Une trentaine de personnes ont été tuées dans une attaque au Mali

Une attaque menée par des hommes armés non identifiés a eu lieu à environ 10 kilomètres de Banjagara dans le centre du Mali, qui a coûté la vie à une trentaine de personnes.

Le village de Songho Gare, à environ 10 kilomètres de Banjagara, dans le centre du Mali, a été la cible d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés, vendredi 3 décembre.

Selon des informations obtenues par l’agence Anadolu auprès d’un élu, l’attaque de la ville a coûté la vie à au moins 31 personnes.

Dans sa déclaration, « chaque vendredi, c’est la foire hebdomadaire de Bandiagara », N’Dinde Ongoïba, président du Conseil du cercle de Banjagara, n’a pas caché le drame après le drame, et l’a condamné de ses dernières forces.

« Ce qui s’est passé est horrible, lâche, barbare et inhumain », a-t-il déclaré aux médias, tout en n’oubliant pas d’appeler les autorités maliennes que « pour la mémoire des victimes, l’Etat doit décréter un deuil national ».

Dans le détail, le président du comité du cercle de Banjagara a souligné qu’au moins 31 personnes ont été tuées dans l’attaque et a expliqué que « le bus attaqué aux environs de 8 heures du matin sur l’axe Bandiagara-Sévaré était rempli des forains. D’abord les assaillants ont ouvert le feu sur le bus, le chauffeur a été tué et les assaillants ont continué à tirer. C’est ainsi que le bus a pris feu ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire