Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
GABON | PRÉSIDENTIELLE 2023 : LA MAJORITÉ RENOUVELLERA SA CONFIANCE À ALI BONGO
13/07/2020 à 22h04 par La redaction

À trois ans de la date initiale prévue pour la prochaine présidentielle au Gabon, les partis politiques membres de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE) devraient se réunir dans les prochaines semaines à Libreville. Sans nul doute qu’ils renouvelleront leur confiance et leur soutien à Ali Bongo, jusque-là «candidat naturel» de cette majorité pour la prochaine échéance électorale.

GABON | PRÉSIDENTIELLE 2023 : LA MAJORITÉ RENOUVELLERA SA CONFIANCE À ALI BONGO

Ali Bongo est jusque-là le «candidat naturel» de la majorité pour la prochaine présidentielle au Gabon. © Photo de la campagne électorale de 2016

À l’approche de 2023, le Parti démocratique gabonais (PDG) n’entend pas se laisser surprendre. La formation politique au pouvoir est déjà à pied d’œuvre pour préparer cette échéance électorale majeure au cours de laquelle l’opposition devrait vraisemblablement aller en rangs dispersés, à moins d’une entente à la dernière minute comme en 2016. À la Maison du Parti à Louis dans le 1er arrondissement de Libreville, l’éventualité d’un accord in extremis n’est pas envisageable. Trop risqué, y compris pour l’image du parti.

Ainsi, il y a quelques mois, le secrétariat exécutif a entrepris de lancer une consultation de ses différents alliés, par ailleurs soutiens d’Ali Bongo. Le secrétaire général Eric Dodo Bounguendza a en effet confié la mission à Éloi Nzondo. Et depuis juin dernier, le secrétaire général adjoint 2 du PDG, chargé des Relations avec les partenaires politiques et associatifs, et de la veille de l’environnement politique rencontre les responsables des partis signataires de la charte de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE). Il a déjà échangé avec Jean-Boniface et Nicole Assélé du Centre des libéraux réformateurs (CLR), les responsables du jeune parti Restauration des valeurs (RV) de Tony Ondo Mba ; le président de Conscience et Action citoyenne (CAC), Florentin Moussavou ; le président du parti Les Sociaux Démocrates Gabonais (SDG), Juste Louangou Bouyomeka.

L’objectif de ses rencontres présentées à première vue comme des «prises de contacts», c’est l’organisation dans les prochaines semaines de la «Convention de la Majorité». Prévues à Libreville selon toute vraisemblance, ces assises devraient aboutir sans surprise au renouvellement par les participants de leur confiance et soutien à Ali Bongo. Le président de la République en fonction fait d’ailleurs déjà office de «candidat naturel» du PDG et donc de la majorité pour l’élection présidentielle prévue en 2023. Ce devrait être la «convention», le pacte signé au cours de ce futur conclave.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 563 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...
Mali : l’ex-président Keïta de retour à Bamako deux mois après avoir été renversé

22/10/2020

Mali :...

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta (« IBK »),...
Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali

22/10/2020

Opération Barkhane...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville...
$ 1,7 milliard d'aide pour le Burkina, le Mali et le Niger

22/10/2020

$ 1,7...

Encore une information sur l'aide, direz-vous ?...
Un nouveau coronavirus du porc susceptible d’infecter les humains

22/10/2020

Un nouveau...

Il se nomme SADS-CoV, le nouveau coronavirus...
Tensions préélectorales en Côte d’Ivoire, manifestations au Nigeria : la chanteuse Rocky Gold choquée, exprime son indignation

22/10/2020

Tensions préélectorales...

Les nouvelles ne sont pas bonnes dans...
Côte d’Ivoire / Revendications de la FESCI : Kandia Camara répond à la première organisation estudiantine et scolaire

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

Suite au mot d’ordre de grève de...
Présidentielle / La Guinée bascule dans l’horreur…Alpha Condé livre un message

22/10/2020

Présidentielle /...

C’est un éternel recommencement en Guinée. Chaque...
Adama Bictogo, à propos de Simone Gbagbo, Affi, Mabri et Amon Tanoh: ” Ce sont des tonneaux vides…”

22/10/2020

Adama Bictogo,...

Le Directeur Exécutif du RHDP, parti présidentiel...
Nigeria : les manifestations contre les brutalités policières ont déjà coûté à l’économie 1,8 milliard de dollars

22/10/2020

Nigeria :...

Les manifestations au Nigeria contre les brutalités...
En Côte d’Ivoire, des violences ethniques à Bongouanou, à quinze jours de la présidentielle

21/10/2020

En Côte...

A deux semaines de l’élection suprême, des...
Présidentielle en Côte d’Ivoire : un nouveau mort lors de manifestations

21/10/2020

Présidentielle en...

La tension monte dans le pays à...
Côte d’Ivoire : à dix jours de l’élection, Abidjan retient son souffle

21/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les violences ressurgissent un peu partout dans...

À trois ans de la date initiale prévue pour la prochaine présidentielle au Gabon, les partis politiques membres de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE) devraient se réunir dans les prochaines semaines à Libreville. Sans nul doute qu’ils renouvelleront leur confiance et leur soutien à Ali Bongo, jusque-là «candidat naturel» de cette majorité pour la prochaine échéance électorale.

GABON | PRÉSIDENTIELLE 2023 : LA MAJORITÉ RENOUVELLERA SA CONFIANCE À ALI BONGO

Ali Bongo est jusque-là le «candidat naturel» de la majorité pour la prochaine présidentielle au Gabon. © Photo de la campagne électorale de 2016

À l’approche de 2023, le Parti démocratique gabonais (PDG) n’entend pas se laisser surprendre. La formation politique au pouvoir est déjà à pied d’œuvre pour préparer cette échéance électorale majeure au cours de laquelle l’opposition devrait vraisemblablement aller en rangs dispersés, à moins d’une entente à la dernière minute comme en 2016. À la Maison du Parti à Louis dans le 1er arrondissement de Libreville, l’éventualité d’un accord in extremis n’est pas envisageable. Trop risqué, y compris pour l’image du parti.

Ainsi, il y a quelques mois, le secrétariat exécutif a entrepris de lancer une consultation de ses différents alliés, par ailleurs soutiens d’Ali Bongo. Le secrétaire général Eric Dodo Bounguendza a en effet confié la mission à Éloi Nzondo. Et depuis juin dernier, le secrétaire général adjoint 2 du PDG, chargé des Relations avec les partenaires politiques et associatifs, et de la veille de l’environnement politique rencontre les responsables des partis signataires de la charte de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE). Il a déjà échangé avec Jean-Boniface et Nicole Assélé du Centre des libéraux réformateurs (CLR), les responsables du jeune parti Restauration des valeurs (RV) de Tony Ondo Mba ; le président de Conscience et Action citoyenne (CAC), Florentin Moussavou ; le président du parti Les Sociaux Démocrates Gabonais (SDG), Juste Louangou Bouyomeka.

L’objectif de ses rencontres présentées à première vue comme des «prises de contacts», c’est l’organisation dans les prochaines semaines de la «Convention de la Majorité». Prévues à Libreville selon toute vraisemblance, ces assises devraient aboutir sans surprise au renouvellement par les participants de leur confiance et soutien à Ali Bongo. Le président de la République en fonction fait d’ailleurs déjà office de «candidat naturel» du PDG et donc de la majorité pour l’élection présidentielle prévue en 2023. Ce devrait être la «convention», le pacte signé au cours de ce futur conclave.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 563 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire