Le Mali pleure 27 soldats tués dans une attaque terroriste


Video player

Trois jours de deuil ont été déclarés au Mali. Cet hommage intervient après l’attaque la plus meurtrière contre des soldats maliens depuis des mois.

 

Le président malien de transition, Assimi Goita, a décrété le deuil national à partir de samedi 05 mars 2022, après que 27 soldats maliens ont été tués et 33 blessés lors d’une attaque contre un camp militaire du centre du Mali dans la ville de Mondoro vendredi, dans la région de Mopti.

 

Sept soldats sont toujours portés disparus, selon un communiqué de presse publié vendredi par le gouvernement militaire malien. Le communiqué indique également que 47 “terroristes” ont été “neutralisés” le matin de l’attaque, et 23 plus tard dans l’après-midi.

 

L’attaque survient après que le gouvernement militaire, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 2020, a demandé aux militaires français en février de quitter immédiatement le territoire malien, suite à une annonce du président français Emmanuel Macron selon laquelle les troupes françaises se retireraient du Mali sur une période de quatre à six mois.

 

L’annonce de ce retrait est intervenue après des mois de tensions croissantes entre les gouvernements français et malien. Les militaires français sont présents au Mali depuis leur intervention en 2013, dans le cadre d’une opération visant à reprendre le contrôle du nord du Mali aux islamistes.

 

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire