En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Trois diplomates français expulsés du Burkina Faso



 

Le climat diplomatique entre la France et le Burkina Faso connaît une nouvelle tension avec l’expulsion de trois diplomates français pour ce que les autorités burkinabè qualifient d' »activités subversives ». Deux conseillers politiques de l’ambassade de France à Ouagadougou font partie des diplomates déclarés « personae non gratae » et sont sommés de quitter le territoire burkinabè dans les 48 prochaines heures, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères burkinabè daté de mardi.

Cette décision survient dans un contexte déjà tendu entre les deux pays. En décembre dernier, quatre fonctionnaires français avaient été arrêtés à Ouagadougou, accusés par les autorités burkinabè d’être des agents du renseignement. Actuellement en résidence surveillée, ces fonctionnaires ont exacerbé les tensions entre les deux nations.

Lire aussi : Visite officielle : Bassirou Diomaye Faye attendu en…

Les relations franco-burkinabè se sont dégradées depuis le coup d’État survenu en septembre 2022, mené par le capitaine Ibrahim Traoré. Depuis lors, le Burkina Faso a pris des mesures pour diversifier ses partenariats internationaux, notamment en se rapprochant de la Russie et de ses voisins, le Mali et le Niger, tous dirigés par des régimes militaires.

86500b9 2023 09 15t171104z 1301945058 rc2euy9rsml1 rtrmadp 3 burkina security - Trois diplomates français expulsés du Burkina Faso

 

Parmi les événements marquants, le Burkina Faso a dénoncé un accord militaire de 1961 avec la France, entraînant le retrait des forces françaises du pays. De plus, l’absence de remplacement de l’ambassadeur de France à Ouagadougou, rappelé après le coup d’État, témoigne des tensions persistantes entre les deux gouvernements.

Cette escalade des tensions diplomatiques survient alors que le Burkina Faso et ses voisins font face à une menace terroriste croissante, avec des attaques récurrentes de groupes affiliés à Al-Qaïda et à Daesh. Ces attaques ont entraîné la perte de milliers de vies et le déplacement de millions de personnes dans la région au cours des dernières années.

Dans ce contexte, l’expulsion des diplomates français souligne les défis auxquels sont confrontées les relations entre la France et le Burkina Faso, ainsi que l’importance croissante de la géopolitique régionale dans la lutte contre le terrorisme et la promotion de la stabilité.

 

 

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !