Trump refuse de répondre aux questions de l’enquête civile à New York


Video player

Donald Trump a refusé mercredi de répondre à des questions sous serment à New York sur des allégations de fraude dans son entreprise familiale, alors que les pressions judiciaires s’accumulent pour l’ancien président dont la maison a été perquisitionnée par le FBI il y a à peine deux jours.
Trump a déclaré qu’il n’avait « pas d’autre choix » que d’invoquer le cinquième amendement, qui permet aux individus de garder le silence pour se protéger contre l’auto-incrimination lors d’un interrogatoire.
Dans un communiqué, Trump a déclaré : « J’ai refusé de répondre aux questions sur les droits et privilèges accordés à chaque citoyen en vertu de la Constitution des États-Unis », affirmant qu’il avait suivi les conseils de son conseiller juridique.
« Lorsque votre famille, votre entreprise et toutes les personnes sur votre orbite sont devenues les cibles d’une chasse aux sorcières infondée et politiquement motivée soutenue par des avocats, des procureurs et les faux médias, vous n’avez pas le choix », a souligné Trump.
Trump a dit plus tôt sur les réseaux sociaux qu’il se trouvait dans les bureaux du procureur général de New York, Letitia James, dont l’enquête est l’une des nombreuses enquêtes actives sur les pratiques commerciales et autres actions du milliardaire impétueux.
L’ancien président s’est rendu sur sa plateforme Truth Social pour lancer un déluge d’attaques contre James, la qualifiant de procureur général « raciste » qui « essaye d’obtenir Trump ».
James mène « une continuation de la plus grande chasse aux sorcières de l’histoire des États-Unis ! » Trump a-t-il écrit. Et d’ajouter : « Ma grande entreprise, et moi-même, sommes attaqués de toutes parts. République bananière ! »
James soupçonne que la Trump Organization a frauduleusement surestimé la valeur des biens immobiliers lors de la demande de prêts bancaires, tout en les sous-estimant auprès des autorités fiscales afin de payer moins d’impôts.
Trump et ses enfants aînés, Donald Jr et Ivanka, devaient commencer à témoigner sous serment en juillet, mais les dépositions ont été reportées en raison du décès de la première épouse de l’ancien président.

→ A LIRE AUSSI : Une journaliste russe risque la prison pour avoir manifesté contre Poutine

→ A LIRE AUSSI : La Guinée dissout le FNDC / L’opposant Cellou Dalein Diallo dénonce « un comportement arbitraire »

→ A LIRE AUSSI : Le député RDC/Jean-Marc Kabund arrêté mais son immunité parlementaire non levée

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire