Brésil : le président Jair Bolsonaro refuse de céder le pouvoir en cas de fraude


Video player

Ce jeudi 1er juillet, le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré qu’il céderait le pouvoir à quiconque remporterait l’élection présidentielle de l’année prochaine. Cependant, en cas de fraude, il risque de ne pas céder.

« Je remettrai l’écharpe présidentielle à celui qui gagnera l’élection proprement », a déclaré le président brésilien dans un discours hebdomadaire via les réseaux sociaux. « Pas en cas de fraude », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Brésil : « Vous êtes des salauds », le président Jair Bolsonaro s’en prend à un journaliste

Depuis sa victoire électorale de 2018, le président brésilien a fait des allégations sans fondement sur la fraude électorale au Brésil. D’après les observateurs critiques, il serait dans le même élan que l’ancien président américain Donald Trump. Jair Bolsonaro est presque certain d’affronter son ennemi politique, l’ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva qui est d’ailleurs en tête dans les sondages.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire