Le Ghana déclare une épidémie de maladie à virus de Marburg


Video player

Deux cas de la maladie à virus de Marburg, une fièvre hémorragique presque aussi mortelle qu’Ebola, ont été enregistrés au Ghana, les premiers dans le pays, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires.

Le 8 juillet, des échantillons de sang de deux personnes de la région sud d’Ashanti ont suggéré le virus de Marburg et les échantillons ont été envoyés à l’Institut Pasteur de Dakar (IDP) pour confirmation, a indiqué le Ghana Health Service (GHS).
« Des tests supplémentaires à l’IDP au Sénégal ont confirmé les résultats », a déclaré dimanche le Dr Patrick Kuma-Aboagye, directeur général du GHS, dans un communiqué.
« C’est la première fois que le Ghana confirme (la présence) du virus de Marburg », selon lui.
Les 98 personnes identifiées comme cas contacts sont actuellement en quarantaine, ajoute le communiqué, notant qu’aucun autre cas de Marburg n’a été détecté parmi eux jusqu’à présent.
Les autorités sanitaires disent tout mettre en œuvre pour « protéger la santé de la population », appelant à la coopération de « tous » pour que le virus soit « efficacement contenu ».
La maladie à virus de Marburg est transmise à l’homme par les chauves-souris frugivores et se propage chez l’homme par contact direct avec les fluides corporels des personnes infectées, ou avec des surfaces et des matériaux, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire