Église presbytérienne du Togo: L’affaire du terrain vendu à plus de 1 milliard F CFA refait surface


Video player

 

De l’indignation au sein de l’Église Évangélique Presbytérienne du Togo. La  cause ? Une affaire du terrain vendu à plus de 1 milliard F CFA refait surface. Déterminés, les fidèles de l’église s’engagent pour chasser les faussaires à sa tête et récupérer les biens immeubles indûment vendus.

 

Face à la presse ce mardi 20 juillet 2021 au CESAL à Lomé, les fidèles de la paroisse  ont dénudé complètement les agissements peu recommandables  de leurs principaux dirigeants qui ont attaqué le patrimoine foncier de l’EEPT.

 

Désormais prêts à partir en guerre contre les vols de leurs pasteurs, les fidèles  ont dans  une déclaration, retracé l’historique du contentieux qui les oppose à leurs dirigeants.

 

Disposant des arguments solides, les organisateurs ont démontré l’illégalité de la vente du domaine propriété de l’église et la prodigalité des trois dirigeants nommément cités qui ont foutu de la merde avec le trésor commun des membres en s’offrant des luxes inescomptables.

 

Sur les t-shirts portés par les organisateurs, on pouvait bien lire : « retournez-nous notre terrain »,  ou encore, « ils ne vont pas vendre l’EEPT ». Ils s’agit en clair, d’une révolte qui prend appui sur la dilapidation des ressources de l’église par une minorité qui se croît intouchable.

 

Selon les informations, il s’agit d’un terrain situé en pleine ville de Lomé. Il a été cédé à un  libanais. Sur le terrain cédé au libanais, il y a actuellement une école.

 

Marchandé à 1 milliard 500 millions de francs CFA, les commissions ont été  perçues par trois (3) pasteurs. Ils se sont partagé la somme de 75 millions de francs CFA.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire