A la une Actualités Niger

Niger/Investiture de Mohamed Bazoum, Faure Gnassingbé attendu

Faure Gnassingbé doingbuzz

Niamey, la capitale du Niger, abrite ce 02 avril 2021, la cérémonie historique de passation du pouvoir entre deux présidents tous démocratiquement élus. Le successeur de Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum va prêter serment en présence de plusieurs invités parmi lesquels le chef d’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé.

 

Au Niger, c’est la toute première passation de pouvoir entre deux présidents qui sont tous démocratiquement élus. Les autorités du pays comptent bien célébrer cet événement historique avec faste. Pour ce faire, plusieurs chefs d’Etat et diplomates de l’Afrique et de l’étranger ont été sollicités à faire le déplacement sur Niamey.

À lire aussi :   Mohamed Bazoum, président du Niger : "Ce n'est pas à la France de faire la guerre au Sahel".  

 

Lire aussi : Qui est réellement Mohamed Bazoum, le nouveau président du Niger ?

 

Les autorités nigériennes ont invité plusieurs personnalités à travers le monde pour participer à l’investiture du nouveau président. Plusieurs chefs d’Etats et des diplomates de haut niveau comme le ministre français des Affaires Étrangères Jean Yve Le Drian sont attendus. Sur la liste des homologues de la sous-région qui répondront à l’appel, on retrouve le numéro 1 du Togo Faure Gnassingbé.

 

Le président de la République du Togo a fait le déplacement sur la capitale nigérienne pour participer à la prise officielle de fonctions de Mohamed Bazoum. Cette cérémonie sera aussi l’occasion de remercier le président sortant, Mahamadou Issoufou pour son exceptionnel mérite qu’est d’avoir su laisser le pouvoir au profit de l’alternance. Une action difficile à accomplir pour certains invités de cette cérémonie qui sont tous atteint de la maladie du troisième mandat.

À lire aussi :   Niger: ce qu'on sait de l'attaque du domicile du président de l’Assemblée Nationale

Lire aussi : Niger-Présidentielle/ Mahamane Ousmane conteste la victoire de Bazoum et parle de « hold-up électoral »

Rappelons que Mahamadou Issoufou avait résisté à toutes les pressions pour refuser un changement de constitution qui lui aurait permis de briguer un troisième mandat. Rappelons que le programme de la cérémonie d’investiture de Mohamed Bazoum a été maintenu par les officiels suite à la tentative de coup d’Etat déjoué, ce mercredi 31 mars 2021, qui aurait pu ramener le pays dans le chao.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire