A la une HIGH TECH Inde

L’Inde bannit plusieurs applications chinoises

LInde bannit plusieurs applications chinoises doingbuzz

L’inde a interdit des centaines applications chinoises sur son territoire causant de vives tensions entre la Chine et l’Inde. Cette interdiction sévit depuis plusieurs mois et d’autres applications chinoises s’ajoutent à la longue liste le jour le jour.

La Chine n’a pas du moins apprécié les mesures de l’Inde. Le porte de l’ambassade chinoise en Inde, Ji Rong a déclaré : « Nous nous opposons fermement à l’utilisation répétée par la partie indienne de la sécurité nationale comme excuse pour interdire certaines applications mobiles d’origine chinoise ».

Lire aussi: La Guinée détrône la Chine et devient le deuxième plus grand producteur de bauxite dans le monde

À lire aussi :   Coronavirus : Donald Trump demande des "réparations" de la part de la Chine

Suite à la déclaration faite par le gouvernement indien le mardi 24 novembre 2020, 43 applications ont été ajoutées à la liste noire de l’Inde dont la majorité est chinoise. Les applications chinoises telles : le géant chinois du commerce électronique Alibaba, notamment la plate-forme d’achat AliExpress, l’outil de messagerie sur le lieu de travail DingTalk et le site de streaming Taobao Live ont été interdites. Plusieurs applications de rencontres ont été frappées par la sanction.

Dans un communiqué, le ministre indien de l’électronique et des technologies de l’information a déclaré : « Cette action a été prise sur la base des contributions concernant ces applications pour s’engager dans des activités préjudiciables à la souveraineté et à l’intégrité de l’Inde, à la défense de l’Inde, à la sécurité de l’État et à l’ordre public ».

À lire aussi :   Inde/ Disparue depuis 11 ans, elle vivait secrètement dans la maison d’un voisin à quelques mètres

L’ambassade de Chine n’ pas tardé à répondre à ce communiqué précisant qu’elle a toujours exigé des entreprises chinoises opérant à l’étranger de respecter les règles internationales et les lois locales.  Depuis plus de 5 mois, les interdictions des applications ne font que pleuvoir en Inde même la célèbre plateforme vidéo n’a pas échappé à la règle.

Les relations entre la Chine et l’Inde se sont dégradées après l’affrontement meurtrier qui a fait une vingtaine de morts dans le rang des soldats indiens. Depuis lors, toutes les négociations appelant au calme et à la paix ont échoué. Toutefois, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères appelle l’Inde à calmer le jeu afin de garder les bonnes relations entre les deux pays.

À lire aussi :   Liste des 9 principaux pays africains qui ont emprunté d’énormes sommes d’argent à la Chine

Lire aussi: Technologie : la France exige des sociétés Tech le paiement des taxes numériques

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire