Côte d’Ivoire : L’armée fait exploser une voiture piégée


Video player

 

Selon des sources sécuritaires, l’armée a fait exploser un véhicule de type 4×4 piégé dans le nord de la Côte d’Ivoire. Le véhicule récupéré par les ravisseurs à la suite de « l’enlèvement » du personnel d’une entreprise chargée du reprofilage lourd des pistes situées dans le triangle Tchamé-Petit Nassian-Kafolo (Nord) », a été retrouvé avec une charge explosive apprend-on.

L’engin « porté disparu a été retrouvé ce jour, piégé contre toute attente par un dispositif complexe d’IED ». Il est clair que « la charge visible était des bonbonnes de gaz situées à l’arrière dudit véhicule ».

« Au regard dudit dispositif complexe d’IED, l’engin ne pouvant être déminé, a été détruit sur place sur instructions de la hiérarchie », rapporte cette source, d’après laquelle « bien que la charge ait été mise à l’arrière, c’est l’avant du véhicule, compartiment moteur, qui a explosé ». « La bonbonne à l’arrière était donc juste un leurre. Le vrai dispositif, non apparent, se trouvait à l’intérieur du moteur ».

La Côte d’Ivoire, rappelons-le a été la cible de deux attaques terroristes dans la nuit du 28 au 29 mars 2021, ayant visé deux positions de l’armée, à la frontière avec le Burkina Faso, notamment à Kafolo et Kolobougou.

Ces attaques simultanées ont occasionné six morts dont trois soldats dans le rang de l’armée régulière et trois terroristes, puis des blessés. Ces offensives sont intervenues moins d’un an après un assaut terroriste à Kafolo qui a fait une dizaine de morts le 11 juin 2020.

 

Avec Abidjan net

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire