Salman Rushdie hors ventilateur et capable de parler


Video player

L’auteur Salman Rushdie a été retiré d’un ventilateur et est capable de parler à nouveau, un jour après avoir été poignardé.

M. Rushdie, 75 ans, a été attaqué alors qu’il parlait lors d’un événement dans l’État de New York et était dans un état critique.

Il a fait face à des années de menaces de mort pour son roman Les Versets sataniques, que certains musulmans considèrent comme blasphématoire.

L’homme accusé de l’attaque de vendredi a plaidé non coupable de tentative de meurtre et a été placé en détention provisoire sans caution.

Hadi Matar, 24 ans, est accusé d’avoir couru sur scène et d’avoir poignardé M. Rushdie au moins 10 fois au visage, au cou et à l’abdomen.

Après l’attaque, M. Wylie a déclaré que le romancier avait subi des nerfs sectionnés dans un bras, des lésions au foie et qu’il perdrait probablement un œil.

Henry Reese, qui devait interviewer M. Rushdie lors de l’événement, a subi une légère blessure à la tête.

→ A LIRE AUSSI : Chine : distribution de stylos connectés pouvant espionner les élèves

→ A LIRE AUSSI : Coree du Sud : Lee Jae-Yong, patron de Samsung obtient une grâce présidentielle

→ A LIRE AUSSI : Dix avions russes bloqués en Allemagne

--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire