Coupe du monde 2022 : la Fifa sanctionne six fédérations africaines


Video player

La Fifa a sanctionné six associations africaines de football à la suite des matches de barrage de la Coupe du monde 2022 en mars, mais n’a pas ordonné les reprises demandées par l’Algérie et l’Égypte.

Au lieu de cela, le Sénégal, le Nigeria et la RD Congo ont tous reçu l’ordre de jouer un match à huis clos et ont été condamnés à une amende.

L’Algérie, l’Égypte et le Maroc ont tous été condamnés à des amendes financières par l’instance dirigeante du football mondial.

La liste des décisions publiée par la Fifa ne comporte aucune instruction concernant des reprises ou des annulations de résultats.

L’Algérie avait déposé une demande auprès de la Fifa pour faire rejouer sa défaite au match retour contre le Cameroun, qui a vu les Desert Foxes éliminés par la règle des buts à l’extérieur.

Lire aussi : Top 10 des joueurs qui vont jouer leur dernière Coupe du Monde au Qatar

La Fédération algérienne de football et l’entraîneur de l’équipe nationale Djamel Belmadi n’étaient pas satisfaits de plusieurs décisions prises par l’arbitre gambien Bakary Gassama.

La seule sanction prononcée par la Fifa a été une amende de 3 000 dollars à l’Algérie pour “ordre et sécurité lors des matches (jets d’objets et allumage de feux d’artifice)”.

Le Nigeria, qui a également été éliminé par des buts à l’extérieur, a été condamné à une amende de 154 000 dollars et devra jouer un match sans supporters après que ces derniers ont envahi le terrain après le match retour à Abuja contre le Ghana.

Le Sénégal devra également jouer un match à huis clos et payer une amende de 180 000 dollars après avoir été reconnu coupable de violation du code disciplinaire de la Fifa lors de sa victoire sur l’Égypte au match retour qui a permis aux Lions de la Teranga de se qualifier pour la Coupe du monde.

La Fifa a pointé du doigt plusieurs problèmes lors du match : “Manquement à l’application des règles de sécurité existantes et manquement au maintien de l’ordre dans le stade, invasion du terrain de jeu, jet d’objets, allumage de feux d’artifice, utilisation de pointeurs laser et utilisation d’objets pour transmettre un message qui n’est pas approprié pour un événement sportif – bannière offensive.”

Lire aussi : Le Nigeria attend la décision de la Fifa sur une affaire de licenciement abusif

L’Égypte avait demandé à ce que le match soit rejoué après avoir déposé une plainte auprès de la Fifa, invoquant plusieurs des problèmes mentionnés ci-dessus pour justifier sa demande.

Entre-temps, la Fédération égyptienne de football a été condamnée à une amende de 6 000 dollars après que l’arbitre du match retour à Dakar a averti six personnes de l’équipe des Pharaons.

La RD Congo devra également jouer un match sans spectateurs après une invasion de terrain suite à son match nul aller contre le Maroc et devra également payer une amende de 123 000 $.

Une autre amende de 5 000 dollars a été infligée à la RD Congo pour “jet d’objets” lors du match retour du barrage, qu’elle a perdu 4-1 au Maroc.

Le Maroc, quant à lui, devra payer 30 000 dollars pour avoir “allumé des feux d’artifice, jeté des objets et bloqué des escaliers” lors du match retour au stade Mohamed V de Casablanca.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Coupe du monde 2022 : la Fifa sanctionne six fédérations africaines Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire