RDC : Vital Kamerhe remporte les primaires de l’Union sacrée

RDC : Vital Kamerhe remporte les primaires de l'Union sacrée

Dans un développement politique significatif en République démocratique du Congo (RDC), Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale et actuel vice-Premier ministre ainsi que ministre de l’Économie dans le gouvernement sortant, a émergé victorieux des primaires de l’Union sacrée pour la présidence de l’Assemblée nationale. Cette annonce, survenue après une intense compétition au sein de la majorité formée autour du Président Félix Tshisekedi, marque un tournant dans la scène politique congolaise.

Au cours de ce processus électoral interne, Vital Kamerhe a réussi à obtenir 183 voix sur les 372 députés votants, dépassant ainsi ses rivaux, l’actuel président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso (114 voix) et le président sortant du Sénat Modeste Bahati Lukwebo (69 voix). Cette victoire consacre le retour en force de Kamerhe sur la scène politique nationale, lui qui avait précédemment assumé la présidence de l’Assemblée nationale entre 2007 et 2009.

Lire aussi : Une touriste chute dans un volcan en tentant de prendre une photo

Dans ses déclarations avant le vote, Kamerhe a souligné son engagement envers le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, affirmant sa loyauté indéfectible envers le chef de l’État. Cette position de principe est intervenue dans un contexte où son adversaire principal, Christophe Mboso, avait offert des incitations matérielles aux députés pour obtenir leur soutien.

L’organisation de ces primaires au sein de la majorité présidentielle a été précédée par des consultations entre les dirigeants des partis politiques, notamment ceux de l’Union pour la nation congolaise (UNC), que dirige Kamerhe. Cette décision stratégique a été prise après des discussions entre les membres de la coalition majoritaire, confirmant ainsi l’importance du consensus au sein de l’Union sacrée de la nation.

Alors que la date du vote final pour la présidence de l’Assemblée nationale reste à déterminer, l’attention se tourne désormais vers les prochaines étapes de cette transition politique. La victoire de Vital Kamerhe aux primaires de l’Union sacrée souligne l’évolution dynamique du paysage politique congolais, tout en mettant en lumière les alliances et les rivalités au sein de la sphère dirigeante de la RDC.