Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
NÉGOCIATIONS AVEC LES AMBAZONIENS : RFI DÉSAVOUE LE GOUVERNEMENT ET DÉBALLE TOUT
07/07/2020 à 10h40 par La redaction

Le gouvernement camerounais dément dans un communiqué avoir entamé des « négociations » avec des leaders séparatistes ambazoniens, contrairement à ce qu’annonçait Sisiku Julius Ayuk Tabé la semaine dernière.

En fin de semaine dernière le président de l’autoproclamée République virtuelle du Cameroun, toujours emprisonné, Sisiku Julius Ayuk Tabé, affirmait avoir participé à une rencontre le jeudi 2 juillet avec une équipe envoyée par les autorités, en vue de parvenir à un éventuel cessez-le-feu. Que s’est-il réellement passé ce jour-là ?

Selon des sources concordantes et proches des discussions, une rencontre a bel et bien eu lieu le jeudi 2 juillet au centre épiscopal Mvolyé de Yaoundé. C’était même la seconde rencontre du genre, la première remontant au printemps dernier.

Toujours selon ces sources, Sisiku Ayuk Tabé et plusieurs de ses co-détenus ont été extraits de leur cellule pour y rencontrer Léopold Maxime Eko Eko, le patron de la DGRE, les services de renseignements camerounais, lui-même à la tête d’une délégation de neuf personnes. Quel était l’objet exact de la rencontre ? « Dire qu’il s’agissait de négocier un cessez-le-feu, c’est exagéré », reconnaît un des avocats de Sisiku Ayuk Tabé.

Selon nos informations, il s’agissait plutôt d’une rencontre préparatoire pour tenter de trouver un terrain d’entente sur les conditions d’une éventuelle future négociation. De sources concordantes, depuis février dernier, plusieurs rencontres similaires ont d’ailleurs eu lieu en toute discrétion avec d’autres leaders séparatistes, dont une à Accra.

Dans son communiqué, le gouvernement dément de son côté l’existence de « négociations », mais « réaffirme sa disponibilité à rechercher des solutions pacifiques à la crise » notamment « par le dialogue », et se dit « ouvert aux différents contacts », et « initiatives » allant dans ce sens, « dans le respect de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Cameroun ». Le gouvernement réitère enfin l’appel du président camerounais Paul Biya aux séparatistes à cesser « les atrocités contre les civils » et à répondre à son « offre de paix » en déposant les armes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 590 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Corée du Sud: le président de Samsung Lee Kun-hee est mort

25/10/2020

Corée du...

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee,...
Guillaume Soro : " je donnais de l'argent à Alassane Ouattara"

25/10/2020

Guillaume Soro...

« Tu veux que je te dise...
Retour de Laurent Gbagbo : Alassane Ouattara brise le silence

25/10/2020

Retour de...

Alassane Ouattara, le président de la Côte...
Cameroun : Charlotte Dipanda réagit suite à l'attaque d'une école primaire à Kumba

25/10/2020

Cameroun :...

  L'attaque à Kumba défraie la chronique....
Guinée : le message d'Alpha Condé après sa réélection

25/10/2020

Guinée :...

A l’issue de la présidentielle du 18...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Guillaume Soro...

  L'ancien président de l'Assemblée nationales ivoirienne...
Cameroun / horreur dans un établissement : plusieurs élèves abattus par des hommes armés

25/10/2020

Cameroun /...

Armés de fusils et de machettes, des...
Arabie Saoudite : un prince dans le coma depuis 15 ans bouge sa main (vidéo)

25/10/2020

Arabie Saoudite...

Le prince Al-Waleed bin Khalid Al-Saud a...
Malade, Arnold Schwarzenegger se fait opérer le cœur pour la deuxième fois

25/10/2020

Malade, Arnold...

Il est peut-être connu comme un robot...
Guillaume Soro insiste : « Ouattara ne sera pas le prochain président »

25/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État de Côte d’Ivoire...
Attaqué encore, Soro avertit Ouattara : “je vais reprendre du métier cette semaine…”

25/10/2020

Attaqué encore,...

Guillaume Soro va intensifier ses sorties médiatiques...
Côte d'Ivoire : Ouattara pour le retour de Gbagbo et la prison pour Soro

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le président ivoirien Alassane Ouattara se dit favorable au...
Alassane Ouattara, candidat à un troisième mandat en Côte d’Ivoire : « Je me présente contre ma volonté, ce n’est pas un plaisir »

25/10/2020

Alassane Ouattara,...

Le chef de l’Etat, 78 ans, est au...
Attentats au Mali : le djihadiste accusé a-t-il été libéré en échange de Sophie Pétronin ?

25/10/2020

Attentats au...

La présence dans le box des accusés...
Guinée : la tension ne redescend pas

25/10/2020

Guinée :...

La tension ne retombe pas à Conakry...
Répression en Guinée : plusieurs morts dans une fusillade à Dalaba

25/10/2020

Répression en...

Les violences postélectorales en cours en Guinée continuent d’endeuiller...
Guinée : Perdant de la présidentielle, Cellou se rabattra sur la Cour Constitutionnelle et appelle à intensifier les manifestations.

25/10/2020

Guinée :...

Sa réaction qui était attendue après l'annonce...
« Nous avions faim, ils cachaient la nourriture ! » : au Nigeria, des pillages dans plusieurs villes

25/10/2020

« Nous...

Le pays le plus peuplé d’Afrique est...
Côte d’Ivoire / Affaire Alassane Ouattara souhaite la prison à Soro : la journaliste, Patricia Balme répond au Chef de l’Etat

25/10/2020

Côte d’Ivoire...

Visiblement la guéguerre Alassane Ouattara et Guillaume...
Alassane Ouattara à propos de Gbagbo : ” Je ne compte pas l’amnistier… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État ivoirien n’entend pas...

Le gouvernement camerounais dément dans un communiqué avoir entamé des « négociations » avec des leaders séparatistes ambazoniens, contrairement à ce qu’annonçait Sisiku Julius Ayuk Tabé la semaine dernière.

En fin de semaine dernière le président de l’autoproclamée République virtuelle du Cameroun, toujours emprisonné, Sisiku Julius Ayuk Tabé, affirmait avoir participé à une rencontre le jeudi 2 juillet avec une équipe envoyée par les autorités, en vue de parvenir à un éventuel cessez-le-feu. Que s’est-il réellement passé ce jour-là ?

Selon des sources concordantes et proches des discussions, une rencontre a bel et bien eu lieu le jeudi 2 juillet au centre épiscopal Mvolyé de Yaoundé. C’était même la seconde rencontre du genre, la première remontant au printemps dernier.

Toujours selon ces sources, Sisiku Ayuk Tabé et plusieurs de ses co-détenus ont été extraits de leur cellule pour y rencontrer Léopold Maxime Eko Eko, le patron de la DGRE, les services de renseignements camerounais, lui-même à la tête d’une délégation de neuf personnes. Quel était l’objet exact de la rencontre ? « Dire qu’il s’agissait de négocier un cessez-le-feu, c’est exagéré », reconnaît un des avocats de Sisiku Ayuk Tabé.

Selon nos informations, il s’agissait plutôt d’une rencontre préparatoire pour tenter de trouver un terrain d’entente sur les conditions d’une éventuelle future négociation. De sources concordantes, depuis février dernier, plusieurs rencontres similaires ont d’ailleurs eu lieu en toute discrétion avec d’autres leaders séparatistes, dont une à Accra.

Dans son communiqué, le gouvernement dément de son côté l’existence de « négociations », mais « réaffirme sa disponibilité à rechercher des solutions pacifiques à la crise » notamment « par le dialogue », et se dit « ouvert aux différents contacts », et « initiatives » allant dans ce sens, « dans le respect de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale du Cameroun ». Le gouvernement réitère enfin l’appel du président camerounais Paul Biya aux séparatistes à cesser « les atrocités contre les civils » et à répondre à son « offre de paix » en déposant les armes.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 590 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire