...

Voici pourquoi il y a toujours un trou dans les capuchons des bics


Video player

Plusieurs d’entre nous ignorent pourquoi un petit trou est toujours percé au bout des capuchons des stylos. C’est ce dont nous allons parler dans cet article.

Au début, il n’y avait pas de trou

Lorsque le célèbre stylo Bic est apparu dans les années 1950, il n’y avait pas encore de creux dans le capuchon. Et rapidement, des accidents se sont produits. Des personnes un peu trop anxieuses ou maladroites ont eu vite fait d’avaler par mégarde ce capuchon.

Une raison étonnante

Mais il aura quand même fallu attendre le début des années 1990 pour que Bic se décide à percer son capuchon. La raison ? Éviter des dramatiques accidents lorsque les utilisateurs l’avalent. En effet, ce petit trou permet de laisser passer un peu d’air au cas où il serait avalé et coincé dans la trachée.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Partagée par Zack D Fils sur InstagramYouTube et TikTok, la vidéo a été vue plusieurs millions de fois en quelques jours.

 

→ A LIRE AUSSI : Une fille de 2 ans reste seule avec le cadavre de sa maman pendant trois jours

→ A LIRE AUSSI : Il retourne à l’école primaire à 38 ans après avoir été traité d’illettré par sa femme

→ A LIRE AUSSI : 5 points d’assurance à prendre en compte avant d’acheter une voiture

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

loading - Voici pourquoi il y a toujours un trou dans les capuchons des bics Loading ...
[DCRP_shortcode style="2" image="1" excerpt="0" date="0" postsperpage="5" columns="1"] -- 👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉
Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire