Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Libéré par Washington, un second scientifique iranien de retour à Téhéran
08/06/2020 à 11h38 par La redaction
Majid Tahéri, un second scientifique iranien libéré par les États-Unis, a atterri, lundi, à Téhéran. La République islamique, qui détient au moins cinq Américains, a récemment appelé à un échange global de prisonniers avec Washington.
Le scientifique iranien Majid Tahéri est retourné, lundi 8 juin, en Iran, après sa libération de prison aux États-Unis la semaine passée dans le cadre d'un échange de détenu, a rapporté l'agence semi-officielle Isna.
Majid Tahéri a été accueilli à l'aéroport international Imam Khomeini de Téhéran par le vice-ministre des Affaires étrangères Hossein Jabéri Ansari, a indiqué Isna, qui a publié une photo des deux hommes s'adressant aux journalistes.
Le scientifique qui était détenu depuis seize mois par Washington, a été libéré jeudi, Téhéran a libéré de son côté Michael White, un ex-militaire de la marine américaine. "J'espère voir la libération [d'autres Iraniens emprisonnés à l'étranger] dans un proche avenir", a déclaré Hossein Jabéri Ansari, ajoutant que son ministère ferait de son mieux pour y aboutir.
Majid Tahéri se dit innocent
Majid Tahéri qui s'est présenté comme "médecin iranien" avait été accusé par Washington d'avoir violé les sanctions américaines en envoyant un article technique en Iran. En décembre, il avait plaidé coupable d'avoir enfreint les obligations de déclaration financière en déposant 277 344 dollars dans une banque, se présentant à plusieurs reprises avec de l'argent liquide, selon des documents judiciaires.
Lundi, il a rejeté les accusations contre lui les qualifiant d'"injustes et fausses", selon l'agence Fars. "J'aidais l'Université de Téhéran à développer un vaccin contre le cancer, en particulier pour les femmes", a-t-il assuré.
Appel de Téhéran à un échange de prisonniers
Ce nouveau rapatriement de prisonnier iranien par Washington intervient quelques jours après celui de Cyrous Asgari, qui a eu lieu le 2 juin. Cet autre scientifique iranien, détenu plusieurs années aux États-Unis sur des accusations de vol de secrets industriels, avait finalement été acquitté en novembre 2019 mais il était resté emprisonné.
Plusieurs arrestations ou condamnations d'Iraniens ont eu lieu aux États-Unis depuis que le président américain Donald Trump a dénoncé en 2018 l'accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et rétabli de lourdes sanctions contre Téhéran.
L'Iran, qui détient au moins cinq américains, a récemment appelé à un échange global de prisonniers avec les États-Unis, qui détiennent quatorze Iraniens, selon une liste compilée par l'AFP à partir de communiqués officiels et informations de presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 447 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

fiancé,fille

23/01/2021

« Je jalouse...

 Il y a des histoires comme celle...
Que sait-on des variants du Covid-19 ?

23/01/2021

Que sait-on...

Apparemment, les variants du Covid-19 font craindre...
Entreprise lettonie

23/01/2021

Lettonie :...

Kantora est une entreprise en lettonie dont...
Paris : Une rue porte désormais le nom de Thomas Sankara

23/01/2021

Paris :...

Un hommage à Thomas Sankara ? Dans une...
Côte d’Ivoire : le parti de Guillaume Soro boycotte les législatives

23/01/2021

Côte d’Ivoire...

Après avoir offert un immense spectacle durant...
Football : Bonne nouvelle pour kolo Touré

23/01/2021

Football :...

Bonne nouvelle pour kolo Touré. Le Champion...
CHAN 2021: Ouganda vs Togo: Ouro Agoro Ismaël élu homme du match

23/01/2021

CHAN 2021:...

Les éperviers locaux du Togo ont battu...
Jeux Olympiques de Tokyo: Le premier ministre japonais confirme la tenue des JO

23/01/2021

Jeux Olympiques...

  le gouvernement japonais dément toute intention...
donald trump

23/01/2021

Donald Trump...

Donald Trump a été accusé le 13...
CHAN 2021: Les éperviers locaux se relancent dans le groupe C

23/01/2021

CHAN 2021:...

Le Togo a enregistré sa première victoire...
Extraterrestres : 2700 documents déclassifiés pour prouver leur existence

23/01/2021

Extraterrestres :...

2700 documents déclassifiés pour prouver l'existence  des...
Singuila, un homme à la voix d'or, au timbre envoûtant, et aux mots ensorcelant.

23/01/2021

Singuila, un...

  Quand on parle de Singuila, la...
Tonto Dikeh , un modèle pour les femmes africaines.

23/01/2021

Tonto Dikeh...

Aujourd'hui tu es connu grâce à ton...
Jude littler, une femme qui doit sa renommée à son ex-mari.

23/01/2021

Jude littler,...

  Jude littler est surtout connu comme...
Garder le sourire, l'un des remèdes les plus efficaces pour guérir certains maux

23/01/2021

Garder le...

  Le sourire est l'un des remèdes...
Belle Fille, un film aussi drôle que interressant.

23/01/2021

Belle Fille,...

  D'après le dictionnaire universel, une Belle...
Ashish Kumar Pandey, un homme froid qui assasina sa femme sans arrière pensée.

23/01/2021

Ashish Kumar...

  On rencontre parfois et cela paraît...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Vendredi le 22 Janvier 2021

23/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles du...
Togo : vers un nouveau couvre-feu dans le grand Lomé

22/01/2021

Togo : vers...

La lutte contre la Covid-19 est loin de prendre...
Sciences : un journaliste togolais décroche un prix mondial

22/01/2021

Sciences : un journaliste...

Le département scientifique de la sphère journalistique togolaise est...
Majid Tahéri, un second scientifique iranien libéré par les États-Unis, a atterri, lundi, à Téhéran. La République islamique, qui détient au moins cinq Américains, a récemment appelé à un échange global de prisonniers avec Washington.
Le scientifique iranien Majid Tahéri est retourné, lundi 8 juin, en Iran, après sa libération de prison aux États-Unis la semaine passée dans le cadre d'un échange de détenu, a rapporté l'agence semi-officielle Isna.
Majid Tahéri a été accueilli à l'aéroport international Imam Khomeini de Téhéran par le vice-ministre des Affaires étrangères Hossein Jabéri Ansari, a indiqué Isna, qui a publié une photo des deux hommes s'adressant aux journalistes.
Le scientifique qui était détenu depuis seize mois par Washington, a été libéré jeudi, Téhéran a libéré de son côté Michael White, un ex-militaire de la marine américaine. "J'espère voir la libération [d'autres Iraniens emprisonnés à l'étranger] dans un proche avenir", a déclaré Hossein Jabéri Ansari, ajoutant que son ministère ferait de son mieux pour y aboutir.
Majid Tahéri se dit innocent
Majid Tahéri qui s'est présenté comme "médecin iranien" avait été accusé par Washington d'avoir violé les sanctions américaines en envoyant un article technique en Iran. En décembre, il avait plaidé coupable d'avoir enfreint les obligations de déclaration financière en déposant 277 344 dollars dans une banque, se présentant à plusieurs reprises avec de l'argent liquide, selon des documents judiciaires.
Lundi, il a rejeté les accusations contre lui les qualifiant d'"injustes et fausses", selon l'agence Fars. "J'aidais l'Université de Téhéran à développer un vaccin contre le cancer, en particulier pour les femmes", a-t-il assuré.
Appel de Téhéran à un échange de prisonniers
Ce nouveau rapatriement de prisonnier iranien par Washington intervient quelques jours après celui de Cyrous Asgari, qui a eu lieu le 2 juin. Cet autre scientifique iranien, détenu plusieurs années aux États-Unis sur des accusations de vol de secrets industriels, avait finalement été acquitté en novembre 2019 mais il était resté emprisonné.
Plusieurs arrestations ou condamnations d'Iraniens ont eu lieu aux États-Unis depuis que le président américain Donald Trump a dénoncé en 2018 l'accord international sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et rétabli de lourdes sanctions contre Téhéran.
L'Iran, qui détient au moins cinq américains, a récemment appelé à un échange global de prisonniers avec les États-Unis, qui détiennent quatorze Iraniens, selon une liste compilée par l'AFP à partir de communiqués officiels et informations de presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 447 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire