Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Présidentielle en Guinée : Alpha Condé déjà en tête des résultats
21/10/2020 à 17h07 par Georges Traore

La présidentielle finie, les résultats sont très attendus. Même si depuis dimanche, les partisans de Cellou Dalein de l’opposition ont annoncé leur victoire, tout se renverse jusqu’alors. Que ce soit dans son fief et celui de son parti, l'Union des forces démocratiques (UFDG), la violence qui secoue le pays a été condamnée.

Aux dernières nouvelles, le président sortant Alpha Condé qui brigue un troisième mandat est en tête. Il dépasse son principal rival. Il est en train de remporter largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, et dépasse les 50% dès le premier tour dans trois d'entre elles apprend-on de la Céni.

Les partisans de l’opposition ne voient pas les choses sous cet angle. Ils accusent le pouvoir d’avoir volé les élections ou du moins de tenter de masquer les vrais chiffres en donnant encore pour vainqueur Alpha aujourd’hui âgé de 82 ans.

Condé est "en train de tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur", avait accusé devant la presse Fodé Oussou Fofana, directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo.

Il explique que de nombreuses personnes participent à maintenir Alpha Condé au pouvoir malgré le verdict des urnes. "Les administrateurs territoriaux, les forces de défense et de sécurité, les ministres, les hauts cadres de l'administration centrale et certains magistrats sont tous mobilisés pour réaliser cette fraude à grande échelle", a-t-il détaillé.

Nous apprenons auprès de Fodé Oussou Fofana cité par l’AFP que "quatre adolescents tués par les forces de défense et de sécurité aux ordres d'Alpha Condé". Pendant ce temps, le domicile de Cellou Dalein Diallo a été encerclé. La violence est en train de gagner du terrain et la question de la stabilité de la sous-région se pose avec acuité dans un trimestre marqué par un coup d’Etat au Mali, des tensions très vives et morts d’hommes en Côte d’ivoire et une situation explosive au Nigeria.

 

Lire aussi : Côte d’Ivoire : prorogation du délai de distribution des cartes d’électeur

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La présidentielle finie, les résultats sont très attendus. Même si depuis dimanche, les partisans de Cellou Dalein de l’opposition ont annoncé leur victoire, tout se renverse jusqu’alors. Que ce soit dans son fief et celui de son parti, l'Union des forces démocratiques (UFDG), la violence qui secoue le pays a été condamnée.

Aux dernières nouvelles, le président sortant Alpha Condé qui brigue un troisième mandat est en tête. Il dépasse son principal rival. Il est en train de remporter largement dans les quatre circonscriptions sur son principal rival Cellou Dalein Diallo, et dépasse les 50% dès le premier tour dans trois d'entre elles apprend-on de la Céni.

Les partisans de l’opposition ne voient pas les choses sous cet angle. Ils accusent le pouvoir d’avoir volé les élections ou du moins de tenter de masquer les vrais chiffres en donnant encore pour vainqueur Alpha aujourd’hui âgé de 82 ans.

Condé est "en train de tout mettre en œuvre pour faire modifier les résultats sortis des urnes en sa faveur", avait accusé devant la presse Fodé Oussou Fofana, directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo.

Il explique que de nombreuses personnes participent à maintenir Alpha Condé au pouvoir malgré le verdict des urnes. "Les administrateurs territoriaux, les forces de défense et de sécurité, les ministres, les hauts cadres de l'administration centrale et certains magistrats sont tous mobilisés pour réaliser cette fraude à grande échelle", a-t-il détaillé.

Nous apprenons auprès de Fodé Oussou Fofana cité par l’AFP que "quatre adolescents tués par les forces de défense et de sécurité aux ordres d'Alpha Condé". Pendant ce temps, le domicile de Cellou Dalein Diallo a été encerclé. La violence est en train de gagner du terrain et la question de la stabilité de la sous-région se pose avec acuité dans un trimestre marqué par un coup d’Etat au Mali, des tensions très vives et morts d’hommes en Côte d’ivoire et une situation explosive au Nigeria.

 

Lire aussi : Côte d’Ivoire : prorogation du délai de distribution des cartes d’électeur

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire