Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Qui est Mahamat Idriss Déby Itno, le nouvel homme fort du Tchad ?
3Vision-Group
21/04/2021 à 09h23 par La redaction

Tel père, tel fils ! Patron de la Direction générale des services de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), de son vrai nom Mahamat Idriss Déby Itno, appelé Mahamat Kaka, est l’un des vaillants guerriers de la redoutable armée tchadienne, qui mène une guerre sans merci contre le terrorisme dans le Sahel. Mais, Mahamat est désormais le président du conseil militaire de transition du Tchad (CMT), pour assurer la destinée du Tchad pour une durée de 18 mois.

Général de l’armée et bras droit de son défunt père Idriss Déby Itno, mort ce mardi, des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles du FACT, dans le Nord durant le week-end, Mahamat Idriss Déby Itno alias « Mahamat Kaka » est désormais l’homme fort du Tchad. Il a été désigné comme président du conseil militaire de transition du Tchad (CMT), pour assurer la destinée du Tchad pour les 18 prochains mois, afin de stabiliser le pays avant une nouvelle élection présidentielle.

Âgé de 37 ans, Mahamat Idriss Déby Itno a été élevé par la mère du maréchal, il a pour cette raison comme surnom Mahamat Kaka (kaka signifiant « grand-mère » en arabe tchadien, ndlr). Mahamat, puisque c’est de lui dont il s’agit, a connu une enfance normale comme tous les gamins de sa génération, avant d’embrasser le métier des armes, comme son père Idriss Déby Itno. Il va ainsi suivre les cours du Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad, puis il effectuera un bref passage au lycée militaire d’Aix-en-Provence.

À son retour au bercail, son père Idriss Déby Itno le verse dans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime. En mai 2009, Mahamat Kaka, alors âgé de 25 ans, participe à la bataille victorieuse d’Am-Dam contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’est du Tchad. Une année plus tard, le jeune militaire qui s’est aguerri sur le terrain, au fil du temps, reçoit, au sein de la DGSSIE, le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps.

Animé d’une détermination incroyable et le sens du devoir sous les commandements de son père et chef suprême des armées tchadiennes, Idriss Déby Itno, Mahamat Kaka est ensuite nommé à la tête du groupement n°1 de la DGSSIE (sur trois groupements), chargée de la sécurité du palais présidentiel, en 2012.

Par ailleurs, Mahamat Kaka est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention dans le nord du Mali (FATIM), sous les ordres du général Oumar Bikomo, mais en serait le chef officieux, en 2013. Sa présence dans la guerre contre le terrorisme, dans le Sahel, notamment au Mali, avec l’armée tchadienne, avait marqué beaucoup d’esprit sur les réseaux sociaux et forcé l’admiration et le respect des uns et des autres, puisqu’il n’est jamais évident d’être fils d’un Président et participé à ce genre d’opération.

Aujourd’hui, avec la mort de son père, par ailleurs désormais ex-Président du Tchad, Idriss Déby Itno notamment, la tâche revient de facto à Mahamat Idriss Déby Itno, en tant que président du conseil militaire de transition du Tchad, de présider aux destinées de ce pays d’Afrique Centrale, durant les 18 prochains mois.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Tel père, tel fils ! Patron de la Direction générale des services de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), de son vrai nom Mahamat Idriss Déby Itno, appelé Mahamat Kaka, est l’un des vaillants guerriers de la redoutable armée tchadienne, qui mène une guerre sans merci contre le terrorisme dans le Sahel. Mais, Mahamat est désormais le président du conseil militaire de transition du Tchad (CMT), pour assurer la destinée du Tchad pour une durée de 18 mois.

Général de l’armée et bras droit de son défunt père Idriss Déby Itno, mort ce mardi, des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles du FACT, dans le Nord durant le week-end, Mahamat Idriss Déby Itno alias « Mahamat Kaka » est désormais l’homme fort du Tchad. Il a été désigné comme président du conseil militaire de transition du Tchad (CMT), pour assurer la destinée du Tchad pour les 18 prochains mois, afin de stabiliser le pays avant une nouvelle élection présidentielle.

Âgé de 37 ans, Mahamat Idriss Déby Itno a été élevé par la mère du maréchal, il a pour cette raison comme surnom Mahamat Kaka (kaka signifiant « grand-mère » en arabe tchadien, ndlr). Mahamat, puisque c’est de lui dont il s’agit, a connu une enfance normale comme tous les gamins de sa génération, avant d’embrasser le métier des armes, comme son père Idriss Déby Itno. Il va ainsi suivre les cours du Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad, puis il effectuera un bref passage au lycée militaire d’Aix-en-Provence.

À son retour au bercail, son père Idriss Déby Itno le verse dans la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime. En mai 2009, Mahamat Kaka, alors âgé de 25 ans, participe à la bataille victorieuse d’Am-Dam contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’est du Tchad. Une année plus tard, le jeune militaire qui s’est aguerri sur le terrain, au fil du temps, reçoit, au sein de la DGSSIE, le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps.

Animé d’une détermination incroyable et le sens du devoir sous les commandements de son père et chef suprême des armées tchadiennes, Idriss Déby Itno, Mahamat Kaka est ensuite nommé à la tête du groupement n°1 de la DGSSIE (sur trois groupements), chargée de la sécurité du palais présidentiel, en 2012.

Par ailleurs, Mahamat Kaka est nommé au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention dans le nord du Mali (FATIM), sous les ordres du général Oumar Bikomo, mais en serait le chef officieux, en 2013. Sa présence dans la guerre contre le terrorisme, dans le Sahel, notamment au Mali, avec l’armée tchadienne, avait marqué beaucoup d’esprit sur les réseaux sociaux et forcé l’admiration et le respect des uns et des autres, puisqu’il n’est jamais évident d’être fils d’un Président et participé à ce genre d’opération.

Aujourd’hui, avec la mort de son père, par ailleurs désormais ex-Président du Tchad, Idriss Déby Itno notamment, la tâche revient de facto à Mahamat Idriss Déby Itno, en tant que président du conseil militaire de transition du Tchad, de présider aux destinées de ce pays d’Afrique Centrale, durant les 18 prochains mois.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 450 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire