Migration clandestine au Cap-Vert : dix corps retrouvés en mer


Video player

Migration clandestine au Cap-Vert : les corps de six migrants ont été repérés en mer et quatre ont frappé la côte à côté de l’île de Sal.

Selon la même source, les quatre cadavres qui ont frappé la côte ont été retrouvés, mais il n’a pas encore été possible de retirer les six corps aperçus en mer, car il s’agit d’une zone d’accès difficile en raison des turbulences de la mer, selon la déléguée de l’Institut maritime et portuaire de l’île, Samira Gomes.

Jeudi en fin d’après-midi, les autorités cherchaient toujours un moyen de mener en toute sécurité l’opération de sauvetage des six corps, et le Premier ministre capverdien a garanti que le gouvernement suivait la situation.

Le Premier ministre Ulisses Correia e Silva a assuré que son gouvernement avait pris les mesures qui devaient être prises. « Je ne peux pas le dire en termes de détails, mais le premier est de les intégrer en termes d’accueil et ensuite de prendre les décisions nécessaires », a ajouté M. Correia e Silva.

La pirogue avec un groupe de 66 migrants clandestins à bord est tombée en panne dimanche soir au large de l’île de Sal, avec trois mineurs.

Le groupe qui, selon les autorités locales capverdiennes, avait l’Espagne comme destination, s’est retrouvé à Sal en raison d’un dysfonctionnement du moteur du navire, et le courant a dévié sa route.

Sur les 66 migrants clandestins qui ont atteint la côte en vie, un est mort à l’hôpital Ramiro Figueira sur l’île de Sal en raison de « déshydratation sévère, malnutrition et autres complications ». Quatre sont toujours hospitalisés et les autres sont en bonne santé et ont été provisoirement installés au stade municipal.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire