Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Zimbabwe : Les fonctionnaires rejettent une offre de double salaire
14/01/2020 à 07h25 par Aurel HANSINON

Zimbabwe : Les fonctionnaires rejettent une offre de double salaire

Dans une déclaration de leur Syndicat, les travailleurs du secteur public du Zimbabwe ont rejeté ce vendredi une offre du gouvernement visant à presque doubler les salaires des employés les moins bien payés, car cela ne suffisait pas à les protéger contre la flambée des prix.

L’économie de la nation d’Afrique australe connaît sa pire crise depuis une décennie, tandis que de mauvaises pluies aggravent la situation de la sécurité alimentaire à un moment où quelque 8 millions de personnes souffrent de la faim après une sécheresse l’année dernière.

Le sommet du syndicat des travailleurs publics Apex Council a déclaré que le gouvernement avait proposé d’augmenter le salaire de l’employé le moins bien payé à 2 033 dollars zimbabwéens (123,68 $), contre 1 033 dollars zimbabwéens par mois. Il y aurait également une allocation unique de 750 dollars zimbabwéens.

Lire aussi :Carlos Ghosn poursuit son ancien employeur Renault en justice

« En tant que travailleurs, nous avons totalement rejeté l’offre », a déclaré à Reuters Thomas Muzondo, vice-président du Conseil Apex, ajoutant que le syndicat se réunirait lundi pour décider de sa prochaine action.

Vincent Hungwe, chef de la Commission de la fonction publique, qui emploie des fonctionnaires, n’a pas pu être joint pour commenter.

Muzondo a déclaré que les travailleurs du secteur public insistaient toujours pour que le gouvernement revienne aux salaires d’octobre 2018 alors que le pays était encore sous dollarisation. Ensuite, le travailleur le moins payé recevait 475 $ par mois.

Lire aussi :RDC : Les étudiants de Kinshasa sont chassés de l’université après la mort d’un policier

Le Zimbabwe a réintroduit une monnaie locale l’année dernière en juin, ce qui a provoqué une augmentation des prix des biens et services de base et une inflation qui, selon les économistes, a atteint 400% en novembre.

Les salaires sont à la traîne, ce qui met en colère les travailleurs, y compris la plupart des jeunes médecins des hôpitaux publics, qui sont en grève depuis septembre.

Les espoirs d’une reprise rapide de l’économie sous le président Emmerson Mnangagwa (photo) se sont estompés alors que l’économie est aux prises avec des coupures de courant quotidiennes de 18 heures, des pénuries de carburant, de devises et de médicaments dans les hôpitaux publics.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 588 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Corée du Sud: le président de Samsung Lee Kun-hee est mort

25/10/2020

Corée du...

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee,...
Guillaume Soro : " je donnais de l'argent à Alassane Ouattara"

25/10/2020

Guillaume Soro...

« Tu veux que je te dise...
Retour de Laurent Gbagbo : Alassane Ouattara brise le silence

25/10/2020

Retour de...

Alassane Ouattara, le président de la Côte...
Cameroun : Charlotte Dipanda réagit suite à l'attaque d'une école primaire à Kumba

25/10/2020

Cameroun :...

  L'attaque à Kumba défraie la chronique....
Guinée : le message d'Alpha Condé après sa réélection

25/10/2020

Guinée :...

A l’issue de la présidentielle du 18...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Guillaume Soro...

  L'ancien président de l'Assemblée nationales ivoirienne...
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

25/10/2020

Cameroun /...

Armés de fusils et de machettes, des...
Arabie Saoudite : un prince dans le coma depuis 15 ans bouge sa main (vidéo)

25/10/2020

Arabie Saoudite...

Le prince Al-Waleed bin Khalid Al-Saud a...
Malade, Arnold Schwarzenegger se fait opérer le cœur pour la deuxième fois

25/10/2020

Malade, Arnold...

Il est peut-être connu comme un robot...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État de Côte d’Ivoire...
Attaqué encore, Soro avertit Ouattara : “je vais reprendre du métier cette semaine…”

25/10/2020

Attaqué encore,...

