En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Pratiques mystiques en politique au Sénégal : Une ex-ministre fait des révélations glaçantes



Dans le monde de la politique, tous les moyens semblent être bons pour écarter un adversaire, même les pratiques peu conventionnelles. C’est ce que révèle l’ancienne ministre du Commerce, Aminata Assomme Diatta, qui affirme avoir été victime de pratiques mystiques lors des élections locales de janvier 2022 pour la Mairie de Keur Massar Nord.

Selon les informations rapportées par L’Observateur, Aminata Assomme Diatta a été aspergée de « safaara » (potion mystique) lors d’une cérémonie d’hommage organisée par les communicateurs traditionnels de Keur-Massar. Elle explique qu’elle n’a pas immédiatement réalisé ce qui s’était passé, malgré ses habits mouillés, pensant simplement à un geste maladroit.

Lire aussi : Patrice Talon prend des mesures proactives pour stabiliser le prix du maïs

C’est seulement une fois chez elle, confrontée à une odeur désagréable persistante, qu’elle a pris conscience de la gravité de la situation. Elle a rapidement convoqué une réunion avec son staff pour débriefer l’incident et révéler ce qui s’était passé. Des images montrent un individu aspergeant Aminata Assomme Diatta de potion mystique au moment où elle rejoignait son véhicule.

aminata Assome Diatta ministre du commerce - Pratiques mystiques en politique au Sénégal : Une ex-ministre fait des révélations glaçantes

Cette expérience n’est pas unique pour Aminata Assomme Diatta, qui affirme avoir été alertée par un ancien maire de la région, lui révélant qu’un candidat adversaire avait sollicité les services d’un marabout pour lui jeter un mauvais sort. Heureusement, grâce à l’intervention d’un ami commun, le marabout aurait été dissuadé, rappelant leur appartenance commune à la région de la Casamance.

Cette histoire met en lumière les pratiques mystiques parfois utilisées dans le contexte politique au Sénégal. Ces révélations soulèvent des préoccupations quant à la place de telles pratiques dans le processus démocratique et mettent en évidence les défis auxquels sont confrontés les candidats lorsqu’ils se lancent dans l’arène politique.

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !