Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina Faso: au moins quinze civils tués dans une attaque dans le Nord
31/05/2020 à 12h05 par La redaction
Au Burkina Faso, au moins quinze personnes ont été tuées vendredi 29 mai dans une attaque attribuée à des groupes armés terroristes. L’attaque s’est produite dans la région du Nord sur l’axe Titao/Sollé. Plusieurs personnes sont portées disparues. On dénombre également d’importants dégâts matériels.
Ces commerçants revenaient du marché hebdomadaire de la ville de Titao. Ce marché se tient chaque vendredi. Ils se rendaient à Sollé, leur localité d’origine, non loin de la frontière malienne, lorsqu’ils ont été attaqués.
Selon nos informations, le convoi était composé de six camions à bord desquels il y avait des passagers et des marchandises. Selon certaines sources, l’escorte était assurée par des membres d’un groupe d’autodéfense appelé kogl weogo. C’est aux environs de 17h00 que le convoi est tombé dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés.
« Ils ont tiré des rafales sur les camions », explique notre interlocuteur. Parmi les victimes figurent trois femmes et une fillette.« Ils ont incendié deux camions et sont repartis avec d’autres », poursuit notre source.
Selon le porte-parole du gouvernement, certains passagers sont toujours portés disparus mais « des renforts militaires ont été déployés et des ratissages sont en cours », souligne-t-il.
Ce n’est pas la première fois que des civils sont la cible de groupes armés dans cette région du pays. Au mois de janvier dernier, au moins neuf personnes avaient été tuées sur le même axe, suite à l’attaque d’un convoi de véhicules transportant des commerçants.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 836 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Burkina Faso, au moins quinze personnes ont été tuées vendredi 29 mai dans une attaque attribuée à des groupes armés terroristes. L’attaque s’est produite dans la région du Nord sur l’axe Titao/Sollé. Plusieurs personnes sont portées disparues. On dénombre également d’importants dégâts matériels.
Ces commerçants revenaient du marché hebdomadaire de la ville de Titao. Ce marché se tient chaque vendredi. Ils se rendaient à Sollé, leur localité d’origine, non loin de la frontière malienne, lorsqu’ils ont été attaqués.
Selon nos informations, le convoi était composé de six camions à bord desquels il y avait des passagers et des marchandises. Selon certaines sources, l’escorte était assurée par des membres d’un groupe d’autodéfense appelé kogl weogo. C’est aux environs de 17h00 que le convoi est tombé dans une embuscade tendue par un groupe d’hommes armés.
« Ils ont tiré des rafales sur les camions », explique notre interlocuteur. Parmi les victimes figurent trois femmes et une fillette.« Ils ont incendié deux camions et sont repartis avec d’autres », poursuit notre source.
Selon le porte-parole du gouvernement, certains passagers sont toujours portés disparus mais « des renforts militaires ont été déployés et des ratissages sont en cours », souligne-t-il.
Ce n’est pas la première fois que des civils sont la cible de groupes armés dans cette région du pays. Au mois de janvier dernier, au moins neuf personnes avaient été tuées sur le même axe, suite à l’attaque d’un convoi de véhicules transportant des commerçants.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 836 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire