Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Konan Bédié traite subtilement Alassane Ouattara « d’idiot »
13/09/2020 à 13h46 par Le Boy

Vers une guerre des mots en Côte d'Ivoire ?  Henri Konan Bédié (86 ans) vient lancer un pique dans le jardin du président sortant, Alassane Ouattara.

Ce samedi 12 septembre, lors de son investiture à Yamoussoukro, l’ancien président de la Côte d’Ivoire et candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié, s’en est pris au candidat du RHDP, Alassane Ouattara. « Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt », a lâché le chef de file du PDCI-RDA.

Pour être plus clair, le candidat du PDCI-RDA a tenu a expliqué cette pensée de CONFUCIUS en prenant soin de l’adapter au contexte politique ivoirien.

Lire aussi : Alassane Ouattara dans ses œuvres mensongères.

« Quand pour le bonheur de la nation les sages de notre pays montrent la voie de la paix, il s’obstine à violer la constitution, à se parjurer en briguant un troisième mandat. Ainsi, je répète, quand le sage montre la lune l’idiot regarde le doigt », a-t-il expliqué.

Même si Henri Konan n’a pas mentionné le nom d’Alassane Ouattara dans ses propos, la réaction des partisans du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP)  ne s’est pas fait attendre.

« C’est regrettable ce genre d’expression dans la politique en Côte d’Ivoire. Un probable futur président de la République qui traite ses adversaires d’idiots. On dit que les vieux sont sages, mais on oublie souvent que les idiots aussi vieillissent », crachent  certains partisans du RHDP, sans citer le nom de Konan Bédié.

Lire aussi : « On n’a jamais vu les enfants de Bédié, Affi, Assoa Adou, Odette Lorougnon, Gbagbo ou Guikahué dans les rues »

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Vers une guerre des mots en Côte d'Ivoire ?  Henri Konan Bédié (86 ans) vient lancer un pique dans le jardin du président sortant, Alassane Ouattara.

Ce samedi 12 septembre, lors de son investiture à Yamoussoukro, l’ancien président de la Côte d’Ivoire et candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié, s’en est pris au candidat du RHDP, Alassane Ouattara. « Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt », a lâché le chef de file du PDCI-RDA.

Pour être plus clair, le candidat du PDCI-RDA a tenu a expliqué cette pensée de CONFUCIUS en prenant soin de l’adapter au contexte politique ivoirien.

Lire aussi : Alassane Ouattara dans ses œuvres mensongères.

« Quand pour le bonheur de la nation les sages de notre pays montrent la voie de la paix, il s’obstine à violer la constitution, à se parjurer en briguant un troisième mandat. Ainsi, je répète, quand le sage montre la lune l’idiot regarde le doigt », a-t-il expliqué.

Même si Henri Konan n’a pas mentionné le nom d’Alassane Ouattara dans ses propos, la réaction des partisans du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP)  ne s’est pas fait attendre.

« C’est regrettable ce genre d’expression dans la politique en Côte d’Ivoire. Un probable futur président de la République qui traite ses adversaires d’idiots. On dit que les vieux sont sages, mais on oublie souvent que les idiots aussi vieillissent », crachent  certains partisans du RHDP, sans citer le nom de Konan Bédié.

Lire aussi : « On n’a jamais vu les enfants de Bédié, Affi, Assoa Adou, Odette Lorougnon, Gbagbo ou Guikahué dans les rues »

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire