Une Américaine risque la prison après avoir tué un pédophile ayant abusé d’elle


Video player

Une victime de viol fait face à un traumatisme physique et psychologique, même des années après les faits. C’est ce qui explique probablement l’acte de cette Américaine qui a mis fin aux jours d’un homme qui l’a forcée à faire partie d’un trafic sexuel et l’a violée à répétition lorsqu’elle était mineure. 

Le récit est narré par nos confrères du Washington Post. C’est l’anecdote d’une adolescente de  19 ans du nom de Chrystul Kizer. Elle fait actuellement face aux juges à cause  des charges d’homicide prémédité de Randall Philip Volar III et d’incendie volontaire. En effet, lorsqu’elle avait 14 ans, avec sa mère, elles ont déménagé dans le Wisconsin fuyant le petit ami violent de la mère. 

Lire aussi : Nigeria : une Américaine de 46 ans vient épouser un jeune homme de 23 ans

Là, elle a fait la rencontre de Randall Philip Volar III qui lui avait proposé un deal. Elle devait coucher avec lui en échange d’argent. Chrystul en quête d’argent à l’époque avait naïvement accepté le marché. L’adolescente avoue avoir reçu 225 € la première fois puis 90 € les autres fois. Elle ignorait que son job allait devenir un véritable calvaire pour elle ainsi que pour d’autres filles.

La victime explique que Randall l’a même encouragée à attirer d’autres adolescentes du même âge dans le business. Chrystul ne manquait de rien et elle a décidé d’emménager chez Randall en 2017, à ses 17 ans. Une fois chez l’homme, le comportement de celui-ci a changé l’adolescente était obligée de coucher avec d’autres hommes dans des hôtels. Randall a été arrêté par la police. Sur ses disque durs et cartes mémoires, la police a trouvé des centaines de vidéos de Randall violant des jeunes filles. 

Lire aussi : États-Unis : une jeune américaine  se suicide en sacrifice pour Beyoncé

Selon le Washington Post, certaines de ses filles n’avaient apparemment pas plus de 12 ans. Malgré ces preuves pertinentes, Randall a été libéré le même jour sans demande de caution. Il devrait être convoqué à la cour pour un procès ultérieur, mais sans suite. Chrystul a donc décidé de se faire justice soi-même. Elle a tué son ancien violeur, ensuite elle a incendié son corps et sa maison avant de prendre la fuite. 

Elle a plus tard avoué avoir commis le forfait tout en plaidant l’autodéfense. En effet, selon la version des faits, Randall l’aurait droguée et aurait essayé de la violer, c’est pour se défendre qu’elle l’ait abattu. Bien que son acte semble juste, l’adolescente pourrait être emprisonnée à vie.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire