Sextape : Alain Toussaint, un conseiller de Gbagbo victime de chantage


Video player

 

Une affaire de sextape dans laquelle serait impliquée Alain Toussaint fait assez de bruit sur la toile. Une vidéo a été balancée ce jeudi 10 septembre après que la victime a refusé de se plier aux exigences du chantage. L’affaire a été retracée par nos confrères d’Afrik Soir.

 

Une vidéo qui est attribuée à Alain Toussaint circule depuis ce jeudi 10 septembre septembre sur les réseaux sociaux. L’affaire a débuté depuis ce mercredi 9 septembre lorsqu’une certaine Laurene N a pris contact avec ce conseiller de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Elle a débuté le chantage en indiquant juste qu’elle est possession d’un document compromettant, rien, de plus.

 

Plus tard dans la nuit du 9 septembre, la même personne est de nouveau rentrée en contact mais cette fois-ci elle a dévoilé le contenu du document. Dans son message envoyé à Alain Toussaint la dénommée Laurene N a avoué détenir « un enregistrement vidéo comme s’il se masturbe ». « Nous avons téléchargé tous tes e-mails et quelques fichiers en utilisant une connexion RDP masquée. La vidéo est sur un site pornographique », a écrit la brouteuse au consultant numérique, selon Afrik Soir.

 

Un autre contact différent de celui du premier a également écrit à Toussaint Alain. L’un a un indicatif français alors que l’autre serait du Bénin. D’après les sources de nos confrères d‘Afrik Soir, ce chantage serait orchestré par un vaste réseau de brouteurs. Le nouvel interlocuteur a menacé que la vidéo sera diffusée à l’entourage de la victime s’il ne respecte pas les règles qui lui seront imposées.

Lire aussi : Un homme arrêté pour chantage et atteinte à l’intimité d’une fille

« S’il n’y a pas la récompense, je partagerai la vidéo avec tes amis. Si vous voulez des preuves, répondez par « Oui » et j’enverrai votre enregistrement vidéo à cinq de vos amis. Il s’agit d’une offre non-négociable », a indiqué l’interlocuteur. La source d’Afrik Soir a fait savoir que Toussaint Alain a bien reçu un visuel d’in individu torse nu qui tenait un sexe en main.

 

Laurene N a ensuite écrit à la victime pour exiger une somme de 5 000 euros autrement la vidéo sera diffusée. La brouteuse a conseillé l’expert en communication politique de na pas impliquer la police dans l’affaire. Toutefois, ce dernier a décidé de saisir la justice ivoirienne et française.

Lire aussi : Arrestation de Papson Moutité : son ex fait de très graves révélations

A en croire la source proche de la victime, celle-ci a déposé sa plainte « le jeudi 10 septembre 2020 devant les tribunaux français, deux nouvelles autres vont être déposées auprès du Procureur de la République d’Abidjan ainsi qu’à la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT) de Côte d’Ivoire. Une procédure similaire est envisagée au Bénin ». Il a également saisi ses avocats pour pouvoir stopper rapidement ces escrocs.

 

Toujours selon l’informateur du média Afrik Soir, Toussaint Alain a porté plainte pour harcèlement, chantage et tentative d’extorsion de fonds. Il s’agirait d’un groupe de brouteurs « opérant avec des numéros de téléphone anglais, français, béninois et des profils Facebook localisés en Côte d’Ivoire et au Bénin ». Et le conseiller de Laurent Gbagbo ne serait pas le seul qui a été victime de ce genre de chantage.

 

Avec Afrik Soir

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire