru.
Face aux conséquences de la crise, la communauté humanitaire s’est mobilisée autour de la réponse d’urgence pour sauver des vies et réduire le risque de décès chez les enfants de moins de 5 ans dû à la malnutrition.
Considérant la situation nutritionnelle préoccupante dans ces trois provinces et vu les diverses réponses encours et à venir avec le gouvernement et les ONG, l’UNICEF envisage de recruter un administrateur national de niveau NOC afin de soutenir tous les efforts déployés et apporter une réponse idoine a la problématique de la malnutrition.
 Comment pouvez-vous faire la différence pour UNICEF en RDC?
OBJET DU POSTE
Assurer l’accompagnement technique des interventions nutritionnelles dans les provinces du Kasai Oriental, Lomami et Sankuru.
RESPONSABILITÉS
Sous la supervision administrative du Chef de bureau de Mbuji Mayi et la supervision technique du spécialiste Nutrition à Kananga ; l’administrateur (trice) nutrition est responsable de la planification, l'exécution, le suivi et l'évaluation des activités de nutrition du programme Nutrition :
1. Appuyer l'élaboration et à la planification des programmes / projets de Nutrition
- Contribuer / soutenir la préparation / conception et mener / mettre à jour l'analyse de la situation du secteur nutrition afin de garantir que des données complètes et actualisées sur la nutrition de la mère et de l'enfant soient disponibles pour guider les politiques, l'élaboration, la conception et la gestion de programmes / projets de nutrition
- Tenir au courant des tendances du développement afin d’améliorer la gestion, l'efficacité dans la mise en oeuvre du programme.
- Participer aux discussions stratégiques sur la planification des programmes/ projets de nutrition.
- Formuler, concevoir et préparer pour le secteur des programmes / projets de nutrition, en veillant à l’alignement sur les plans stratégiques de l’UNICEF et à la cohérence / intégration avec le Plan-cadre des Nations Unies pour le développement, les stratégies régionales et les priorités, plans et compétences nationaux.
-  Établir des buts, des objectifs et des stratégies spécifiques ainsi que des plans de mise en œuvre pour le ou les secteurs, sur la base de la terminologie et de la méthodologie de planification axée sur les résultats (RBM). Préparer les documentations requises pour l'examen et l'approbation du programme.
- Travailler étroitement et en collaboration avec les collègues et partenaires internes /externes pour discuter de stratégies, méthodologies en vue de déterminer les priorités / compétences nationales afin de garantir l'obtention de résultats concrets et durables.
- Fournir un appui technique et opérationnel durant toutes les étapes des processus de programmation et assurer l'intégration, la cohérence et l'harmonisation des programmes / projets avec d'autres secteurs de l'UNICEF et l'atteinte des résultats planifies.
2. Gestion du programme, suivi et diffusion des résultats
- Planifier et / ou collaborer avec les partenaires internes et externes pour établir des repères de suivi, des indicateurs de performance et d'autres indicateurs de UNICEF / ONU pour évaluer / renforcer la redevabilité, la cohérence et l'obtention de résultats concrets, durables pour les secteurs relatifs aux programmes de nutrition.
- Participer aux exercices de suivi et évaluation, aux revues de programme, revues annuelles avec le gouvernement et d'autres homologues pour évaluer les progrès/déterminer les actions / interventions requises pour obtenir les résultats.
- Préparer / évaluer les rapports de suivi/évaluation afin d’identifier les forces / faiblesses dans la gestion du programme ; identifier les leçons apprises pour la planification.
- Assurer le suivi des programmes / projets a travers des visites de terrain, enquêtes et / ou échanges d’informations avec les partenaires / parties prenantes afin d’évaluer les progrès, identifier les goulots d’étranglement/problèmes potentiels et prendre des décisions opportunes pour résoudre les problèmes et / ou faire référence aux responsables concernés.
- Assurer le suivi de l'utilisation optimale des ressources du programme (ressources financières, administratives et autres) conformément au respect des règles, procédures et de l'organisation, engagements aux donateurs, normes de responsabilité, d'intégrité, et la liquidation des ressources en temps requis.
- Préparer les rapports de programme, rapports aux donateurs afin de les tenir informé de l'avancement des interventions.
3. Accompagnement technique et opérationnel dans la mise en œuvre du programme
- Fournir des conseils techniques et un appui opérationnel aux homologues gouvernementaux, aux ONG partenaires, aux partenaires du système des Nations Unies et aux autres partenaires / donateurs des bureaux de pays en ce qui concerne l'interprétation, l'application, la compréhension des politiques, stratégies, processus, meilleures pratiques et approches de l'UNICEF en matière de nutrition et questions connexes à l'appui du programme planification
- Participer aux discussions avec les partenaires nationaux pour promouvoir la nutrition en particulier dans les domaines de la préparation aux urgences et la survie du couple mère/enfant.
- Rédiger les documents de politique, les notes de synthèse et d'autres matériels de programme stratégiques à des fins de gestion, d'information et / ou de considération.
- Participer à l'élaboration d'initiatives de préparation aux situations d'urgence et à la planification des interventions d'urgence et / ou pour faire face aux situations d'urgence.
4. Création de réseaux et de partenariats
- Créer et maintenir des partenariats étroits et efficaces avec les homologues du secteur de la nutrition, les parties prenantes nationales et les partenaires / alliés / donateurs / universités par le biais d’un réseautage actif, d’un plaidoyer et d’une communication efficace en vue de renforcer les capacités, échanger les connaissances / compétences pour faciliter la réalisation des objectifs du programme, des activités sociales, justice et équité pour les droits des mères, des nouveau-nés et des enfants ;
- Préparer des supports de communication et d'information pour le plaidoyer des programmes afin de sensibiliser, établir des partenariats / alliances et soutenir la mobilisation de ressources pour les programmes de nutrition (survie et développement de la mère, du nouveau-né et de l'enfant).
- Représenter l'UNICEF dans les discussions/la planification inter institutions appropriées sur la nutrition et les questions connexes et l’UNDAF en assurant que les priorités de l'organisation soient pleinement pris en compte et intégré dans la définition de l'agenda.
5. Innovation, gestion des connaissances et renforcement des capacités
- Appliquer / introduire des approches innovantes et des bonnes pratiques pour renforcer les capacités des partenaires et des parties prenantes et soutenir la mise en œuvre et la fourniture de résultats de programmes concrets et durables.
- Tenir au courant, rechercher, comparer et mettre en œuvre les meilleures pratiques de pointe en matière de gestion de la nutrition et de systèmes d'information. Évaluer, institutionnaliser et partager les meilleures pratiques et connaissances acquises.
- Contribuer à l'élaboration, la mise en œuvre de politiques et procédures pour assurer une efficacité optimale des programmes.
- Organiser et mettre en œuvre des initiatives de renforcement de capacités pour renforcer les compétences des parties prenantes afin de promouvoir des résultats durables sur les programmes.
QUALIFICATIONS
Être de nationalité congolaise (RDC) ;
Avoir au moins un diplôme de fin études universitaires (Licence) en nutrition et en santé publique ou dans un domaine similaire ; Un diplôme de graduat avec une expérience d’au moins 7 ans serait acceptable.
Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de nutrition ;
Parler couramment le français et avoir des bonnes connaissances parlées et écrit de l’anglais. La connaissance de la langue locale parlée sera un atout important ;
Avoir l’aptitude avérée à conceptualiser, développer, planifier et gérer le programme et des projets, ainsi que de transmettre des connaissances et d'enseigner des compétences ;
Avoir le leadership et les capacités de travail d'équipe ainsi qu’être proactive et dynamique ;
Avoir des bonnes capacités d'analyse, de négociation, de communication et de plaidoyer ;
Avoir l’aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et d'établir des relations harmonieuses et efficaces de travail tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation ;
Maitriser les outils informatiques sous environnement Windows
Pour chaque enfant, vous devrez démontrer
Nos valeurs fondamentales d’Engagement, de Diversité et Intégrité et nos compétences clés en Communication, Travaille en Equipe et Recherche des Résultats.
Pour consulter notre Cadre de Compétences, veuillez cliquer ici.
N'oubliez pas d'insérer dans votre dossier de candidature une lettre de motivation, un curriculum vitae basé sur les réalisations et comprenant les coordonnées de contact (adresse physique, numéros de téléphone fixe et cellulaire), les copies de vos diplômes, de vos attestations de fin de service, ainsi que tout autre document utile renseignant sur la carrière du candidat.
UNICEF promeut la diversité et l'inclusion au sein de son personnel et encourage les candidats qualifiés, hommes et femmes de toutes les nationalités, religions et origines ethniques, y compris les personnes vivant avec handicap a postuler afin de devenir membre de l'Organisation.
Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.
Deadline : 19 May 2021 W. Central Africa Standard Time

POSTULER

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Laisser votre commentaire