Guillaume Soro va intensifier ses sorties médiatiques...
Côte d'Ivoire : Ouattara pour le retour de Gbagbo et la prison pour Soro

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit favorable au...
Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat en Côte d’Ivoire : « Je me présente contre ma volonté, ce n’est pas un plaisir »

25/10/2020

Alassane Ouattara,...

Le chef de l’Etat, 78 ans, est au...
Attentats au Mali : le djihadiste accusé a-t-il été libéré en échange de Sophie Pétronin ?

25/10/2020

Attentats au...

La présence dans le box des accusés...
Guinée : la tension ne redescend pas

25/10/2020

Guinée :...

La tension ne retombe pas à Conakry...
Répression en Guinée : plusieurs morts dans une fusillade à Dalaba

25/10/2020

Répression en...

Les violences postélectorales en cours en Guinée continuent d’endeuiller...
Guinée : Perdant de la présidentielle, Cellou se rabattra sur la Cour Constitutionnelle et appelle à intensifier les manifestations.

25/10/2020

Guinée :...

Sa réaction qui était attendue après l'annonce...
« Nous avions faim, ils cachaient la nourriture ! » : au Nigeria, des pillages dans plusieurs villes

25/10/2020

« Nous...

Le pays le plus peuplé d’Afrique est...
Côte d’Ivoire / Affaire Alassane Ouattara souhaite la prison à Soro : la journaliste, Patricia Balme répond au Chef de l’Etat

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

Visiblement la guéguerre Alassane Ouattara et Guillaume...
Alassane Ouattara à propos de Gbagbo : ” Je ne compte pas l’amnistier… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État ivoirien n’entend pas...

Zimbabwe : Les fonctionnaires rejettent une offre de double salaire

Dans une déclaration de leur Syndicat, les travailleurs du secteur public du Zimbabwe ont rejeté ce vendredi une offre du gouvernement visant à presque doubler les salaires des employés les moins bien payés, car cela ne suffisait pas à les protéger contre la flambée des prix.

L’économie de la nation d’Afrique australe connaît sa pire crise depuis une décennie, tandis que de mauvaises pluies aggravent la situation de la sécurité alimentaire à un moment où quelque 8 millions de personnes souffrent de la faim après une sécheresse l’année dernière.

Le sommet du syndicat des travailleurs publics Apex Council a déclaré que le gouvernement avait proposé d’augmenter le salaire de l’employé le moins bien payé à 2 033 dollars zimbabwéens (123,68 $), contre 1 033 dollars zimbabwéens par mois. Il y aurait également une allocation unique de 750 dollars zimbabwéens.

Lire aussi :Carlos Ghosn poursuit son ancien employeur Renault en justice

« En tant que travailleurs, nous avons totalement rejeté l’offre », a déclaré à Reuters Thomas Muzondo, vice-président du Conseil Apex, ajoutant que le syndicat se réunirait lundi pour décider de sa prochaine action.

Vincent Hungwe, chef de la Commission de la fonction publique, qui emploie des fonctionnaires, n’a pas pu être joint pour commenter.

Muzondo a déclaré que les travailleurs du secteur public insistaient toujours pour que le gouvernement revienne aux salaires d’octobre 2018 alors que le pays était encore sous dollarisation. Ensuite, le travailleur le moins payé recevait 475 $ par mois.

Lire aussi :RDC : Les étudiants de Kinshasa sont chassés de l’université après la mort d’un policier

Le Zimbabwe a réintroduit une monnaie locale l’année dernière en juin, ce qui a provoqué une augmentation des prix des biens et services de base et une inflation qui, selon les économistes, a atteint 400% en novembre.

Les salaires sont à la traîne, ce qui met en colère les travailleurs, y compris la plupart des jeunes médecins des hôpitaux publics, qui sont en grève depuis septembre.

Les espoirs d’une reprise rapide de l’économie sous le président Emmerson Mnangagwa (photo) se sont estompés alors que l’économie est aux prises avec des coupures de courant quotidiennes de 18 heures, des pénuries de carburant, de devises et de médicaments dans les hôpitaux publics.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 588 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire