Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Henri Konan Bédié crache du feu contre la justice de Ouattara
31/12/2019 à 22h04 par La redaction

Henri Konan Bédié crache du feu contre la justice de Ouattara

Henri Konan Bédié crache du feu contre la justice de Ouattara

Au moment où la fin de l’année 2019 s’annonce, Henri Konan Bédié s’est adressé à la Nation ivoirienne le mardi 31 décembre 2019. Dans une vidéo diffuse sur la chaine PDCI TV, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a présenté les perpectives de son parti politique non sans présenter ses voeux aux Ivoiriens.

Henri Konan Bédié attaque la justice ivoirienne

Pour Henri Konan Bédié, l’année 2020 est particulièrement attendue par l’ensemble des Ivoiriens “en raison du scrutin présidentiel qui a lieu en octobre prochain”. Le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire a indiqué qu’il reviendra au peuple souverain ivoirien “d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’Etat en faveur de l’opinion politique majoritaire dans un environnement” qu’il souhaite “vivement apaisé”.

Pour l’ex-président ivoirien, un tel environnement “se prépare et se consolide minutieusement par l’action conjointe de toutes les forces sociales et politiques de la Nation”. Il a noté qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement ivoirien durant toute l’année 2019 en terme de réponse efficace aux dérives constatées”. Henri Konan Bédié est revenu sur “l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif”, qui selon lui, “met en péril les droits humains” avant de “rabaisser l’Etat de droit et la démocratie”. Il en veut pour preuve la condamnation par contumace de Noël Akossi Bendjo, l’ancien maire de la commune du Plateau, “contraint à un exil pour des fins à un exil pour des faits non-fondés” ainsi que celle de Jacques Mangoua “pour délit imaginaire non-constitué”.

Au cours de son allocution, le chef de file du PDCI a mis en exergue “le refus du gouvernement de créer les conditions propices à un scrutin présidentiel apaisé”. Et ce, malgré “les interpellations faites par les partis politiques de l’opposition significative, membres de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP)”. Henri Konan Bédié est aussi revenu sur la fraude de la nationalité, de l’orpaillage clandestin et de l’insécurité grandissante en milieu rural et urbain”, qui constituent une “menace sur la paix sociale et la cohésion nationale”. Henri Konan Bédié a réaffirmé sa confiance en la victoire de son parti à la présidentielle 2020 du PDCI et ses alliés. Il a notamment appelé ses militants au sacrifice, à la détermination, à la mobilisation sans faille, mais également au calme sans céder aux provocations.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Au moment où la fin de l’année 2019 s’annonce, Henri Konan Bédié s’est adressé à la Nation ivoirienne le mardi 31 décembre 2019. Dans une vidéo diffuse sur la chaine PDCI TV, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a présenté les perpectives de son parti politique non sans présenter ses voeux aux Ivoiriens.

Henri Konan Bédié attaque la justice ivoirienne

Pour Henri Konan Bédié, l’année 2020 est particulièrement attendue par l’ensemble des Ivoiriens “en raison du scrutin présidentiel qui a lieu en octobre prochain”. Le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire a indiqué qu’il reviendra au peuple souverain ivoirien “d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’Etat en faveur de l’opinion politique majoritaire dans un environnement” qu’il souhaite “vivement apaisé”.

Pour l’ex-président ivoirien, un tel environnement “se prépare et se consolide minutieusement par l’action conjointe de toutes les forces sociales et politiques de la Nation”. Il a noté qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement ivoirien durant toute l’année 2019 en terme de réponse efficace aux dérives constatées”. Henri Konan Bédié est revenu sur “l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif”, qui selon lui, “met en péril les droits humains” avant de “rabaisser l’Etat de droit et la démocratie”. Il en veut pour preuve la condamnation par contumace de Noël Akossi Bendjo, l’ancien maire de la commune du Plateau, “contraint à un exil pour des fins à un exil pour des faits non-fondés” ainsi que celle de Jacques Mangoua “pour délit imaginaire non-constitué”.

Au cours de son allocution, le chef de file du PDCI a mis en exergue “le refus du gouvernement de créer les conditions propices à un scrutin présidentiel apaisé”. Et ce, malgré “les interpellations faites par les partis politiques de l’opposition significative, membres de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP)”. Henri Konan Bédié est aussi revenu sur la fraude de la nationalité, de l’orpaillage clandestin et de l’insécurité grandissante en milieu rural et urbain”, qui constituent une “menace sur la paix sociale et la cohésion nationale”. Henri Konan Bédié a réaffirmé sa confiance en la victoire de son parti à la présidentielle 2020 du PDCI et ses alliés. Il a notamment appelé ses militants au sacrifice, à la détermination, à la mobilisation sans faille, mais également au calme sans céder aux provocations.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 459 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire