Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Affaire Fillon : pas de classement sans suite «en l’état», l’enquête continue
16/02/2017 à 13h10 par La redaction

Le parquet national financier (PNF), chargé depuis le 25 janvier d'enquêter sur les soupçons entourant le candidat LR à la présidentielle française, François Fillon, et son épouse Penelope, a annoncé ce jeudi 16 février 2017 qu'en l'état, il écartait tout classement sans suite de la procédure. A un mois de la date limite pour le dépôt des candidatures, l'enquête continue et M. Fillon n'est toujours pas fixé sur son sort. « Il n'y a rien de nouveau », observe l'intéressé.

« En tant qu'autorité de poursuite, il est de mon devoir d'affirmer que les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure », explique ce jeudi le procureur financier dans un communiqué. Il ajoute que l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) lui a remis les premiers résultats de l'enquête préliminaire.

Le parquet national financier précise que les faits sur lesquels il enquête sont « susceptibles d'être qualifiés de détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits, mettant en cause, notamment, M. et Mme Fillon ». Donc, l'enquête sur les emplois présumés fictifs continue. Impossible de dire pour l'heure si l'ancien Premier ministre sera mis en examen ou non, ni quand.

L'incertitude va continuer de peser

Le ministère public peut encore citer directement des protagonistes devant un tribunal correctionnel ou ouvrir une information judiciaire en confiant la poursuite des investigations à des juges d'instruction, qui pourraient à l'issue de la procédure placer des protagonistes sous le statut de témoin assisté ou de mis en examen. M. Fillon avait déclaré qu'il se retirerait de la course à l'Elysée en cas de mise en examen.

« Il n'y a rien de nouveau, ni poursuite ni mise en examen », observe le candidat de la droite à la présidentielle, qui a réagi ce jeudi auprès de journalistes du quotidien Le Figaro. Et d'évoquer « un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique », regrette-t-il. « Je m'en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel », conclut François Fillon.

La compétence du PNF dans l'affaire

Les avocats du couple Fillon ont réaffirmé ce jeudi que l'enquête en cours était « illégale ». Ils estiment que le délit de détournement de fonds publics ne peut concerner un parlementaire, et que le PNF viole ses propres règles de compétence et, « plus grave » à leurs yeux, le principe de séparation des pouvoirs. Ils dénoncent par ailleurs une violation du code de procédure pénale.

Sommé de se dessaisir du dossier, le procureur financier Eliane Houlette assure que « les investigations vont se poursuivre dans le strict respect des règles qui gouvernent le code de procédure pénale ». L'enquête porte sur les postes occupés par Mme Fillon comme assistante parlementaire. Elle s'intéresse aussi à son emploi comme salariée de la Revue des deux mondes, ou encore sur les emplois d'assistants parlementaires de deux enfants du couple.
RFI

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Un africain parmi les 28 joueurs sélectionnés.

27/11/2020

Un africain...

Football/ Trophée meilleur joueur du siècle: Un...
France-Justice/ Nicolas Sarkozy essuie une première défaite lors de son procès

27/11/2020

France-Justice/ Nicolas...

Nicolas Sarkozy et ses co-accusés auront tout...
Burkina/ Le Colonel Isaac Zida dénonce “un braquage électoral” et refuse de féliciter Kaboré

27/11/2020

Burkina/ Le...

Candidat à la présidentielle mais réfugié au...
Burkina/ Le Président sortant Kaboré réélu selon les résultats provisoires

27/11/2020

Burkina/ Le...

La Commission électorale nationale indépendante du Burkina...
Candidature de Ouattara “par devoir”/ Le PDCI dit ses 4 vérités à Emmanuel Macron

27/11/2020

Candidature de...

Le PDCI, par la voix de son...
Argentine : émeute à la veillée funèbre de Maradona, on déplore un blessé !

27/11/2020

Argentine :...

La veillée funèbre de la légende du...
Egypte: un robot capable de détecter le coronavirus subit des essais

27/11/2020

Egypte: un...

Un robot humanoïde capable de détecter le...
Sergio Cortés, Incroyable Sosie De Michael Jackson

27/11/2020

Sergio Cortés,...

Sergio Cortes est une célébrité de par...
Voici les meilleurs buteurs.

27/11/2020

Voici les...

Football /UEFA Champions league: Voici les 6...
Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte  à des journalistes de BFMTV

27/11/2020

Emmanuel Macron...

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à...
La police parisienne suspendue pour avoir battu un homme noir

27/11/2020

La police...

La police parisienne suspendue pour avoir battu...
Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal d'organes

27/11/2020

Des médecins...

Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal...
Zlatan Ibrahimovic en colère contre la FIFA et EA Sport.

26/11/2020

Zlatan Ibrahimovic...

Sport/ Zlatan Ibrahimovic en colère contre la...
Bénin : Patrice Talon évoque son bilan

26/11/2020

Bénin :...

  Le président béninois, Patrice Talon continue...
Sénégal - Incendie au marché Ocass: Serigne Mountakha offre 100 millions de Fcfa aux sinistrés

26/11/2020

Sénégal –...

Le khalife général des mourides a offert...
Football-Diego-Maradona-legende-a-double-facette.Doingbuzz.jpg

26/11/2020

Football :...

Diego Maradona, le prodige du football argentin...
USA : Joe Biden rassure qu’il dirigera en toute indépendance

26/11/2020

USA : Joe...

Ce n’est un secret pour personne, le...
Burundi : le gouvernement expulse un homme blanc raciste

26/11/2020

Burundi :...

Apparemment, le gouvernement burundais ne tolère aucunement...
Aya Nakamura : Un incroyable record pour son nouvel album

26/11/2020

Aya Nakamura...

Après avoir fait danser la planète avec...
Togo : Le bras de fer entre l’ARCEP et Togocel continue

26/11/2020

Togo : Le...

Après les reproches de l’Autorité de Régulation...

Le parquet national financier (PNF), chargé depuis le 25 janvier d'enquêter sur les soupçons entourant le candidat LR à la présidentielle française, François Fillon, et son épouse Penelope, a annoncé ce jeudi 16 février 2017 qu'en l'état, il écartait tout classement sans suite de la procédure. A un mois de la date limite pour le dépôt des candidatures, l'enquête continue et M. Fillon n'est toujours pas fixé sur son sort. « Il n'y a rien de nouveau », observe l'intéressé.

« En tant qu'autorité de poursuite, il est de mon devoir d'affirmer que les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure », explique ce jeudi le procureur financier dans un communiqué. Il ajoute que l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) lui a remis les premiers résultats de l'enquête préliminaire.

Le parquet national financier précise que les faits sur lesquels il enquête sont « susceptibles d'être qualifiés de détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recels de ces délits, mettant en cause, notamment, M. et Mme Fillon ». Donc, l'enquête sur les emplois présumés fictifs continue. Impossible de dire pour l'heure si l'ancien Premier ministre sera mis en examen ou non, ni quand.

L'incertitude va continuer de peser

Le ministère public peut encore citer directement des protagonistes devant un tribunal correctionnel ou ouvrir une information judiciaire en confiant la poursuite des investigations à des juges d'instruction, qui pourraient à l'issue de la procédure placer des protagonistes sous le statut de témoin assisté ou de mis en examen. M. Fillon avait déclaré qu'il se retirerait de la course à l'Elysée en cas de mise en examen.

« Il n'y a rien de nouveau, ni poursuite ni mise en examen », observe le candidat de la droite à la présidentielle, qui a réagi ce jeudi auprès de journalistes du quotidien Le Figaro. Et d'évoquer « un acte de communication qui nourrit le feuilleton médiatique », regrette-t-il. « Je m'en remets donc désormais au seul jugement du suffrage universel », conclut François Fillon.

La compétence du PNF dans l'affaire

Les avocats du couple Fillon ont réaffirmé ce jeudi que l'enquête en cours était « illégale ». Ils estiment que le délit de détournement de fonds publics ne peut concerner un parlementaire, et que le PNF viole ses propres règles de compétence et, « plus grave » à leurs yeux, le principe de séparation des pouvoirs. Ils dénoncent par ailleurs une violation du code de procédure pénale.

Sommé de se dessaisir du dossier, le procureur financier Eliane Houlette assure que « les investigations vont se poursuivre dans le strict respect des règles qui gouvernent le code de procédure pénale ». L'enquête porte sur les postes occupés par Mme Fillon comme assistante parlementaire. Elle s'intéresse aussi à son emploi comme salariée de la Revue des deux mondes, ou encore sur les emplois d'assistants parlementaires de deux enfants du couple.
RFI

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire