Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Henri Konan Bédié crache du feu contre la justice de Ouattara
31/12/2019 à 22h04 par La redaction

Au moment où la fin de l’année 2019 s’annonce, Henri Konan Bédié s’est adressé à la Nation ivoirienne le mardi 31 décembre 2019. Dans une vidéo diffuse sur la chaine PDCI TV, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a présenté les perpectives de son parti politique non sans présenter ses voeux aux Ivoiriens.

Henri Konan Bédié attaque la justice ivoirienne

Pour Henri Konan Bédié, l’année 2020 est particulièrement attendue par l’ensemble des Ivoiriens “en raison du scrutin présidentiel qui a lieu en octobre prochain”. Le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire a indiqué qu’il reviendra au peuple souverain ivoirien “d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’Etat en faveur de l’opinion politique majoritaire dans un environnement” qu’il souhaite “vivement apaisé”.

Pour l’ex-président ivoirien, un tel environnement “se prépare et se consolide minutieusement par l’action conjointe de toutes les forces sociales et politiques de la Nation”. Il a noté qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement ivoirien durant toute l’année 2019 en terme de réponse efficace aux dérives constatées”. Henri Konan Bédié est revenu sur “l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif”, qui selon lui, “met en péril les droits humains” avant de “rabaisser l’Etat de droit et la démocratie”. Il en veut pour preuve la condamnation par contumace de Noël Akossi Bendjo, l’ancien maire de la commune du Plateau, “contraint à un exil pour des fins à un exil pour des faits non-fondés” ainsi que celle de Jacques Mangoua “pour délit imaginaire non-constitué”.

Au cours de son allocution, le chef de file du PDCI a mis en exergue “le refus du gouvernement de créer les conditions propices à un scrutin présidentiel apaisé”. Et ce, malgré “les interpellations faites par les partis politiques de l’opposition significative, membres de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP)”. Henri Konan Bédié est aussi revenu sur la fraude de la nationalité, de l’orpaillage clandestin et de l’insécurité grandissante en milieu rural et urbain”, qui constituent une “menace sur la paix sociale et la cohésion nationale”. Henri Konan Bédié a réaffirmé sa confiance en la victoire de son parti à la présidentielle 2020 du PDCI et ses alliés. Il a notamment appelé ses militants au sacrifice, à la détermination, à la mobilisation sans faille, mais également au calme sans céder aux provocations.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo : un maire vient d'être destitué

12/10/2020

Togo :...

  C'est une première depuis le début...
Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...

Au moment où la fin de l’année 2019 s’annonce, Henri Konan Bédié s’est adressé à la Nation ivoirienne le mardi 31 décembre 2019. Dans une vidéo diffuse sur la chaine PDCI TV, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) a présenté les perpectives de son parti politique non sans présenter ses voeux aux Ivoiriens.

Henri Konan Bédié attaque la justice ivoirienne

Pour Henri Konan Bédié, l’année 2020 est particulièrement attendue par l’ensemble des Ivoiriens “en raison du scrutin présidentiel qui a lieu en octobre prochain”. Le patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire a indiqué qu’il reviendra au peuple souverain ivoirien “d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’Etat en faveur de l’opinion politique majoritaire dans un environnement” qu’il souhaite “vivement apaisé”.

Pour l’ex-président ivoirien, un tel environnement “se prépare et se consolide minutieusement par l’action conjointe de toutes les forces sociales et politiques de la Nation”. Il a noté qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement ivoirien durant toute l’année 2019 en terme de réponse efficace aux dérives constatées”. Henri Konan Bédié est revenu sur “l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif”, qui selon lui, “met en péril les droits humains” avant de “rabaisser l’Etat de droit et la démocratie”. Il en veut pour preuve la condamnation par contumace de Noël Akossi Bendjo, l’ancien maire de la commune du Plateau, “contraint à un exil pour des fins à un exil pour des faits non-fondés” ainsi que celle de Jacques Mangoua “pour délit imaginaire non-constitué”.

Au cours de son allocution, le chef de file du PDCI a mis en exergue “le refus du gouvernement de créer les conditions propices à un scrutin présidentiel apaisé”. Et ce, malgré “les interpellations faites par les partis politiques de l’opposition significative, membres de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP)”. Henri Konan Bédié est aussi revenu sur la fraude de la nationalité, de l’orpaillage clandestin et de l’insécurité grandissante en milieu rural et urbain”, qui constituent une “menace sur la paix sociale et la cohésion nationale”. Henri Konan Bédié a réaffirmé sa confiance en la victoire de son parti à la présidentielle 2020 du PDCI et ses alliés. Il a notamment appelé ses militants au sacrifice, à la détermination, à la mobilisation sans faille, mais également au calme sans céder aux provocations.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire